Thématique principale
Culture
- Publié le 11 Mai 2020

L’édition 2020 de la Biennale de la Danse reportée

Visuel principal
Vignette

Dans l’attente de nouvelles indications de la part du Gouvernement, découlant du plan de déconfinement, les équipes organisatrices de la Biennale de la danse ont décidé, conjointement avec l’ensemble des partenaires publics qui soutiennent l’événement, de reporter en 2021 la prochaine édition de la Biennale de la danse, qui devait initialement avoir lieu du 11 septembre au 2 octobre prochain.

Contenu
Contenu

Différer trop tardivement la décision de maintenir ou de reporter la Biennale de la danse, événement majeur entièrement dédié à la création chorégraphique internationale, risquerait de mettre les artistes programmés en très grande difficulté et de fragiliser durablement l’économie du projet.

C’est ce qui a conduit l’ensemble des organisateurs et soutiens de l’événement à prendre cette décision, face aux risques économiques encourus par l’association "La Biennale de Lyon" et avec l’objectif d’éviter l’annulation de la Biennale de la danse.

Ces risques économiques sont liés à de nombreuses incertitudes (concernant les jauges et les modalités de réouverture des théâtres et salles de spectacle) qui ne seront vraisemblablement pas levées avant le 2 juin, au plus tôt.

De plus, il est évident que compte tenu de la situation sanitaire actuelle, la majorité des artistes, français et étrangers, ne peuvent mener leurs répétitions correctement (malgré la mise à disposition de certains lieux par les communes), ni même prétendre pouvoir se déplacer d’un pays à l’autre.

L’association "la Biennale de Lyon" propose le report de l’événement en mai/juin 2021 à l’instar du Défilé Africa déjà reporté sur cette même période. Des échanges entre la Métropole de Lyon, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la DRAC se poursuivent pour maintenir une 19ème édition de la Biennale de la danse à la fois exigeante et populaire, ouverte à tous.

Site de la Biennale de Lyon

Bloc recherche - Actualités