Thématique principale
Déplacements
- Publié le 23 avril 2020

Priorité aux vélos et aux modes doux

Visuel principal
Vignette

La réouverture des commerces et la reprise des activités le 11 mai, pourraient provoquer une augmentation de la fréquentation des véhicules dans le centre-ville. Dans une lettre adressée au Président de la Métropole, le Maire de Lyon, demande notamment que soient mises en place des mesures privilégiant l’utilisation des modes alternatifs de déplacement et particulièrement du vélo.

Contenu
Contenu

La demande porte notamment sur le déploiement d’itinéraires cyclables temporaires, permettant aux Lyonnais et Grands Lyonnais de relier facilement les principales polarités (gares, stations de métros, zones commerciales, parkings relais, etc.)

Le Maire de Lyon demande également d’étudier la possibilité de doubler, lorsque cela est possible, les voies de bus par des voies sécurisées dédiées aux vélos et autres modes alternatifs.

"Pour favoriser leur attractivité, ces itinéraires, qui pourraient se déployer sur des voies de circulation, ou sur des voies dédiées au stationnement devront être plus larges que les voies cycles déjà déployées sur Lyon, ils devront faire l’objet d’une signalétique dédiée" précise le maire de Lyon.

Si le réseau cyclable a doublé depuis 2014, passant de 147 à 300 kilomètres, il convient de renforcer le maillage existant en créant un réseau rapide, sécurisé et continu afin de faire face au double défi du déconfinement, à savoir éviter l'engorgement automobile et la baisse du nombre d'usagers dans les TCL. Dans cette perspective, la Ville de Lyon a sollicité la Métropole afin qu'elle aménage rapidement des axes vélos :
– de Techlid au Campus de Bron en requalifiant l'avenue Berthelot
– de Caluire à Oullins en requalifiant l'axe Nord-Sud
– de l'île Barbe à la Mulatière, le long de la Saône
– du Tube Modes doux à Villeurbanne en requalifiant la rue Duquesne
– en requalifiant la rue de Bonnel, actuellement à 4 voies, pour créer un axe rapide entre la Presqu'ile et la Part-Dieu
– en prolongeant les aménagements de la rue Garibaldi vers le parc de la Tête d'Or et l'avenue Berthelot

La Ville développera dans les jours à venir, une offre de "parking relais covid"

Des partenariats sont en cours avec les opérateurs de parkings souterrains. Plusieurs d’entre eux, en périphérie de Lyon, seront mobilisés à titre expérimental à partir du 11 mai.

L’utilisateur pourra ainsi y déposer sa voiture et rejoindre le centre de Lyon en trottinette ou en vélo électrique, par une offre comprenant un bouquet stationnement + déplacement modes doux (vélos, trottinettes)

Enfin, s’agissant de la circulation piétonne, afin de la fluidifier et de permettre de conserver les distances préconisées, le Maire de Lyon a également souhaité qu’une réflexion s’engage avec la Métropole sur un élargissement possible de certains trottoirs étroits du centre-ville.

52% des déplacements quotidiens se faisaient à pieds avant le confinement. Ce chiffre devrait augmenter une fois les mesures de confinement levées. La Ville de Lyon réfléchit donc à la piétonnisation totale de certaines rues à certains horaires, afin de faciliter la cohabitation dans des conditions sanitaires décentes, les déplacements individuels, les queues devant les commerces, le développement du végétal et la qualité de l'air.


 

Bloc recherche - Actualités