Lyon, ville éducatrice

Visuel détail
Accroche détaillée

Une politique éducative ambitieuse, qui place l’enfant au coeur d’une démarche partagée par l’ensemble des acteurs et les parents.

Contenu
Contenu

Dans toutes les écoles maternelles et élémentaires de Lyon, la Mission Educative et Médico-sociale encourage le développement d’actions éducatives sur le temps scolaire : création et animation des BCD (Bibliothèques et Centres de Documentation), aide à la réussite de chaque enfant, mise à disposition des équipements sportifs, initiation à la science, classes de découverte, ateliers pour l'éducation au développement durable etc.

Par ailleurs, la Ville met à disposition de chaque école élémentaire des ordinateurs connectés à internet, dans le but de mettre les nouvelles technologies au service de l'éducation.

 

Titre
Projets Educatifs
Contenu

Projet Educatif Territorial (PEDT) et rythmes scolaires

Dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, le PEDT (Projet Educatif Territorial) a été mis en place depuis la rentrée scolaire 2014-2015. Ce dernier est amené à évoluer.

 Pour plus d'informations, rendez-vous sur notre page dédiée au PEDT et aux rythmes scolaires.

Projet de réussite éducative

Construire des parcours personnalisés en direction des enfants fragilisés

"Pour offrir toutes ces chances à chaque enfant, l'école joue un rôle prépondérant, mais elle ne peut pas tout. Une intervention éducative, culturelle, sociale, sanitaire est souvent nécessaire en dehors du temps scolaire, afin d'aider la famille à parfaire la construction de la personnalité de l'enfant. C'est à cette nécessité que répond le programme de réussite éducative". (Source: Délégation interministérielle à la ville - Avril 2005)

La démarche de « réussite éducative » s’adresse aux enfants de 2 à 16 ans qui présentent des difficultés ou des signes de fragilité. Concrètement, les différents acteurs éducatifs (école, parents, éducateurs etc.) qui entourent l’enfant travaillent ensemble pour l’accompagner scolairement et socialement, pour ainsi prévenir le décrochage scolaire et l’exclusion.

Cet objectif de réussite conduit la Mission Educative et Médico-sociale à mettre en œuvre des parcours personnalisés sur l'ensemble des temps de l'enfant. A Lyon, la PRE concerne une quarantaine d'établissements scolaires.

Vous trouverez l’ensemble des éléments relatifs au Projet de Réussite Éducative Lyonnais sur le site de la Caisse des Écoles de la Ville de Lyon.

Les parents dans le projet

Les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants : dans ce contexte, ils doivent être soutenus, informés, incités, pour être en mesure de jouer leur rôle.

Le soutien à la parentalité se traduit par la recherche de l’implication des fédérations de parents d’élèves dans les instances PEDT (Projet Educatif De Territoire), la concertation autour des projets périscolaires, les lieux accueil parents (pour les aider à accompagner la scolarité de leurs enfants) et, au quotidien,  par le carnet de liaison.

Titre
L'entrée au CP : priorité aux fondamentaux
Contenu

Les difficultés d’apprentissage s’installent dès le plus jeune âge et impactent durablement la scolarité d’un enfant. C’est pour lutter contre ce phénomène que le gouvernement a mis en place une réforme qui cible les premières années de l’école primaire.

Sa mesure emblématique cible les classes de CP et CE1 dans les REP et REP+ (anciennes zones prioritaires) dont les classes verront leurs effectifs divisés par 2 afin de ne pas dépasser 12 élèves. Cette réforme a été mise en place dès la rentrée 2017 pour les CP en REP +. A la rentrée 2018 elle prendra en compte également les CE1 en REP +.

A Lyon, 19 écoles sont concernées par le projet global (CP et CE1 en REP+ et REP). Elles sont situées dans les 7ème, 8ème et 9ème arrondissements.

Suite au travail réalisé en collaboration avec l’Education Nationale, il a été jugé nécessaire de créer 17 classes pour les CP en REP+. 12 classes sont installées dans des locaux disponibles au sein de l’école concernée.

Pour 5 autres classes, cela a nécessité l’implantation de bâtiments modulaires. La Ville de Lyon a mis tous les moyens en œuvre pour que l’esprit de cette réforme soit respecté et que les locaux soient suffisants.

Un seul établissement a choisi l’alternative aux 12 élèves par classe, à savoir une classe de 24 élèves avec deux maîtres. Et cela, au terme d’une réflexion entre l’équipe éducative et l’Inspection Académique.

Titre
Sérénité, qualité et innovation
Contenu

Accueillir les enfants en toute sécurité

Les attentats de 2015 et 2016 ont conduit à une vigilance particulière en matière de sécurisation des écoles et des équipements. Depuis cette période, de nombreuses actions ont été entreprises pour y parvenir. Et cela, de façon coordonnée avec l’Education Nationale, la Préfecture et les forces de police.

Cette sensibilisation à la sécurité est désormais intégrée dans les pratiques des enseignants comme des personnels de la Ville travaillant dans les écoles. La Ville de Lyon entend agir avec responsabilité afin que les parents continuent à confier sereinement leurs enfants chaque matin.

