Premières grandes opérations d'aménagement biosourcées et géosourcées

Visuel détail
Ossature bois - Opération Albizzia
© @Kevin Dolmaire / Ossature bois - Opération Albizzia
Accroche détaillée

Les matériaux de construction biosourcés et géosourcés sont un levier majeur pour décarboner la construction et lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Dans les grandes opérations d’aménagement, la Métropole et la Ville de Lyon incitent désormais à l’utilisation de ces matériaux.

Contenu
Contenu

Le nouveau référentiel « habitat durable » en cours d’élaboration par la Métropole de Lyon favorisera également le recours aux matériaux biosourcés et géosourcés dans les grandes opérations d’aménagement et les projets portés par les bailleurs de logement social.

Titre
Des opérations déjà en cours
Contenu
  • Dans la ZAC des Girondins, la Métropole, la Ville de Lyon et la SERL ont retenu le projet des promoteurs Diagonale / Edelis et une équipe d’architecte coordonnée par Perraudin Architecture faisant le choix de la pierre et du bois, pour les lots 4 et 5 et la réalisation de 304 logements répartis sur près de 22 000 m².
  • A la Duchère, la première consultation lancée à la Sauvegarde dans le cadre de la poursuite du projet ANRU fait la part belle aux matériaux biosourcés et géosourcés.
  • A la Confluence, la 1ère consultation lancée depuis le début du mandat sur le lot D3 intègre une ambition forte sur la performance environnementale : confort d’été, impact carbone de la construction, limitation de la consommation énergétique ou encore autoconsommation collective. Sur le choix des matériaux, les candidats doivent intégrer leur source, leur provenance ou encore leur cycle de vie.
Titre
Albizzia et Le Pluriel : premières constructions lyonnaises en ossature bois !
Contenu

L’opération Albizzia dans la ZAC 2 Confluence, 1ère opération mixte en conception bois

Empreinte carbone maîtrisée, confort et mixité d’usage optimisés, l’opération Albizzia, située au sein de la ZAC Confluence (lot C2) concrétise l’aspiration partagée d’une ville plus agréable à vivre.

1er îlot bois et bas carbone de Lyon, ce projet emblématique de la Confluence est composé de 4 bâtiments dont l’un des plus hauts bâtiments de France réalisé en structure bois massif CLT* (16 étages - plus de 50 m de hauteur), véritable prouesse technique.

Regroupant bureaux, locaux d’activités et logements s’articulant autour d’un ancien marché de gros réhabilité en groupe scolaire et crèche, le projet d’UTEI et WOODEUM aux côtés des cabinets Hardel Le Bihan Architectes et Insolites Architectures a été lauréat de la consultation de la ville car il présentait de nombreux atouts : construction en filière sèche, capacité de construire en milieu contraint, forte part de matériaux biosourcés…

*CLT (bois lamellé contre-croisé)


L’immeuble Le Pluriel, 1er bâtiment bureau en conception bois à Gerland

L’immeuble Le Pluriel, situé à Gerland derrière le Ninkasi à la place d’une ancienne imprimerie, est le premier immeuble de bureau en conception bois à Lyon !

Ce projet porté par le promoteur Quartus a intégré un processus de conception bas carbone itératif entre l’architecte Atelier Régis Gachon et la société de conseil, d’études et d’ingénierie de la transition écologique EODD.

Composé de 6 niveaux et de 2 200 m² de surface de plancher, sa structure est réalisée en bois (CLT) avec plus de 600 m3 de bois. Le parement en façade est réaliséen terre-cuite émaillée. Le faux plancher fait la part belle au réemploi.

Le choix des protections solaires a fait l’objet d’un compromis entre confort d’été et impact carbone, avec des brise-soleil orientables extérieurs en façade Ouest, la plus exposée, et des stores en toile sur la façade Est. Après une phase chantier engagée depuis mars 2020, le bâtiment a été livré en février 2022.

Le promoteur Quartus occupe le rez-de-chaussée et deux niveaux pour ses bureaux. Le bâtiment a été vendu à UNOFI.


