Une Afrique en couleurs

Accroche Date / Lieu
Jusqu'au 22 août, Musée des Confluences
Visuel principal
Une Afrique en couleurs
© Musée des Confluences
Thématique principale
Exposition
Accroche détaillée

La couleur a toujours été un élément essentiel dans la pensée esthétique africaine. Des peintures rupestres aux oeuvres contemporaines, les artistes n’ont cessé de la rechercher et de l’utiliser. Elle donne vie aux objets et constitue un véritable langage compréhensible dès lors qu’on en possède les clés.

Tous Publics
Contenu
Contenu

En Afrique, la gamme de couleurs à la disposition des artistes et artisans intègre une multitude de matériaux. Si la palette traditionnelle jouait déjà avec les bleus, les jaunes et les verts, les matériaux importés ont ouvert toujours davantage le champ des possibles. De nombreux matériaux étaient utilisés pour donner de la couleur aux objets, qu’ils soient peints, cousus, collés, frottés, mélangés à des liants ou employés en teintures. Ces matériaux étaient souvent recherchés pour leur valeur symbolique. De véritables chaînes de significations reliaient ainsi matière, couleur et contexte culturel.
Au cours des deux derniers siècles, les matériaux d’origine industrielle ont été ajoutés ou ont remplacé peu à peu la plupart des substances naturelles : les tissus et les cirages au lieu des ocres, les bâtons de craie en guise d’argile blanche, le plastique à la place des pierres semi-précieuses.
 

La « matériauthèque »
La « matériauthèque » de l’exposition rassemble une cinquantaine des échantillons de matériaux utilisés pour créer la couleur dans les arts africains. De l’argile blanche à la peinture acrylique en passant par la craie, les excréments de serpents, ou encore les boutons de porcelaine, il y a de nombreuses façons d’appliquer la couleur blanche sur un objet. Les artistes et artisans d’Afrique ont mis à profit le potentiel chromatique d’une grande diversité de matériaux naturels et industriels.
 

Couleurs et éclats du métal
Les propriétés physiques des différents métaux expliquent leur utilisation dans le mobilier rituel et les objets de prestige. Néanmoins, la couleur et la brillance spécifiques à chaque métal furent et restent encore un critère important. Le rouge du cuivre et le blanc de l’aluminium et du chrome perpétuent la gamme de couleurs traditionnelle. Le jaune du laiton semble être associé selon les régions, à la richesse, au prestige et au pouvoir.

 

Infos pratiques

Du 16/12/2020 au 22/08/2021

Equipement

Musée des Confluences

Adresse
86 quai Perrache

Code postal
69002
Ville
Lyon

Tarif / Infos pratiques supplémentaires

De 5 à 9 €

Dans le cadre de

Marionnettes Bozo de Kirango, Mali

Une Afrique en couleurs
Le 11 novembre, musée des Confluences

Masques, musique et danse des maîtres du fleuve Niger

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés