Thématique principale
Solidarité
- Publié le 12 février 2021

Règles élémentaires : pour lutter contre la précarité menstruelle

Visuel principal
Vignette

En France, près de 2 000 000 de femmes souffrent de la précarité menstruelle et manquent cruellement de produits d’hygiène intime, ce qui provoque des troubles physiques et psychologiques. 

Contenu
Contenu

Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, à partir du 8 mars, la Ville de Lyon s'associe à l'association Règles élémentaires et met à disposition dans les 9 mairies d'arrondissement des boîtes pour collecter des protections hygiéniques.

L'ensemble de ces dons seront transmis aux associations en charge de les distribuer aux femmes touchées par la précarité menstruelle.

Les produits d'hygiène intimes acceptées 

  • Protèges slips
  • Tampons
  • Serviettes hygiéniques
  • Serviettes lavables
  • Coupes menstruelles neuves
  • Culottes menstruelles neuves
  • Lingettes
  • Gel antibactérien
 Les paquets entamés et produits en vrac sont acceptés à condition qu'ils soient emballés individuellement.

Liste des associations partenaires de l'opération

Règles élémentaires
Fondée par Tara Heuzé-Sarmini en novembre 2015, Règles Élémentaires est la première association française de lutte contre la précarité menstruelle.
Sa mission est double : collecter des produits d’hygiène intime à destination des femmes dans le besoin et briser le tabou des règles.
Ensemble, nous pouvons changer les règles !

Colonne de droite 1

contacts des mairies d'arrondissement

 

Chiffres clés

  • 8 000 €, c'est le budget menstruel moyen au cours d’une vie

  • 11 000, c'est le nombre moyen de protections hygiéniques jetables utilisées au cours d’une vie

  • 4 €, c'est le prix moyen observé d’un paquet de tampons

  • 40 % des sans-abri sont des femmes

8 mars 2021

Bloc recherche - Actualités