Je m’en vais mais l’État demeure

Accroche Date / Lieu
du 24 au 29 mai, Théâtre des Célestins
Visuel principal
Je m’en vais mais l’État demeure
Thématique principale
Théâtre
Spectacle
Accroche détaillée

Ils se sont rencontrés à la Comédie-Française, où ils étaient élèves-comédiens. Les jeunes membres de la compagnie du Royal Velours décryptent les années Macron à travers un feuilleton théâtral documenté.
Et volontiers impertinent.

Contenu
Contenu

Le plateau est presque vide. Seuls apparaissent un piano, quelques chaises et une batterie. Le chef de troupe du Royal Velours — l’auteur, metteur en scène et comédien Hugues Duchêne — définit son travail comme un théâtre centré sur l’art de l’acteur, avec pour moteur les situations se jouant entre les personnages. Ici, donc, pas de grands effets de décors, mais les pulsions de vie de jeunes artistes qui s’attachent à documenter théâtralement le quinquennat d’Emmanuel Macron.
Ainsi est né Je m’en vais mais l’État demeure, feuilleton scénique en cinq parties qui traite de l’actualité politique de notre pays. Avec des échappées vers l’intime, Hugues Duchêne lie en effet des événements de sa propre vie aux intempéries nationales dont il a été témoin. Primaires de la droite, victoires de Donald Trump et d’Emmanuel Macron, procès d’Abdelkader Merah, mouvement des Gilets jaunes, crises diplomatiques…
Auscultant le réel avec détermination, mais aussi beaucoup d’ironie, les membres du Royal Velours créent des spectacles enjoués et revigorants : entre petite chronique et grande fresque contemporaine.

Infos pratiques

Du 24/05/2021 au 29/05/2021

Infos dates / horaires supplémentaires

Equipement

Célestins - Théâtre de Lyon

Adresse
4 rue Charles Dullin

Code postal
69002
Ville
Lyon

Tarif / Infos pratiques supplémentaires

Dans le cadre de

Les lieux culturels prêts pour la réouverture !

Réouverture des lieux culturels - # nous sommes prêts

Dès ce 19 mai 2021, les lieux culturels lyonnais rouvrent leurs portes au public.

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés