Thématique principale
Solidarité
- Publié le 11 Mai 2020

Découpe de masques : 600 personnes mobilisées

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Les salons de l’Hôtel de Ville reconvertis en ateliers de confection de masques.

Les premiers masques reçus par la Ville de Lyon ont été livrés "à découper" pour permettre une distribution rapide, notamment lors de la réouverture des marchés. Un formidable élan de mobilisation a été enregistré dans les associations comme au sein de la Ville de Lyon pour donner la dernière main à ces équipements de protection.

Contenu
Contenu

Une trentaine de centres sociaux, MJC, clubs sportifs et autres comités des fêtes ont répondu spontanément à l’appel lancé par la Ville de Lyon lors de deux livraisons successives de 100 000 puis 160 000 de ces masques lavables 10 fois. Au moins 600 personnes se sont portées volontaires, selon les estimations, pour découper les bandes de masques, ajouter la barrette nasale et envelopper le tout dans un sachet avec la notice d’utilisation.

Ce fut le cas au centre social Laënnec (8e) « où l’on a été livré à midi, l’atelier a commencé à 14 h et les 3 000 masques terminés à 17 h ! » se félicite la directrice Jacqueline Begnier qui a pu compter sur 8 bénévoles qui ont immédiatement répondu à sa demande. « C’est le genre de choses qu’un centre social sait faire et en ces périodes de crise, les solidarités se révèlent encore plus. On l’a organisé en respectant les gestes barrière mais de façon à ce que les gens puissent se voir et se parler et en utilisant les masques et le gel hydroalcoolique fournis par la Ville de Lyon ».

 

Les agents de la Ville aussi

La mobilisation s’est également étendue aux personnels de la Ville de Lyon, notamment aux ateliers de l’Opéra et du théâtre des Célestins (ces derniers avaient déjà œuvré solidairement en confectionnant des masques en tissu avec leur stock). Enfin, des séances ouvertes à tous les volontaires des autres services ont été organisées à l’Hôtel de Ville et à l’annexe de l’avenue Jean-Jaurès.

Comme l’ensemble des 1,5 million de masques commandés par la Ville, ils sont certifiés AFNOR, de fabrication nationale ou régionale (c’est le cas ici puisqu’ils viennent de la Loire) et réalisés avec des tissus à haute capacité de filtration (catégorie 1).
Parmi les premiers bénéficiaires de ces masques figuraient les personnes qui se sont présentées lors de la réouverture des marchés sans équipement personnel, ainsi que les publics fragiles (séniors en résidence, séniors inscrits sur le fichier canicule, sans abri et les personnes en situation de handicap).

Colonne de droite 1

La liste des structures

Le Centre social quartier vitalité, la MJC confluence, le Centre social Bonnefoi, la Maison Pour Tous des Rancy, la MJC Montchat, le Centre social de la Croix-Rousse, le Comité des fêtes de la Croix Rousse, le Centre social St Just, le Centre social du Point du Jour, la MJC Ménival, la MJC Espace 6, Com’expression, le Centre social de Gerland, l’Arche de Noé, le Centre social Laënnec, la MJC Laënnec Mermoz, la MJC Monplaisir, le Centre social des Etats-Unis, le Centre social Mermoz, la Maison de l’enfance du 8, Pôle 9, le Centre social Pierrette Augier, le Centre social de la Sauvegarde, le Centre social Plateau Duchère, le Centre social Champvert, MJC St Just, le conseil de quartier Sans Souci Dauphiné, la Fédération des centres sociaux du Rhône, le Réseau R2AS, le CISL, Lyon natation, la Convention Gymnique de Lyon.

 

 

Bloc recherche - Actualités

En images