Thématique principale
Sport
- Publié le 13 juin 2019

Football : Lyon au centre du monde

Visuel principal
Vignette

Du 26 juin au 7 juillet, la fièvre de la Coupe du Monde féminine de football gagne la place Bellecour, le stade de l’OL et Lyon tout entière. Expos, animations et temps forts rythmeront ces 10 jours, dont l’apogée sera atteint avec les demi-finales et la finale de la compétition à Lyon.

Contenu
Contenu

Une finale de Coupe du Monde ? Et les demi-finales aussi ? On ne rêve pas : c’est bien Lyon qui a été choisie pour porter l’image de la Coupe du Monde féminine de la FIFA-France 2019 ! Pour plusieurs raisons. Tout d’abord le stade de l’Olympique Lyonnais et ses 60 000 places : une arène qui a déjà séduit le foot européen en 2016 (Euro) et 2018 (finale de l’Europa League) et que l’OL met à disposition de la FIFA dans des conditions économiques très favorables. Autre argument qui a sans doute joué en faveur de Lyon : son exemplarité en matière de sport féminin.

Rugir à la maison

Qu’on en juge : l’équipe féminine de l’OL règne sur le foot français depuis 13 ans et sur l’Europe depuis 4 ans. Au total, pas moins de 6 Ligues des champions au palmarès et 3 triplés coupe-championnat-Ligue des champions : du jamais vu dans le sport de haut niveau. De leur côté, les joueuses du Lyon ASVEL féminin viennent de remporter leur premier titre de championnes de France de basket, alors que les Louves du LOU accèdent à la première division rugbystique, titre en poche. Sans oublier que la tenniswoman Caroline Garcia (n°1 française) vient d’annoncer la création d’un tournoi WTA dans sa ville natale l’an prochain ! Lyon, capitale du sport au féminin, ce ne sont donc pas que des mots. Nul doute que les 7 Lyonnaises sélectionnées pour la compétition sont très motivées pour jouer la finale à la maison et couronner ainsi une dynamique de longue haleine dont la portée dépasse largement celle du sport.

Emancipation

Car c’est bien un enjeu d’émancipation, d’égalité hommes/femmes qui se joue sur le terrain, en particulier lorsque celui-ci est occupé de longue date par les garçons. Au cœur des 90 actions portées par la Ville en faveur de l’égalité, le sport féminin est soutenu par le développement des pratiques mixtes, le soutien des athlètes de haut niveau…On citera, à titre d’exemple, la toute nouvelle cour sportive de l’école des Gémeaux (5e) pensée pour encourager la mixité d’usage ou encore la création, dès 2008, du gymnase Mado Bonnet (8e). Ses 1 400 places ont permis au tout nouveau Lyon ASVEL féminin de porter les ambitions de son président Tony Parker : titre et qualification européenne, acquis lors de cette saison 2018-2019. Comme elle l’avait fait avec l’OL et le FC Lyon en 2004, la Ville a d’ailleurs facilité le rapprochement entre l’ASVEL et le Lyon basket en 2017 pour donner naissance au nouveau club majeur du basket français. Puisse-t-il connaître la même réussite que son homologue footballistique…

Fête du sport féminin

Cette Coupe du Monde sera donc la grande fête du sport féminin en France comme à Lyon. Si le match d’ouverture a eu lieu le 7 juin à Paris, Lyon affiche ses convictions depuis plusieurs mois en faisant la promotion de l’événement lors des grandes manifestations locales (Lyon kayak, Courir pour elles, Lions du sport…) et en installant dans la ville plusieurs expositions autour des femmes et du sport. Et, à compter du 26 juin, Lyon entre dans le vif du sujet avec l’inauguration du Village FIFA fan expérience, place Bellecour. Avec ses animations, ses découvertes, son ambiance, c’est bien l’épicentre de la Coupe pour les Lyonnaises et les Lyonnais ainsi que pour les supporters des 4 équipes présentes en demi-finales, s’entraînant à Limonest, Dardilly, Oullins et Décines. D’ores et déjà à guichets fermés, ces 3 matches vont attirer 170 000 spectateurs, dont 37 000 Aurhalpins et… 17 000 Américains, soutiens de leur équipe tenante du titre.

Une finale à 1 milliard…

Côté image, c’est aussi un bel investissement : 2 800 journalistes ont sollicité une accréditation pour le tournoi, alors que la finale sera diffusée dans 181 pays, pour une audience cumulée d’environ 1 milliard de téléspectateurs ! Des chiffres qui se rapprochent de la compétition masculine et confirment que les différences s’estompent. Lyon en est convaincue depuis longtemps.

 

Logo Coupe du monde féminine
Colonne de droite 1

Chiffres clés

8e édition de la Coupe du monde féminine

3 matches à Lyon

24 pays représentés des 5 continents

Bloc recherche - Actualités

Sur le même sujet

Un tournoi pour les jeunes

Venus de 50 pays, 300 jeunes ont rendez-vous à Vaise du 28 juin au 6 juillet pour le tournoi solidaire de Sport dans la ville. Reconnue nationalement, cette association d’insertion par le sport fêtera les 10 ans de son programme L dans la ville, dédié aux jeunes filles.

Visuel paysage (large)
Vignette
450 bénévoles à Lyon

450 bénévoles seront présents à Lyon pour accueillir et conseiller les supporters des quatre équipes qualifiées pour les demies et la finale, mais aussi pour l’organisation des matches, orienter les médias… Bravo à eux…

Fifa fan expérience à Bellecour

La place Bellecour se transforme en village animation du 26 juin au 7 juillet. Le FIFA fan expérience regroupe un terrain de futsal, des concours de tir, des curiosités : foot-fléchettes et foot-bowling… Mais aussi des animations et des conférences sur la place des femmes dans le sport et dans la société, sans oublier les stands des partenaires, dont celui de la Ville de Lyon. À ne pas rater, l’inauguration, le 26 juin à 11h, avec le spectacle Discofoot, création originale des Ballets de Lorraine, match dansé sur une musique disco en présence d’un DJ. À noter, la présence d’une centaine de jeunes footballeuses aux couleurs de leur club.
Place Bellecour / Entrée libre / 15h-20h en semaine, 12h-20h mercredi et week-end, 10h-17h le 7 juillet

Billets : un site de revente

L’objectif “lyonnais” a été atteint : la totalité des 170 000 billets pour les 3 matches a été vendue avant même le début de la compétition. Si vous ne faites pas partie des 37 000 Aurhalpins détenteurs d’une place, pas de panique : le site officiel de la FIFA est opérationnel pour revendre et/ou acheter des billets grand public pendant la compétition, avec un prix similaire à la valeur faciale du billet (+ frais bancaires). Les supporters des équipes éliminées chercheront sans doute à revendre leurs sésames… tickets.fwwc19.fr/fr