La mission mécénat

Visuel détail
Mission mécénat
Accroche détaillée

Vers la recherche de financements innovants au service d’une politique ambitieuse et partagée.

Contenu
Contenu

La Ville de Lyon a adopté une nouvelle feuille de route et lancé de nouvelles politiques publiques dont l’ampleur est à la mesure de l’urgence climatique, sociale et démocratique. Le changement à mettre en œuvre ne saurait toutefois résulter de l’action des seules collectivités, aussi résolues soient-elles.

Ces nouvelles politiques nécessitent l’implication de toutes les forces vives de son territoire – habitantes et habitants, entreprises, association qui participent ainsi aux projets d’intérêt général du territoire.

Afin de démultiplier les effets des politiques publiques qu’elle déploie, la Ville souhaite accroître les sources de financement innovant et collaboratif, dont le mécénat et le parrainage, afin de mettre en œuvre des projets fédérateurs à forte valeur sociétale. L’objectif est de conforter et d’amplifier les actions déjà engagées dans les domaines sportifs, culturels et de l’événementiel, mais aussi d’élargir le champ d’intervention des parrains et mécènes à de nouveaux domaines, tels que la préservation du patrimoine bâti remarquable, la solidarité et l’inclusion sociale, ou encore la végétalisation et la préservation de la biodiversité.

Pour porter ces ambitions, une Mission Mécénat est une créée en 2021.


Une charte de valeur

Afin d’encadrer les échanges entre Ville de Lyon et les entreprises, une Charte de Valeurs est créée et sera proposée au Conseil Municipal de novembre 2021.

Elle définit un ensemble de principes et de valeurs partagées entre la Ville de Lyon et les personnes morales ou physiques qui souhaitent contribuer au financement de projets d’intérêt général local sous la forme du mécénat ou du parrainage.

Les actions de mécénat doivent ainsi se positionner dans la continuité des valeurs que la Ville souhaite promouvoir et concourir aux politiques publiques qu’elle met en œuvre, conformément aux orientations définies dans son plan de mandat.

Soutenir les actions de mécénat : mecenat@mairie-lyon.fr



Les premiers projets

Titre
Re Lyon Nous
Contenu
Relyonous  

 Re Lyon Nous est un événement gratuit organisé par la Ville de Lyon chaque année.

Chaque année, le défi consiste à satisfaire et à surprendre les participantes et les participants grâce à l’originalité des deux parcours imaginés par l’équipe d’organisation et dévoilés uniquement le jour de l’événement afin de préserver l’effet de surprise.

Journée de partage et de convivialité durant laquelle les participants inscrits par équipe de 2 à 4 personnes parcourent la ville à travers des étapes sportives, ludiques et culturelles.

Cette journée se déroule dans un esprit ludique et traverse différents lieux emblématiques de Lyon. Tout au long de ce parcours, les participantes et participants résoudre une énigme qui constitue le fil conducteur de cette journée, sans aucune obligation de performance ni de classement.

 

Titre
La Reprise
Contenu
La reprise - Célébrons les valeurs du sport  

Nouvel évènement organisé par la Ville de Lyon, cette soirée prévue chaque année en septembre permettra de rassembler les actrices et acteurs du sport à Lyon.

Moment de convivialité, il permet la mise à l’honneur d’initiatives locales autour de valeurs générées par la pratique sportive, professionnelle comme amateur.

Autant d'outils au service de la transition écologique et de l’éco-responsabilité, de la démocratisation, de l'inclusion et de l’émancipation sans oublier bien sûr le sport santé.

Titre
Enform@Lyon
Contenu
Coureurs au Parc de la Tête d'or  

La Direction des Sports a mis en place le dispositif enform@Lyon avec pour principal objectif est de lutter contre la sédentarité, première cause de mortalité évitable dans le monde. L’Organisation Mondiale de la Santé souligne en effet, que quatre millions de décès sont, chaque année, liés aux maladies chroniques (cancers, tumeurs, cardio-respiratoire, diabète, douleurs, infections…). Par ailleurs, de nombreux rapports publics et études rappellent régulièrement les conséquences de la sédentarité et le coût induit par leur traitement.

