«Que la punition soit belle» d’Etienne Brulefert

Accroche Date / Lieu
Du 5 mai au 31 Juillet, Galerie NörKa
Visuel principal
«Que la punition soit belle» d’Etienne Brulefert
Thématique principale
Exposition
Accroche détaillée

L'art contemporain doit-il nécessairement choquer pour se rendre audible ? Pour la Galerie NörKa, la réponse est clairement non. Nous croyons au contraire que des sujets, même sensibles peuvent être abordés dans le respect des convictions et croyances de chacun.

Contenu
Contenu

Humaniste contemporain Etienne Brulefert interroge notre fibre spirituelle en se référant directement aux textes anciens. Il utilise comme base structurelle de certaines de ses oeuvres des ouvrages imprimés du XVII et XVIII siècle. Ces feuillets d’ordinaire cachés au regard trouvent ainsi place en pleine lumière tels des talismans inertes.

Artiste Plasticien protéiforme, il utilise les procédés ancestraux de l’estampe comme le monotype, la sérigraphie, la gravure sur métal, sur bois, sur ardoises, mais également la peinture, l’empreinte et le dessin. Chorégraphe de l’art, Etienne Brulefert présente un travail fait d’impulsions contradictoires qui se complètent et s’harmonisent au sein de compositions où la quête d’équilibre fait office de colonne vertébrale.

Kant affirmait le pouvoir de la liberté humaine et la rigueur des commandements moraux, Etienne Brulefert invoque notre essence spirituelle pour en faire la clef de voûte d’un édifice à la fois plein d’indulgence pour nos failles et enclin à stimuler le meilleur de nous-même.

Infos pratiques

Du 05/05/2021 au 31/07/2021

Equipement

Galerie NörKa

Adresse
35 rue Burdeau

Code postal
69001
Ville
Lyon

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés