Thématique principale
Environnement
- Publié le 25 janvier 2022

Pollution aux particules fines : mise en place de la circulation différenciée

Visuel principal
Vignette

Un épisode de pollution aux particules fines (polluant PM10*) est en cours dans le bassin lyonnais/Nord-Isère depuis le 24 janvier.

La Préfecture a activé l'alerte de niveau information-recommandation le 13 janvier et pris un arrêté instaurant la circulation différenciée à compter du 26 janvier, 5h. Seuls les véhicules dotés de vignette Crit'Air 0,1, 2 et 3 peuvent rouler.

Le stationnement résident devient gratuit durant l'ensemble de l'épisode de pollution. Les TCL déploient le Tick'Air dès le 26 janvier.


Mise à jour du 25 janvier

Contenu
Contenu

Mesures relatives aux transports

La circulation différenciée est instaurée. Les véhicules autorisés à circuler au sein du périmètre ci-après sont les véhicules affichant un certificat qualité de l’air (vignette Crit’Air) de classe « zéro émission moteur », de classe 1, de classe 2 ou de classe 3 ;

Le périmètre d’application de la mesure de restriction de la circulation est constitué par les voiries situées à l’intérieur des communes de Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire, hormis le boulevard périphérique Nord, les voies métropolitaines M6 et M7, le tunnel sous Fourvière et les itinéraires d’accès aux parc-relais suivants :

  • l’itinéraire permettant l’accès au parc relais IUT Feyssine entre le boulevard Laurent Bonnevay et le boulevard périphérique ;
  • l’itinéraire permettant d’accéder au parc-relais de Vaise par le quai Raoul Carré, le quai Sédaillan, le quai du Commerce, le quai de la gare d’eau, la rue de Saint-Cyr et la rue du 24 mars 1852 ;
  • l’itinéraire entre le boulevard périphérique Nord et le parc-relais de Vaise par la rue de Bourgogne et la rue du 24 mars 1852 ;
  • l’itinéraire entre l’A7 et le parking de la gare de Lyon-Perrache empruntant les bretelles de l’échangeur autoroutier de Perrache et le Cours de Verdun Récamier ;
  • l’itinéraire permettant d’accéder et de quitter le parc-relais Gorge de Loup par la rue du Bourbonnais, l’avenue Sidoine Apollinaire, la rue du Professeur Guérin, la rue Sergent Michel Berthet et la rue de la Pépinière Royale ;
  • l’itinéraire entre l’échangeur de l'A43 et le parc-relais Mermoz-Pinel par l'avenue Jean Mermoz.

Une dérogation à la restriction de circulation est mise en place pour les véhicules d’intérêt général prioritaires, les convois exceptionnels, les véhicules de transport, les voitures de tourisme avec chauffeur et taxis...

Les automobilistes n’ayant pas encore acquis leur vignette Crit’air peuvent effectuer leurs démarches en ligne sur www.certificat-air.gouv.fr . Un récépissé leur sera immédiatement délivré et pourra être présenté en cas de contrôle.

Un abaissement temporaire de la vitesse de 20 km/h est instauré sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h, pour tous véhicules à moteur. Les axes dont la vitesse est limitée à 80 km/h sont limités à 70 km/h.


Autres mesures et recommandations

Recommandations sanitaires

  • Pour les populations vulnérables, il est recommandé de limiter les déplacements sur les grands axes routiers et leurs abords aux périodes de pointe et de limiter les activités intenses (physiques et sportives dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.
  • En ce qui concerne les populations sensibles, il est recommandé de limiter les sorties durant l’après-midi, limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air ; celles à l’intérieur peuvent être maintenues.
  • En ce qui concerne le reste de la population, il n’y a pas vocation à modifier les activités habituelles, les déplacements habituels ni les pratiques habituelles d’aération et de ventilation, la situation lors d’un épisode de pollution ne justifiant pas de mesures de confinement.

Dans tous les cas, en cas de symptômes ou d’inquiétude, prenez conseil auprès de votre pharmacien.
 

