Lyon, ville pionnière

Visuel détail
L'Hôtel Dieu, vu de nuit et illuminé
Accroche détaillée

Les Lyonnais·e·s se sont approprié les mises en lumière des dernières décennies qui forment à présent un paysage familier et apprécié. Grâce à cette mise en beauté lumineuse, la ville vit la nuit, elle se contemple et se visite. Connue et reconnue pour l'excellence de ses compétences dans ce domaine, Lyon doit poursuivre son rôle pilote, mais aussi être capable d’aller encore plus loin dans l'expérimentation.

Contenu
Contenu

Lyon a changé ces dernières années : c’est une ville moderne, rajeunie, vivante et attractive. Les projets à venir doivent en être représentatifs.

La Fête des Lumières a permis d’intégrer l’image, le mouvement, la couleur... La lumière s’affranchit des bâtiments sur lesquels elle se projette. Les techniques ont évolué, les projets pérennes doivent aussi intégrer ces innovations.

La richesse de ce qui est exprimé, le souci de prendre en compte de nouveaux aspects tels que l’écologie, l’innovation, la création, les temporalités, font de la lumière une discipline à part entière de l’évolution de notre cité, capable à sa manière d’en raconter le dessein.

 

Titre
Un rayonnement international
Contenu

Lyon a été précurseur dans le domaine de la lumière. Elle doit poursuivre ce rôle pilote et être capable d’aller plus loin.

L’excellence des compétences lyonnaises dans le domaine de la « conception lumière » et de l’éclairage urbain constitue aujourd’hui un atout essentiel du rayonnement international de Lyon et de son agglomération.

Ce que les services et les agent·e·s de la Ville de Lyon comme du Grand Lyon ont réalisé depuis plus de 30 ans (1989-2019) à travers le Plan Lumière et le développement de la Fête des Lumières a profondément fait évoluer notre environnement social, urbain et culturel. Dans le même temps, les entreprises de notre région ont montré leur créativité, leur très haut niveau de compétences techniques ainsi que leur capacité à exporter loin de nos frontières leur savoir-faire.

La région lyonnaise regroupe aujourd'hui tous les savoir-faire en terme d’éclairage urbain, de la production de matériel jusqu'à la mise en lumière ou la recherche.

Vue du monde :

Le Palais de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, le Monument Ryadh el Feth à Alger, la Menara à Marrakech ou les Tours Petronas à Kuala Lumpur en Malaisie sont des exemples prestigieux de cette dynamique impulsée depuis Lyon et qui mobilise, sur les quatre continents, un très grand nombre d’acteurs lyonnais dans les métiers de la Lumière.

 

Titre
Développement de l'expérimentation
Contenu

Le Plan Lumière s’appuie donc sur l’expérimentation pour être toujours en mouvement, en recherche d’innovation, avec les partenaires de la collectivité. L’importance du milieu professionnel de la lumière à Lyon et en Rhône-Alpes permet la mise en place d’actions nouvelles, le développement de programmes cohérents avec des acteurs privés ou publics et le cumul des savoirs.

Les sujets étudiés actuellement par la Ville de Lyon sont :

  • La perception et l’impact de la lumière sur la population des mal voyant·e·s.
  • La sensibilité des habitant·e·s aux différents types de lampes (notamment la température de couleur) utilisées en éclairage public.
  • Le balisage et la signalétique le long des principales pistes cyclables du centre-ville.
  • La mise en œuvre de matériaux innovants dans le domaine de l’éclairage (comme les vitres auto-nettoyantes).
  • L’analyse des critères géométriques d’une installation visant à une bonne intégration dans l’espace.
  • La suppression du flux horizontal en voirie et des flux débordant des zones à éclairer (comme les éclairages de façades gênants pour les riverain·e·s).
  • Le recyclage de toutes les lampes.
  • Une intervention pour faire de la question de la réglementation dans les villes en France ou en Europe un thème de recherche et procéder à une analyse en terme d’efficacité et de fonctionnement.

Sur ces différentes expérimentations, un partenariat sera engagé avec les chercheur·euse·s, constructeur·rice·s et les professionnel·le·s des filières concernées (santé, fabricant·e·s, …). Chaque expérimentation fera l’objet d’un protocole de mise en œuvre et d’évaluation.