  • Premier semestre 2016 : Diagnostic sécurité partagé Education nationale – Ville – Police sur chacune des 198 écoles de la Ville. En parallèle : Sécurisation des abords des écoles pour empêcher le stationnement et l’arrêt des véhicules et prévenir le risque de « véhicule bélier » (création de bandes jaunes et mise en places de blocs de béton et bornes de voirie).
  • Au cours de l’année scolaire 2016/2017, des exercices de sécurité demandés par l’Education nationale ont été organisés dans tous les établissements (sur les différentes configurations en cas d’intrusion)
  • Fin 2016 : Synthèse consolidée des travaux à engager : 4 grands types de besoins ont été repérés: contrôle d’accès / visiophones, clôtures d’enceinte, alarmes spécifiques attentat, équipement en téléphonie mobile.
  • Priorité a été donnée à la sécurisation des accès aux écoles, avec l’installation ou l’extension des visiophones, en particulier pour les maternelles isolées sans gardien, désormais toutes équipées de visiophones. Des travaux se poursuivront cette année en fonction des configurations de chaque école et des demandes des équipes encadrantes pour améliorer encore les conditions de sécurité.

Pour tenir ses engagements, la Ville de Lyon a débloqué en 2016 un budget de plus de 183 000 €.

Restauration scolaire : la qualité pour tous

Le nombre d'enfants inscrits à la cantine est en constante augmentation depuis une dizaine d’années. La Ville de Lyon entend répondre par une offre qualitative à cette demande croissante, signe d’une évolution de l’organisation des familles.

Elle s’appuie pour cela sur sa cuisine centrale ultra moderne ouverte en 2014. Et elle revendique depuis plus de 10 ans déjà le choix d’introduire une large part de produits issus de l’agriculture biologique. Dans le cadre du renouvellement du Marché de fournitures de repas, qui entrera en vigueur à la rentrée scolaire 2018/19, la Ville renforce encore cette dynamique et passe à 40 % de bio dans ses menus et continue à privilégier la part des produits locaux (55 %).

En parallèle, un travail participatif avec de nombreuses classes est mené sur le gaspillage scolaire et l’éducation au goût. Afin d’améliorer le service des repas et de favoriser l’autonomie des enfants, les restaurants scolaires sont progressivement restructurés et rénovés, et évoluent avec la distribution en self-service pour les enfants d’élémentaires. Sur les 92 restaurants scolaires élémentaires existants, la Ville de Lyon dispose de 64 self-services en fin d'année scolaire 2017-2018.

 Plus d'informations sur notre page dédiée à la restauration scolaire

Les nouvelles technologies au service de l’école

La Ville s’est donné un objectif ambitieux : équiper la totalité des plus de 1400 classes des écoles de Lyon en tableaux numériques interactifs (TNI). Le plan d’équipement et de déploiement dans les écoles est aujourd’hui terminé. Chaque nouvelle classe ouverte à la rentrée se voit équipée d’un tableau numérique.

A la fois écran d’ordinateur et surface tactile, ce support permet à l’enseignant d’utiliser des ressources numériques et multimédia mais aussi d’écrire : un vrai plus en termes de pédagogie.

Au-delà des TNI, la Ville de Lyon s’implique globalement dans le développement des technologies de l’information et de la communication au service de l’éducation (TICE).

Depuis 2003, chaque école publique est dotée :

  • d’une salle informatique de 15 postes par école élémentaire (avec dans chaque salle : 14 postes élèves, 1 PC enseignant, 1 lecteur DVD, 1 webcam, 1 scanner, 2 imprimantes réseau),
  • d'un poste en fond de salle dans chaque classe, servant aussi pour l’application TNI.
  • d’un poste informatique par classe en maternelle.
  • d’un ordinateur dans chaque bibliothèque

 

Titre
Préparer l'avenir
Contenu

L’attractivité de Lyon et de son agglomération ne se dément pas depuis des années, d’où un besoin croissant d’équipements scolaires.

Dans ce contexte, la Ville de Lyon prévoit la construction d’écoles neuves et des extensions pour faire face à l’augmentation des effectifs.

Dans un souci de cohérence et de qualité de l’accueil, la Ville a également décidé de créer deux groupes scolaires provisoires à proximité des nouvelles écoles à venir prévues pour l'horizon 2020 (Les Girondins ouvert dans le 7ème en 2016 et Joannes Masset dans le 9e en 2017). Objectif : éviter de surcharger les autres établissements du secteur et préfigurer la configuration de l’école définitive. Car les constructions modulaires permettent de s’adapter aux fluctuations des effectifs, d’ajuster les besoins, toujours avec un résultat qualitatif pour les enfants et les enseignants.

Si ce mode de construction alternatif est parfois retenu par la Ville de Lyon, elle poursuit bien sûr en parallèle son travail de rénovation et d’adaptation du patrimoine immobilier existant, avec par exemple, la future école PUP Berliet (8e), l'extension de l'école Simone Signoret (8e), l'augmentation de la capacité d'accueil de la Cité Scolaire Internationale (7e)...