La création d’un dispositif en faveur du sport santé répond ainsi aux grands axes de la stratégie nationale de santé :

  • amélioration des enjeux sanitaires ;
  • mise en place d’une politique de promotion de la santé incluant la prévention dans tous les milieux et tout au long de la vie ;
  • lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé ;
  • garantie de la qualité, la sécurité et la pertinence des prises en charge ;
  • innovation pour transformer notre système de santé en réaffirmant la place des citoyens.

L’actualité a permis de montrer tout l’intérêt de porter une attention forte à la prévention et à la promotion de la santé. Parmi les divers déterminants, la place accordée à l’activité physique et/ou sportive est considérée comme un levier pour la santé, mais également comme « thérapie non médicamenteuse » pour les patients atteints d’affections de longue durée. L’activité physique figure au titre des facteurs participant à l’amélioration de la qualité de vie et de l’allongement de sa durée.

L’application smartphone enform@Lyon permet de parcourir des circuits audioguidés (marche, marche nordique, course) sur le territoire de la commune. Ces parcours sont ponctués d’exercices de renforcement musculaire et d’informations patrimoniales déclenchées automatiquement durant le circuit.

Le dispositif enform@Lyon s’est enrichi en proposant :

  • Des interventions d’éducateurs sportifs municipaux au sein des résidences autonomies séniors.
  • Des parcours de cardio training / marche nordique / marche active animés par un coach professionnel.
  • Des actions relatives aux événements locaux (Fête des Lumières, gestes qui sauvent,…).
  • La construction d’aires de fitness dans les arrondissements peu dotés en équipements.

Ces actions concourent depuis trois ans au développement du sport dans un objectif d’amélioration de la santé publique bien sûr, mais elles favorisent également le lien intergénérationnel et permettent d’associer la pratique physique à la découverte du patrimoine.

Logo AG2R La mondiale  

Cette Application a été développée grâce au soutien d’AG2R la Mondiale.

Les parcours sont conçus par la Direction des Sports de la Ville de Lyon en s’appuyant sur l’expertise de la Ligue Auvergne Rhône-Alpes d’Athlétisme pour les exercices de renforcement musculaire, et des Musées Gadagne pour les contenus patrimoniaux.

Titre
Maison Santé-Sport
Contenu
Séance de gymnastique en plein air  

Un but pour cette nouvelle Maison : accompagner les Lyonnaises et les Lyonnais dans le maintien ou l’amélioration de leur santé par la pratique d’une activité physique

Lieu labellisé, identifié et accessible à toutes et tous, la Maison du Sport Santé proposera des solutions sportives concrètes et la création d’un réseau « sport sur ordonnance » fédérant les acteurs locaux : Ville de Lyon, ARS, Associations sportives affiliées, médecins…

Piloté par la Direction des Sports, la Maison Sport Santé aura pour mission de réduire les comportements sédentaires, informer et proposer un programme éducatif, préventif et thérapeutique tout en donnant l’opportunité à tout public de pratiquer une activité physique à des fins de santé.

Ce dispositif implique la mobilisation de différents moyens et partenaires permettant de répondre à ces enjeux fondamentaux de santé publique.

Titre
Fête de l’eau et des fleuves
Contenu
Reflets des immeubles dans la Saône  

Remettre le vivant et la nature au coeur de la ville c'est aussi célébrer l'eau et ses multiples vertus.

Comme ce fut la cas à Lyon du 9e au 14e siècle lors de la Fête des Merveilles.

C'est pourquoi la Ville de Lyon porte un nouvel évément au printemps 2022 pour célébrer l’eau et ses fleuves, artères irriguant le territoire lyonnais…

De nombreuses animations pour petits et grands seront proposées au public : carnaval, joutes…,  le tout autour de la Saône et du Rhône.

Titre
Restauration de l'orgue de Saint-François de Sales
Contenu

Restauration d'un patrimoine musical exceptionnel

La restauration de l’orgue de Saint-François de Sales est inscrite à la 4ème Convention Patrimoine signée entre la Ville et l’Etat en 2019.

