Thématique principale
Campagne d'information
- Publié le 6 décembre 2023

Attention à l'achat d'un animal pour les fêtes de fin d'année

Visuel principal
Un animal n'est pas un cadeau de Noël

Au moment des fêtes de fin d’année, certains pensent bien faire en offrant un animal de compagnie. Or, les mois qui suivent sont souvent l’occasion de mauvaises surprises et les refuges font face à un grand nombre d’abandons. Pour lutter contre l’achat impulsif d’animaux et informer les futurs propriétaires, la Ville de Lyon s’associe à la Société protectrice des animaux (SPA) pour une campagne inédite de sensibilisation.

Contenu
Contenu

Les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion de faire plaisir à ses proches. Certains pensent bien faire en offrant aux enfants un animal de compagnie : chiot, chaton, hamster... Le mois de décembre est alors l’occasion de scènes de joie et d’euphorie pour les enfants. Pourtant, les mois d’après peuvent se révéler beaucoup moins drôles. Un grand nombre des animaux adoptés à cette période sont abandonnés plus tard car l’achat n’a pas été réfléchi. Au cours de l’année 2022, les refuges de la SPA ont recueilli plus de 44 000 animaux. 

Si la vente de chiens et de chats sera interdite en animalerie à partir du 1er janvier 2024 (article L214-6-3 du code rural et de la pêche maritime), les lapins, cochons d’Inde ou reptiles (nouveaux animaux de compagnie) pourront toujours être exposés derrière les vitrines. Or, ces animaux sont également victimes de nombreux abandons : leur nombre a augmenté de 34 % entre 2019 et 2022 dans les refuges de la SPA ! La SPA milite pour que ces animaux soient également retirés de la vente en animalerie.

Ne pas oublier les besoins et coûts associés

Un grand nombre de ces abandons aurait pu être évité par une réflexion profonde et sérieuse avant l’achat. Avant d’accueillir un compagnon, il est essentiel de s’informer sur ses besoins quotidiens et les coûts associés : nourriture, activité physique, soins. Il faut aussi prévoir une solution pour les vacances. Sans oublier qu’un animal vit plus de quinze ans ! C’est en ayant tout cela en tête que l’on peut accueillir un compagnon sereinement et lui procurer bonheur et affection.

Il est aussi possible de choisir l’adoption, afin d’offrir une vie meilleure à un animal qui a souffert. Dans le Rhône, le refuge de Marennes vous accueille si vous souhaitez vous informer sur les conditions à remplir et vous tourner vers une adoption responsable. Plus d’informations sur le site internet du refuge de la SPA de Marennes

Pour une présentation de l’action du refuge de Marennes, voir la vidéo sur la Journée mondiale contre l'abandon des animaux de compagnie 

D’autres structures proposent également des animaux à l’adoption : 

Association Moustachu 
Brigade Animale Bénévole 
Club français des amateurs de furet 
Les chats de Loyasse 
Les Grandes Oreilles 
Matou’street & co 
Nos chouchous
Patte blanche 
Ron’Rhône 
SOS Reptiles 

Si vous connaissez une personne confrontée à des difficultés d’ordre financier, social, de santé ou de logement pour garder un animal, vous pouvez l’orienter vers les associations Gamelles pleines et Sans croquettes fixes qui proposent un accompagnement et, dans certains cas, des solutions d’accueil. Pour des soins, vous pouvez contacter le dispensaire de la SPA  (3e arrondissement), le dispensaire vétérinaire étudiant ou encore l’association Solivet.
 

 

Bloc recherche - Actualités

Bloc recherche - Actualités