Socialistes, la gauche sociale et écologique

Visuel détail
Logo groupe politique Socialiste, La Gauche socilae et écologique
Accroche détaillée

Expression du groupe politique "Socialistes, la gauche sociale et écologique"

Contenu
Contenu

Expression du lundi 20 juin 2022 - Au fil de Lyon, numéro d'été 2022

Résolument engagés pour un mieux vivre ensemble !

La période électorale qui se termine témoigne d’attentes fortes pour une politique de gauche, de solidarité, d’égalité et écologique. Pour cela, notre majorité mène une action ambitieuse pour les droits sociaux, afin que ces droits fondamentaux soient émancipateurs pour toutes et tous.

Tandis que s’ouvre un nouveau quinquennat, la question se pose des orientations qui seront données :

Il faut bien dire qu’avec la retraite à 65 ans, l’obligation de travailler pour les allocataires du RSA, nous ne sommes guère rassurés.

Mais parce que nous refusons ce fatalisme, nous agissons avec une politique orientée toute entière vers la lutte contre la pauvreté, pour un logement abordable et la transition écologique et sociale. Nous le faisons en mettant à disposition le patrimoine de la Ville, en faveur de l’hébergement d’urgence, pour accueillir les femmes victimes de violence, ou les personnes sans domicile. C’est ce que nous faisons en investissant massivement dans l’école et dans les équipements publics, pour que les Lyonnaises et Lyonnais puissent partout accéder aux services publics.

Sandrine Runel, présidente du groupe

Titre
Archives expressions 2020, 2021 et 2022
Contenu

Expression du lundi 4 avril 2022 - Au fil de Lyon, numéro de printemps 2022

Lyonnaises, Lyonnais : aux urnes !

Malgré le contexte difficile avec la guerre aux portes de l’Europe et ses répercussions économiques, notre pays s’apprête à faire un choix important : celui de savoir qui dirigera la nation pendant les cinq prochaines années.

À quelques jours de l’élection présidentielle, nos élu·e·s souhaitent rappeler l’importance de se rendre aux urnes.

La montée de l’abstention, toujours plus importante à chaque scrutin, nous inquiète particulièrement. Nous ne devons pas laisser le désintérêt ou la colère obérer la participation démocratique, pierre angulaire de notre système politique qui ne fonctionne que si chacune et chacun se déplace pour faire connaître son choix.

Nul n’a besoin de dire que l’élection présidentielle revêt une importance particulière. Après deux ans de pandémie et dans un contexte de guerre en Ukraine, les enjeux sont immenses.

Aussi, les élu·e·s de notre groupe Socialistes, qui seront présents pour tenir les bureaux de vote dans vos quartiers, enjoignent les Lyonnaises et Lyonnais à ne pas laisser l’abstention gagner cette élection, à se rendre aux urnes.

Sandrine Runel, présidente du groupe

 

Expression du lundi 17 janvier 2022 - Au fil de Lyon, numéro d'hiver 2022

Ville solidaire, ville accueillante

Alors que la période hivernale vient aggraver les situations de précarité déjà existantes, nous avons été en première ligne pour apporter une réponse rapide et adaptée, qui fait de nos engagements pour une ville solidaire et accueillante une réalité.

C’est le sens du travail de nos élu·e·s, qui agissent pour proposer des lieux en accueil et des logements pour toutes celles et tous ceux qui en sont privés.

Après avoir signé la Déclaration des Droits des personnes sans abri, la Ville poursuit pourtant son action en prenant l’engagement qu’aucun enfant ne dorme à la rue cet hiver. Un engagement qui semble relever de l’évidence, mais qui se heurte aux besoins grandissants liés en partie aux conséquences sociales de la crise sanitaire.

Pour répondre à cette problématique, la Ville renforce son action en ouvrant une centaine de nouvelles places d’hébergement, notamment à destination des familles avec des enfants scolarisés dans nos écoles.

