Thématique principale
Vie municipale
- Publié le 7 juillet 2022

Au conseil municipal du 7 juillet

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Muriel Chaulet - Ville de Lyon / Policière municipale lors d'un contrôle vélos

Parmi les plus de 180 délibérations à l'ordre du jour du Conseil municipal du 7 juillet, plusieurs d'entre elles concernent la sécurité et la tranquillité publique. Un sujet prioritaire pour la municipalité, qui, depuis le début du mandat, mène une action déterminée et globale alliant répression et prévention.

Contenu
Contenu

La police municipale au coeur du dispositif


Une police municipale c’est d’abord et avant tout de la proximité. Ses missions sont directement liées à la prévention, à la surveillance du bon ordre, de la tranquillité, de la sécurité et de la salubrité publique.

Elle est sur tous les terrains, au quotidien, dans tous les quartiers. C'est pourquoi la Ville de Lyon souhaite développer le nombre d’agents de police municipale pour être au plus près des habitant, en passant de 300 à 365 agents. Un objectif aujourd’hui difficile à atteindre en raison d’un secteur qui est en tension.

Ces difficultés de recrutement concernent l’ensemble des grandes villes et pas seulement la Ville de Lyon. En France, ce sont 20% des besoins qui ne sont pas couverts.

Rendre le métier de policier municipal attractif


La Ville ne ménage pas ses efforts

  • 50 nouveaux policiers municipaux ont été recrutés ;
  • Leurs conditions de travail ont été améliorées dans le cadre d'un accord syndical provenant de leurs revendications principales ;
  • La Ville a investi 500 000 € pour augmenter les rémunérations  ;
  • Elle a également investi 5 millions d’euros pour moderniser, améliorer et remplacer le parc de vidéo-surveillance.

Cette revalorisation du métier continue

  • Plusieurs unités vont bénéficier d'une nouvelle valorisation pour 50 000 € ;
  • Demain, un policier de catégorie C de la Ville de Lyon gagnera -en moyenne- près de 2500€ net par mois, en intégrant tous les éléments de rémunération et avantages à ce calcul ;
  • Pour aller plus loin, la Ville travaille avec France Urbaine à des propositions au gouvernement pour remonter les plafonds de la grille salariale ;
  • Plusieurs autres avancées, moins visibles mais pas moins importantes, pour les femmes et les hommes qui composent notre police municipale :
    • sur leur déroulé de carrière et leurs avancements,
    • sur l’assouplissement du travail le dimanche,
    • sur la conservation de jours de repos au titre de la pénibilité,
    • sur l’achat de nouveaux équipements (comme les caméras piétons),
    • sur la création d’unités de soutien de proximité pour intervenir sur les secteurs en tension…

Enfin, la Ville plaide avec France Urbaine pour la création d’une école nationale de préparation aux concours de police, ceci pour susciter des vocations et sensibiliser les futurs candidats aux enjeux métiers.

Un outil au service de la Police municipale : la vidéo-verbalisation


Après une phase de test, la vidéo-verbalisation est pérennisée. Elle doit contribuer à faire de Lyon une ville accueillante et apaisée en assurant une bonne cohabitation entre tous les usages sur la voie publique.

L'expérimentation menée montre combien la vidéo-verbalisation a permis de diminuer fortement le nombre d’infractions impunies et donne de bons résultats. Ainsi, il a été constaté un taux de récidive très faible. Seul 1,1% des contrevenants ont été verbalisés plusieurs fois.

La vidéo verbalisation sera donc étendue à l'ensemble des 571 caméras que compte la Ville de Lyon. Elle est amenée à contribuer à la lutte des comportements les plus dangereux et répétés : les rodéos, les franchissements de feux tricolores, de sens interdits, la circulation sur les voies réservées des transports en commun ou encore le stationnement anarchique. Elle ne concerne pas le stationnement payant.

Elle sera pilotée par les seuls policiers municipaux qui bénéficieront d'un local dédié.

Mais pour utile et intéressante qu'elle soit, la vidéo-verbalisation n'est qu'un outil facilitant et elle ne remplace pas les femmes et les hommes de la Police municipale présents sur le terrain.

 

Colonne de droite 1
Colonne de droite 2

Aussi au conseil du 7 juillet

Un nouveau lieu culturel conjuguant création artistique et éducation populaire va voir le jour dans le quartier Villette-Paul Bert.

Bloc recherche - Actualités