Orgues de l'église Saint-François de Sales  

Connu des amateurs d’orgue et des mélomanes du monde entier, le Grand Orgue historique de Saint-François-de-Sales est l’un des plus beaux joyaux de la facture d’orgue française du XIXème siècle. Construit en 1880 par Aristide Cavaillé-Coll, un des plus grands facteurs de tous les temps, il a été conservé dans son état d’origine. Il ne manque pas de frapper tout auditeur, même peu averti, par la qualité exceptionnelle de ses jeux, ainsi que les visiteurs de l’église par son architecture et son ampleur. Pourvu de trois claviers et 45 jeux, il peut accompagner une maîtrise, tout comme révéler les grandes œuvres du répertoire romantique et symphonique. Des organistes du monde entier viennent le visiter et profiter de la qualité exceptionnelle de ses sonorités. Depuis plusieurs années, le Grand Orgue de Saint-François présente un état d’usure qui s’aggrave avec le temps.

La Ville de Lyon, propriétaire de ce patrimoine exceptionnel classé à l’inventaire des Monuments Historiques en 1977, souhaite engager sa restauration avec le concours de l’Etat et de l’association Cavaillé-Coll à Saint-François.

Depuis 1880 l’orgue a toujours été entretenu (1892, 1919, 1930, 1964), mais il n’a jamais été complètement restauré. Son effet sonore, grâce aux prouesses des organistes, est trompeur. Il masque l’usure générale de bien des éléments de l’orgue, de sa mécanique en particulier. Les interventions récentes (2008 et 2011) permettent de le faire durer pour qu’il reste jouable, mais elles restent insuffisantes. Une restauration rigoureuse des éléments techniques s’impose.

Une importante étude de l’instrument a été commandée par la Ville de Lyon et la Direction Régionale des Affaires Culturelles. Cette étude a notamment permis d’établir un état sanitaire précis de l’instrument et de proposer un protocole de restauration : restauration approfondie de la mécanique des notes, dépose, restauration complète et remise en place de toute la partie instrumentale (tuyauterie, boites expressives, sommiers, tubes de postage, peaux…) ainsi que de l’alimentation en air (gosiers, porte-vent, réservoirs, turbine…), nettoyage de l’ensemble de l’instrument, traitement des charpentes, nettoyage et décrassage du buffet.

Disposer d’un tel monument est une chance pour les amateurs d’orgue, les mélomanes et les musiciens lyonnais. C’est une fierté pour la Ville. Et c’est aussi le devoir de l’entretenir et de le conserver scrupuleusement.

Restaurer l’orgue, c’est lui permettre de continuer sa route et le sauver d’une fatale dégradation.

C’est léguer aux générations suivantes un patrimoine musical d’une très grande richesse. C’est aussi pouvoir continuer à faire venir à Lyon des organistes du monde entier.

Titre
Plantation arbres et végétalisation de la Ville
Contenu

Une ville plus apaisée, agréable à vivre

Soleil à travers les arbres  

L’apaisement et la végétalisation de l’espace public sont parmi les grands enjeux des années à venir que ce soit au travers de la végétalisation des rues et des équipements publics, le développement des trames vertes et bleues et de la biodiversité ou encore la plantation de vergers pour une ville « comestible » …

Ainsi, l’arbre est reconnu comme le champion toutes catégories contre le réchauffement climatique. C’est pourquoi 5 500 spécimens vont étoffer la trame verte dès 2021 dont la création de forêts Miyawaki (méthode conçue par le botaniste japonais Akira Miyawaki)

Avec 480 ha d’espaces verts, les familles lyonnaises disposent d’un bel éventail de ce que la nature peut offrir : depuis l’espace vert de proximité au plus grand parc intramuros d’Europe à la Tête d’or, en passant par les squares et autres parcs de Gerland ou du Vallon… Améliorer l’existant passe notamment par la restauration de trames vertes, procurant une véritable continuité écologique à la faune, à la flore… comme aux humains.

Le projet de parc des Balmes l’ambitionne sur quelque 80 ha, de Choulans à Vaise, en rassemblant des parcelles actuellement fractionnées, et en ouvrant jusqu’à 10 km de sentiers aux marcheurs. De même, une continuité sera créée entre le parc Blandan et le cimetière de la Guillotière dont l’aspect paysager sera renforcé.

La mobilisation de tous les partenaires est indispensable pour accompagner ce déploiement.

Titre
Les Petites Serres du parc de la Tête d’or
Contenu
Rénovation des petites serres  

Au sein du Parc de la Tête d’or, plus grand parc urbain d’Europe, le Jardin botanique est un établissement d’un grand intérêt pour les visiteurs et la communauté scientifique. Créé en 1796 dans le premier arrondissement de Lyon et installé en 1857 au Parc de la Tête d’Or, il a de tous temps eu une histoire connectée à celle de la Ville : la médecine, la pharmacopée, la soie, l’horticulture, l’agriculture, la gastronomie, sans oublier l’éducation et la recherche.