Voir des enfants dormir dans la rue est un outrage. Nos élu·e·s s’investissent sans compter pour faire de la solidarité le maître-mot de notre action.

Sandrine Runel, présidente du groupe

 

Expression du lundi 17 janvier 2022 - Supplément numéro hiver 2022 : chroniques d'une ville qui change

Une radicalisation inquiétante de la Droite française

À l’approche des échéances électorales de 2022, notre groupe a eu l’occasion de s’inquiéter de la radicalisation du débat politique.

C’est particulièrement vrai à droite, où les candidats rivalisent de propositions particulièrement radicales de : Guantanamo à la Française, d’expulsions des chômeurs ou de sanctions alourdies pour les personnes issues des quartiers en difficulté.

Autant de projets s’inscrivant dans la rhétorique des boucs émissaires, qui impute la faute aux catégories fragiles et marginalisées. Autant de propositions manifestement inconstitutionnelles, puisque notre loi suprême pose comme inviolables des principes tels que : le droit à un procès équitable ou l’égalité de tous devant la loi. Aussi vouloir modifier la Constitution pour appliquer la loi pénale, c’est bien remettre en cause ces droits fondamentaux.

Notre groupe Socialistes se mobilise contre la montée d’une droite extrême, populiste, qui fait de la haine et l’exclusion la base de sa politique. Sans refuser le débat des idées, nous exigeons que ce dernier soit radicalement… républicain !

Sandrine Runel, présidente du groupe

 

Expression du lundi 27 septembre 2021

Les enjeux de la rentrée

Cette rentrée voit se concrétiser nos annonces de campagne avec la mise en place d’un nouveau projet éducatif, la piétonisation des abords d’écoles, la végétalisation des cours, pour des rues plus apaisées et un cadre scolaire de qualité.

La période qui s’ouvre amène son lot de défis. Notamment répondre à la crise sanitaire, mais la crise qui perdure ne peut pas nous empêcher de mener notre projet politique. Lyon peut et doit être moteur d’une transition écologique et sociale qui protège les plus démunis et qui fait de l’émancipation la pierre angulaire de son action.

Dans ce contexte, nous avons une pensée particulière pour le peuple afghan qui subit le retour d’un fondamentalisme religieux et autoritaire. Face à l’obscurantisme, face à la détresse des femmes qui voient abolis leurs droits et de tous ceux qui cherchent à fuir, notre groupe Socialistes, de la même manière que pour les jeunes mineurs en exil, s’attache à ce que Lyon fasse honneur à sa tradition humaniste, dans l’accueil de ceux fuyant les persécutions et que la Ville porte assistance aux populations en détresse.

Expression du lundi 28 juin 2021

Notre engagement pour vivre vraiment Lyon
Le groupe Socialiste continue à s'investir pour faire de Lyon une ville ouverte. Notre engagement est celui d'une transition écologique et sociale permettant de répondre aux enjeux climatiques et corriger les inégalités sociales.
Nous n'oublions pas les questions qui préoccupent au quotidien nos concitoyens. Nous investissons massivement pour rénover et créer de nouvelles écoles, mais aussi pour améliorer le cadre de vie de nos enfants.
Notre investissement est entier, car les enjeux sont immenses. Celui de permettre à chacun de voir l'ensemble de ses droits reconnus, passe par la mise en place d'un bouclier social municipal, garantissant l'accès de tous aux droits fondamentaux.
Notre ambition est que chacun puisse vivre vraiment Lyon. Cela passera aussi par l'accès au sport et à la culture, sur l'ensemble de notre territoire. Surtout, cela ne se fera pas sans la participation des citoyennes et citoyens de notre ville et pour cela nous nous engageons dans de grands projets de concertation, pour que collectivement, nous construisions la ville de demain.

Sandrine Runel, Présidente du groupe socialistes, la gauche sociale et écologiste

Expression du vendredi 9 avril 2021

Dans un contexte de crise sanitaire inédite, le groupe Socialistes s'interroge sur la conception de la démocratie du Président de la République.