Recommandations comportementales 

Plusieurs mesures peuvent être pris simplement et concourir au rétablissement d’un air de qualité : 

  • Arrêter d’utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint (inserts, poêles, chaudières installés avant 2000) et les groupes électrogènes ;
  • Maîtriser la température de son logement ;
  • Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, co-voiturage… Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ;
  • S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route) ;
  • Abaisser sa vitesse de circulation, éviter la conduite agressive, entretenir régulièrement son véhicule ;

Mesures relatives au secteur agricole :

  • Reporter l'écobuage ou pratiquer le broyage ;
  • Suspendre les opérations de brûlage à l'air libre de sous-produits agricoles.

Mesures relatives au secteur industriel :

  • les opérations émettrices de particules ou d’oxydes d’azote (manipulation des déchets, broyage, transfert de matériaux…) doivent être reportées à la fin de l’épisode ;

Mesures relatives aux chantiers BTP et carrières :

  • toute entreprise dont l’activité sur les chantiers est génératrice de poussières doit la réduire ;
  • l’usage des engins de manutentions thermiques devra être limité au profit d’engins électriques.

Mesures relatives au secteur résidentiel :

  • la pratique du brûlage des déchets, y compris les déchets verts, est totalement interdite ;
  • l’utilisation du bois et de ses dérivés comme chauffage individuel d’appoint est interdite.
*PM10 : particules de diamètre inférieur à 10 μm (microns).
Colonne de droite 1

 

 

 

Colonne de droite 2

Gratuité du stationnement résident

Pendant la durée des restrictions de circulation, le stationnement sera gratuit pour tous les titulaires de la vignette résident. La validité du ticket de stationnement résident sera prolongée au prorata du nombre de jours pendant lesquels la circulation différenciée sera appliquée.
 
Par ailleurs, la vente du ticket de stationnement résident sera bloquée sur les modes de paiement (horodateurs et Paybyphone) afin d'éviter tout achat durant la journée. Il n’y aura pas de changement pour les autres usagers.

TCL DÉPLOIE TICK’AIR

En lien avec les mesures d’urgence prises par la Préfecture du Rhône et pour inciter les automobilistes à emprunter les transports en commun, TCL propose un titre spécial qui sera disponible tout au long de l’épisode de pic de pollution.

Proposé au prix de 3€, Tick’Air, permet de voyager toute la journée sur l’ensemble du réseau.

En vente à partir de 15 janvier, ce titre est disponible dans les distributeurs TCL, les agences commerciales, à bord des bus ainsi que sur smartphone, en version dématérialisée via la nouvelle application TCL E-Ticket (sur Google Play Store).

Implantés à proximité immédiate du métro, du tramway et/ou d’un pôle d’échanges bus, les 21 parcs relais permettent de conjuguer voiture et transports en commun. Plus de 7000 places de stationnement sont mises à disposition des clients TCL ayant effectué un aller-retour sur le réseau avec un titre de transport (dont « Tick’Air ») validé dans la journée.
Colonne de droite 3

ATMO : état et prévision de la qualité de l'air

Lundi 24 janvier, la qualité de l'air fut dégradée à mauvaise sur la plupart des zones urbanisées de la région. Le seuil d'information pour les PM10 a été dépassé dans la vallée de l'Arve, le Bassin lyonnais et la Vallée du Rhône.

Mardi 25 janvier, les conditions restent anticycloniques avec des masses d’air stables. Les concentrations de particules sont en augmentation et la qualité de l’air se détériore. Comme la veille, la qualité de l'air sera mauvaise sur quasiment toutes les zones urbanisées, moyenne par ailleurs. 

Mercredi 26 janvier, malgré une légère baisse des niveaux sur le centre de la région due à un brassage atmosphérique plus important, des dépassements seront encore possibles sur le bassin lyonnais/nord-Isère et la vallée du Rhône.

Jeudi 27 janvier, les concentrations de PM10 pourraient légèrement baisser mais la qualité de l'air restera mauvaise sur de larges portions du territoire. Une vigilance orange est activée pour la vallée de l’Arve, le Bassin lyonnais/Nord-Isère et la Vallée du Rhône.

Le site d' ATMO

Bloc recherche - Actualités