Dans le « diffus » (hors grandes opérations d’aménagement), plusieurs projets démonstrateurs, portés par des acteurs privés, commencent à faire la part belle à des matériaux bas carbone.

Lors de l’élaboration des projets, la Ville de Lyon invite les porteurs de projet et concepteurs à des projets plus frugaux et à utiliser dès que possible des matériaux sobres, que ce soit en ossature, en façade ou encore en isolation.

Titre
Deux opérations lauréates du programme "Engagées pour la qualité du logement de demain"
Contenu

145 Lafayette – ICADE / Clément Vergely

L’opération «145, Lafayette » parmi les 97 projets distingués par la Ministre de la Culture et la Ministre chargée du Logement.

La foncière lcade s’est engagée depuis plusieurs années dans une opération ambitieuse de remembrement de l’ancien site du siège Areva-Framatome, situé au coeur du projet urbain Lyon Part-Dieu. Au sein de cet ilot composé de 5 bâtiments dont certains ont déjà fait l’objet d’une restructuration lourde en 2019, l’objet le plus ambitieux consiste en la transformation d’un immeuble de bureaux de grande hauteur en immeuble de logements (8000 m2 prévus), dont la conception est en cours par l’agence d’architecture lyonnaise Clément Vergely architectes.

Cette réhabilitation exemplaire illustre la volonté politique de privilégier la réhabilitation des bâtiments existants du quartier tertiaire de la Part-Dieu tout rééquilibrant la part de logements en lien avec la question de la réversibilité des immeubles de bureaux. L’obtention de l’AMI va permettre d’enrichir les réflexions autour de cette réhabilitation :

  • Frugalité des ressources utilisées
  • Qualité d’usage: réflexion sur les configurations d’appartements dans un cadre spécifique de réhabilitation, évolutivité simple des logements, travail fin sur les espaces extérieurs, la lumière, les orientations et les vues exceptionnelles sur la ville
  • Situation urbaine exceptionnelle et écriture architecturale des façades volontairement ambiguë « entre bureau et logement »

L’Opération Le Cèdre - SACVL / Wyswyg

Le projet "Le Cèdre" porté par le bailleur de logement social SACVL, avec l'agence d'architecte Wyswyg, est lauréat de l'AMI national "Engagé pour la qualité des logements de demain"

Situé rue Ferdinand Buisson au coeur du quartier Montchat dans le 3e arrondissement de Lyon, le projet prévoit la réhabilitation, l’extension et la construction de 6 logements sur une parcelle de 442 m2.

Les logements qui seront gérés par Habitat & humanisme, sont destinés à un public très précaire, notamment des femmes et des mères isolées avec leurs enfants. Le projet vise également à créer des espaces de convivialité, de mixité et de lien social, avec un partenariat avec l'association Montchatons qui gère la crèche voisine, dont les enfants auront accès au jardin en coeur d'îlot.

Si l'humain est au coeur de ce projet, il concilie également la qualité environnementale et l'insertion architecturale et urbaine dans le quartier. Les matériaux sont naturels : pierre massive, brut de sciage, menuiseries en pin, végétation sur la façade, extension en bois. Après obtention du permis de construire, le démarrage des travaux est prévu début 2023 pour une livraison à l'été 2024.

Bloc de droite

 

 

Réhabilitation à la part-Dieu

A la Part-Dieu, premier quartier tertiaire à Lyon, la réhabilitation est engagée dans le périmètre de l’opération d’aménagement et aussi sur les franges du projet, à l’initiative de propriétaires privés. Après de premières opérations de réhabilitation réalisées en 2012 (Le Lugdunum 21 000 m²) puis 2017 (le 107 rue Servient 5700 m²), le projet Silex2 (ex-Tour RTE), les réhabilitations de bureau s’accélèrent à la Part-Dieu.

Plusieurs projets sont actuellement à l’oeuvre avec près de 70 000 m² de bureaux qui seront réhabilités : Le Corner / Dièze (19 600 m²), l’Etoile Part-Dieu (12 500 m²), le New Age (19 627 m²), Le Primat (5 900 m²), Odessa (12 700 m²).