Des mesures de restrictions ont été annoncées mercredi 31 mars lors de l’allocution du Président de la République, et ce sans consultation des élus locaux, des parlementaires, ou encore des citoyens. Un débat s’est ensuite tenu à l’Assemblée nationale, afin de légitimer ces mesures, sans possibilité d’amendement, ni de débat constructif.

En tout état de cause, Il convient de rappeler que le Parlement n’est pas et ne saurait être une chambre d’enregistrement de la volonté du Président de la République.

Nous invitons dès lors, le Président à observer nos voisins européens, notamment la Chancelière allemande qui consulte les présidents de région pour établir un consensus sur des restrictions ô combien impactantes pour le fonctionnement de nos démocraties.

Loin de nous l’idée de nier la gravité de la crise que nous traversons. Nous rejetons néanmoins les “paris” personnels d’Emmanuel Macron, fruits d’un exercice solitaire et vertical du pouvoir, alors que les vies de nos concitoyens sont en jeu.

D’une manière générale, la consultation citoyenne est l’un des aspects fondamentaux de notre démocratie qui permet, en garantissant une forme de transparence et de débat, de construire et renforcer la confiance des citoyens dans les décisions publiques.

Une logique que notre majorité s’efforce à traduire en actes, avec notamment la mise en place du Conseil consultatif Covid-19.
Un dispositif visant à rendre les lyonnaises et les lyonnais acteurs de la gestion de crise et qui permet, de part un processus antérieur à la décision, d’anticiper au mieux les principales difficultés de terrain et de ne pas faire du citoyen un acteur passif, victime des décisions présidentielles.

Expression du lundi 29 mars 2021

Étudiants

La crise sanitaire porte durablement atteinte au lien social et aux conditions de vie de tous les Français. C’est particulièrement vrai pour les étudiants et les travailleurs précaires, qui en subissent de plein fouet les conséquences.

Dans ce contexte, la Ministre de l’Enseignement supérieur n’avait trouvé comme réponse que d’agiter la menace de l’islamo-gauchisme, un vulgaire écran de fumée qui interdit le débat. En vérité le Gouvernement tente de masquer comme il peut son inaction face à la souffrance des étudiants.

Que ce soit à la Ville ou à la Métropole de Lyon, les élus Socialistes agissent pour répondre à la détresse des jeunes. En mobilisant les centres sociaux, en organisant des distributions de denrées alimentaires et de produits de première nécessité ou en permettant de financer du matériel informatique, la Ville et la Métropole agissent à leur niveau. Plus que jamais nous défendons la création d’un RSA jeune, pour les aider dans cette crise.

Le Gouvernement ferait mieux de s’atteler aux difficultés de nos concitoyens les plus fragiles plutôt que d’alimenter des polémiques stériles.

Sandrine Runel,
Présidente du groupe

Expression du lundi 16 novembre 2020

Notre engagement pour une ville sociale et écologique
L’élection d’un maire et de son équipe n’est pas un aboutissement mais un point de départ. La tâche est immense, le combat sera dur. Les électeurs ont placé en nous leur confiance pour répondre aux crises sociales, environnementales et démocratiques que nous affrontons, pour préparer demain, pour offrir à nos enfants un cadre dans lequel ils pourront s’épanouir.
Lyon peut apporter ces réponses, devenir cette ville inspirante, ambitieuse, exemplaire, solidaire qui prépare les transitions pour tous et toutes. Mais notre responsabilité est aussi de tenir les deux bouts de ce changement de civilisation : l’écologie et la solidarité. Car l’écologie est indissociable des questions sociales.
Nos réflexions, nos décisions et nos actions seront entièrement tournées vers le bien-être de la population et la préservation des richesses naturelles. Parce qu’un projet n’est pas une promesse, mais une tâche à accomplir.

Emmanuel Giraud, Stéphanie Léger, Philippe Prieto, Sandrine Runel