Thématique principale
Culture
- Publié le 15 janvier 2020

Temps forts culture de ce début 2020

Visuel principal
Vignette

Avec Beethoven et Picasso en figures tutélaires, le début d’année regorge de temps forts et de découvertes culturelles. Petite sélection de dates à ne pas rater.

Contenu
Contenu

Beethoven a 250 ans !

La saison culturelle promet de nombreuses relectures de l’œuvre du maître où la programmation de l’Auditorium de Lyon se distingue évidemment. Dès le 17 février, François-Xavier Roth et l’orchestre de Cologne conjuguent Beethoven au Futur par une mise en miroir avec des pièces de notre temps. La salle résonne à nouveau des sonorités du Viennois d’adoption, seul ou accompagné d’autres compositeurs, du 19 au 22 mars (Beethoven : concerto n°1 ; Beethoven : concertos n°2 et 3 ; Beethoven / Schubert) et encore le 7 avril (Beethoven).
Piano à Lyon le fête également cette saison avec des concerts d'exception : Sélim Mazari (le 19 février) et un week-end complet en compagnie de Renaud Capuçon et Kit Armstrong (les 27, 28 et 29 mars).
À l’Opéra, trois immenses chorégraphes, Lucinda Childs, Anne Teresa de Keersmaeker et Maguy Marin, proposent leur vision respective de la Grande Fugue de Beethoven : Grande Fugue / Die Grosse Fuge / Grosse Fugue (du 8 au 14 avril).

 

Sonorités multiples

Autre temps fort musical le mois prochain à l’Auditorium de Lyon, le Concert dirigé par Nikolaj Szeps-Znaider nouveau directeur musical de la maison (les 20 et 21 février). Au programme Richard Wagner, Edvard Grieg et Gustav Mahler, un avant-goût de la tournée que l’Orchestre national de Lyon va entreprendre fin février en Russie, et ce, pour la première fois.

Du 11 au 14 février, la Maison de la danse ressuscite, elle, les textes de Gainsbourg et la voix de Bashung pour accompagner les danseurs de Jean-Claude Gallotta lors d’une re-création 2019 du magistral Homme à tête de chou.
Les héritiers de ces deux monuments de la pop française se retrouvent, eux, lors du festival Les Chants de mars (du 20 au 28 mars) et leur programmation-mosaïque essaimée dans une douzaine de salles de l’agglomération. On y relève la collaboration entre Miossec et Michel Cloup duo - également au programme de Magnifique Printemps (du 7 au 22 mars) - ou encore les prometteurs et néo-Lyonnais Bandit Bandit…
En mars toujours, c’est au Transbordeur que l’on a rendez-vous avec Lonepsi, son rap à texte pointu et quelques-unes de ses potions hypnotiques.

Sur les planches, deux belles affiches en février. Macha Makeïff investit le Théâtre de la Croix-Rousse avec son I was looking at the ceiling and then I saw the sky (du 13 au 25 février) alors qu'aux Célestins l’auteur et metteur en scène Pascal Rambert bâtit une Architecture solide sur un casting béton (Emmanuelle Béart, Audrey Bonnet, Stanislas Nordey, Denis Podalydès, Jacques Weber… du 12 au 19 février).
Le Théâtre du Point du jour accueille de son côté La Lune (du 14 au 22 mars), dans le cadre du Festival d’Opéras présenté par l’Opéra de Lyon (du 13 mars au 2 avril).
Cirque et danse sont également au programme de ce début d’année avec une soirée créations 100% lyonnaise le 1er février à École de Cirque de Lyon (réseau Scène découvertes) en compagnie de Puéril Péril et Yan Raballand autour de la roue Cyr.

 

Picasso sous un nouvel angle

Après l'exposition Imagine Picasso présentée à la Sucrière (prolongée jusqu'au 2 février), le musée des Beaux-Arts nous donne rendez-vous à partir du 18 mars avec Pablo Picasso, en version balnéaire (du 18 mars au 13 juillet). Sa Femme assise sur la plage de 1937 sert en effet de point de départ à une relecture du thème de la baigneuse dans son travail et en contrepoint d’autres peintres (Cézanne, Renoir, Bacon…).

Colonne de droite 1

Magnifique Printemps

Rencontre avec Thierry Renard
directeur artistique de l’Espace Pandora et de Magnifique Printemps.

Qu’est-ce que le Magnifique Printemps ?
Un des plus importants festivals de poésie de France, où elle est envisagée de ses formes les plus classiques - en alexandrins par exemple-, aux plus modernes : slam, performances, poésie chantée… Il est né du rapprochement du Printemps des Poètes et de la Semaine de la langue française. Pour sa 4e édition, une quarantaine d’événements très variés (rencontres, lectures, concerts, expos, masterclass…) auront lieu à Lyon, dans sa Métropole et au-delà.

Qui seront les invités ?
Nous équilibrons toujours la programmation entre les locaux et les nationaux ainsi que des zooms sur des internationaux (des Lituaniens cette année). Charles Juliet, le plus grand auteur lyonnais vivant recevra un hommage appuyé. Notre marraine sera Jeanne Benameur, alors que le prix Kowalski, remis chaque année, récompensera le poète James Sacré.

Et les Lyonnais peuvent aussi participer…
Oui, en envoyant un texte de 140 signes maximum par SMS (au 07 83 08 04 32) avant le 20 février. Une sélection sera diffusée sur les panneaux d’information de la Ville de Lyon pendant toute la journée du 20 mars.

Magnifique Printemps 
Du 7 au 22 mars 2020

Site de l'Espace Pandora

Bloc recherche - Actualités