Avec aujourd’hui, plus de 13 000 espèces différentes dont 900 espèces menacées, certaines éteintes dans la nature et ne se trouvant qu’au Jardin botanique de Lyon ou dans très peu d’autres jardins, ses collections sont un patrimoine unique et inestimable et en font le premier Jardin botanique de France, 5ème au niveau européen.

Les petites serres sont particulièrement dégradées et, pour des raisons de sécurité, ont été en partie fermées au public et aux agents du Jardin dès 2007. Depuis une quinzaine d’années, près de 20% des collections végétales qui s’y trouvaient, ont déjà été perdues. Aujourd’hui, près de 60% des petites serres sont fermées au public.

Si les grandes serres ont été rénovées en partie en 1997 et en partie fin 2020, les petites serres qui représentent près de 4 500 m², sont d'une vétusté très avancée et menacent tant la préservation des collections, que  la sécurité des agents qui y travaillent.

C'est donc un processus ambitieux qui va être engagé durant ce mandat.

Titre
Les salons de l'Hôtel de Ville
Contenu
Grand Salon  

Le 4 janvier 1646, le Consulat de Lyon (Conseil municipal de l’époque) décide de construire un nouvel Hôtel de Ville sur les plans de Simon Maupin, voyer de la ville 1. En 1672, l’édifice est achevé.

D’architecture « résolument moderne », il est alors perçu comme une réplique du Louvre à l’échelle de Lyon et reconnu comme le plus bel Hôtel de Ville de France.

Au fil de l’histoire de nombreux dommages et incendies viendront affaiblir l’édifice qui a subi de nombreuses restaurations au fil du temps.

Au tour des salons.

L’Hôtel de Ville abrite de nombreux salons qui eux aussi ont aujourd’hui  besoin de restauration d’art pour continuer à accueillir événements, associations, réceptions …

Architecte et responsable de la gestion des bien communaux

Titre
CCAS
Contenu
Bains douche Delessert 7e arrondissement  

Deux projets aux services des plus fragiles :

La Ville de Lyon, avec le Centre Communal d’Action Social (CCAS), réfléchit à un projet d’habitat partagé pour les seniors et intergénérationnel. Il s'inscrit comme un axe majeur pour une ville inclusive. Il s’appuie sur des partenaires privés et bailleurs sociaux tout en recherchant d’autres formes de partenariat pour financer ces projets générateurs de lien social et développement de quartier.

Un accès à l’hygiène et au bien-être à renforcer

Un projet de laverie solidaire va demander d’importants travaux d’aménagement des locaux. Un projet d’envergure, ouvert à tout financement complémentaire, selon les valeurs d’hospitalité du projet social du CCAS pour un public en précarité, fragilisé parfois par le non-recours aux droits ou aux services.

Titre
Fête de la musique
Contenu
Fête de la musique 2021  

Evénement national, la Fête de la musique permet aux musiciens amateurs, semi-professionnels ou professionnels, élèves des écoles de musique… de se produire et d’aller à la rencontre du public à cette occasion.

La Ville de Lyon permet - par son soutien financier, logistique et d’accompagnement - à toutes les formes artistiques musicales la possibilité de s’exprimer sur l’espace public, dans des lieux conventionnels ou plus insolites !

Des concerts gratuits, une programmation éclectique et ouverte à tous, des scènes intimistes ou de grands rendez-vous tel le Boulevard Electro, sonorisés ou acoustiques…ce sont plus de 200 artistes et 40 structures locales engagés dans cette manifestation festive à l’échelle de la ville.

Titre
La Fête des Lumières
Contenu
Fresque des lumières 2020  

 Un événement magique et spectaculaire, attendu chaque année par les Lyonnaises et les Lyonnais

Tous les  8 décembre, les Lyonnaises et les Lyonnais déposent des lumignons à leurs fenêtres... et parcourent les rues de la ville tout au long de la Fête des Lumières afin d'admirer des installations lumineuses exceptionnelles.

 

Pour soutenir la Fête des Lumières : partenaires-fetedeslumieres-lyon.f