Droite, centre et indépendants

Visuel détail
Logo groupe politique Droite, Centre et Indépendants
Accroche détaillée

Expression du groupe politique "Droite, centre et indépendants".

Contenu
Contenu

Expression du lundi 27 septembre 2021

Engageons-nous !

Il y a quelques semaines a eu lieu la rentrée scolaire et nombre de petits Lyonnais ont repris le chemin de la crèche et de l’école.

Parallèlement les activités extra-scolaires et extra-professionnelles reprennent. Nous avons pu en avoir un avant-goût à travers les forums des associations qui se sont déroulés dans chacun de nos arrondissements début septembre.

Après 18 mois d’une crise sanitaire dont nous espérons voir bientôt la fin, il est important que chacun d’entre nous puisse renouer avec des activités sociales, culturelles et sportives. C’est nécessaire pour le bien-être et l’équilibre de chacun.

Que ce soit par l’État ou les collectivités, des dispositifs de soutien ont été mis en place pour accompagner le tissu associatif et lui permettre de surmonter les difficultés nées de cette crise Covid. Au sein du conseil municipal, nous avons encouragé l’exécutif à apporter une aide notamment dans le domaine sportif et soutenu ensuite les aides proposées.

Aujourd’hui, il appartient à chacun de nous, à titre individuel, de se mobiliser pour faire perdurer cette richesse associative. Une traduction concrète de cette mobilisation passe par l’adhésion à ces associations.

Alors, ne tergiversons plus, engageons-nous aux côtés des bénévoles qui n’hésitent pas à donner temps et énergie pour faciliter la vie sociale lyonnaise !

Droite, Centre & Indépendants
Président : Étienne BLANC

Titre
Archives expressions 2020 et 2021
Contenu

Expression du lundi 28 juin 2021

Insécurité : le Maire refuse d'agir

Parce qu'il défile sous une pancarte: «police nationale = scandale», parce qu'idéologiquement les Verts et l'extrême-gauche ne cessent d'excuser les délinquants, parce qu'ils considèrent que la police est violente, injuste et délinquante, le Maire de Lyon refuse d'agir pour protéger les Lyonnais qui désormais n'en peuvent plus. Les violences sur la voie publique, les rodéos, les injures faites à la Police municipale et à la Police nationale sans oublier les pompiers atteignent des sommets inégalés.

L'insécurité à Lyon fait désormais la Une des médias nationaux.

Et face à cela:

  • les effectifs de police n'augmentent pas,
  • le nombre de caméras de vidéosurveillance n'augmente pas,
  • la police municipale est sous-dotée ce qui traduit son abandon par l'exécutif.

Alors la municipalité créée des commissions comme une cellule anti-rodéo qui n'a pas vu le jour 8 mois après son annonce, elle lance des études pour juger de l'efficacité des caméras de vidéosurveillance, etc.

Et, comble du ridicule, elle crée une troupe de théâtre mixte composée de policiers et de délinquants!

Ces messages et cette politique encouragent la délinquance et provoquent déjà le départ de familles des quartiers Presqu'île ou Guillotière.

C'est irresponsable et affligeant.

Droite, Centre & Indépendants - Président : Étienne Blanc -  4 rue de la République - BP 1099-69202 Lyon cedex 01 - 04 78 30 87 38
 

Expression du lundi 29 mars 2021

Liberté
C’est le premier mot de la devise de la République française qui orne les frontons de nos bâtiments publics.
C’est aussi ce à quoi nous aspirons tous après une année de crise de la Covid-19. Liberté d’aller et venir, liberté d’aller voir ceux qui nous sont chers, liberté de retrouver ses amis et de partager un moment, pour ne citer que ces exemples.
Certes nous comprenons bien que face aux incertitudes sanitaires, cette liberté soit quelque peu entravée et pour la plupart nous l’acceptons.
Mais la crise sanitaire n’est pas le seul frein à notre liberté.
Avec l’avènement de cette nouvelle municipalité, chaque jour notre liberté s’amenuise :

  • liberté de se déplacer avec le moyen de locomotion que l’on veut,
  • liberté de manger de la viande à la cantine pour les petits Lyonnais,
  • liberté de conserver son école de quartier comme avec l'école Lévi-Strauss,
  • liberté de penser car certains voudraient réglementer ce que l’on peut voir et ne pas voir dans nos rues,
  • liberté de respecter notre langue française quand on impose désormais la déformation de l'écriture inclusive dans tous les documents de la ville de Lyon,
  • liberté d’entreprendre quand on empêche les commerces d’ouvrir s’ils le souhaitent 12 dimanches par an,
  • liberté des futurs Lyonnais qui seront handicapés par un endettement maximal…

Nous voici aujourd’hui avec un Maire et une équipe qui veulent réglementer notre vie partant du principe qu’ils savent mieux ce qui est bon pour nous.
Par le passé, nous avons connu des idéologies de ce type et malheureusement ça a toujours mal fini.

Expression du lundi 16 novembre 2020

100 jours pour imposer la ville « idéale » des écologistes aux Lyonnais
Refus du survol de Lyon par la patrouille de France le 14 juillet, opposition à la réalisation de la liaison ferroviaire Lyon-Turin dont la vocation est pourtant de transférer les poids lourds vers le rail, hostilité marquée contre la traditionnelle cérémonie du voeu des Échevins en refusant de pénétrer dans la Basilique de Fourvière, suivie le lendemain par une présence affirmée lors de la pose de la 1re pierre de la mosquée de Gerland, dénigrement du Tour de France, instauration de l’écriture inclusive, budget « genré », explosion de l’insécurité sans réaction de l’exécutif, évacuation imposée des voitures des habitants du centre-ville les 26 et 27 septembre : il n’aura pas fallu 3 mois pour que les Lyonnais comprennent la ville « idéale » que leur prépare Grégory Doucet. Bien plus que des symboles, ces décisions traduisent une forme de mépris de ce qui est populaire et festif, une volonté d’imposer des dogmes et une manière de vivre, de déconstruire notre histoire, déraciner nos traditions. Elles préfigurent d’autres interdictions, sur la Fête des Lumières, les illuminations à Noël, la culture, les transports, ou la laïcité. Une sorte de nouveau monde sinistre, d’une tristesse inouïe. Le désenchantement avant la décroissance.
Bien loin des attentes des Lyonnais !

Droite, Centre & Indépendants Président : Étienne Blanc