Thématique principale
Solidarité
- Publié le 14 Mai 2020

Agir face à l'augmentation des violences intra-familiales

Visuel principal
Vignette

Le confinement n’est pas sans conséquences sur la cellule familiale, impactant le climat et l’organisation. Il est important de rappeler que les personnes en détresse peuvent être aidées.

Pour participer à briser le silence, diffusez l'affichette d'information sur les violences intra-familiales.

 

Mise à jour du 14 mai

 

Contenu
Contenu

Les permanences en mairies d'arrondissement reprennent le 18 mai

Ces permanences pour les femmes victimes de violences sont ouvertes à toutes les lyonnaises.

  • Mairie du 3è : 215, rue Duguesclin, les lundis de 14h à 16h30
  • Mairie du 7è : 16, place Jean Macé, les vendredis de 9h30 à 12h
  • Mairie du 8è : 12,  avenue Jean Mermoz, les jeudis de 9h30 à 12h (sauf le jeudi 21 mai)
Ces permanences sont ouvertes uniquement sur rendez-vous auprès de l’association Viffil : 04 78 85 76 47


Une permanence d'aide et d'accueil au centre commercial de la Part-Dieu

L'association VIFFIL et le service Infos droits victimes du MAS, organisent en alternance une permanence au Centre commercial de la Part-Dieu :

  • Niveau -1 (sortie du metro).
  • Du lundi au vendredi de 14h à 16h30
  • Cet accueil s'adresse aux femmes qui ne sont suivies par aucune association.
    Les femmes déjà suivies par une association peuvent continuer à les contacter, toutes ont des permanences téléphoniques.
  • Si vous le pouvez, cochez la case "motif familial impérieux" sur l'attestation de déplacement.
  • Si vous n'en avez pas le temps ou la possibilité, rendez vous dans la pharmacie la plus proche de chez vous.

Attention : suite à la reprise des accueils en mairies d'arrondissement, ce dispositif temporaire ferme le 15 mai.
 

Un dispositif d'alerte dans les pharmacies

Enfin, conformément à ce qui a été annoncé par le Ministre de L’intérieur jeudi 26 mars, un dispositif d'alerte est mis en place au sein des pharmacies qui ont toutes reçu des instructions pour l'accueil des femmes victimes de violences.

Des consignes sont également données aux forces de l’ordre pour qu’elles puissent intervenir en urgence.

De même, la chaîne police-justice est pleinement mobilisée sur le sujet considéré comme une priorité.


Accueil d'urgence renforcé

Une soixantaine de places supplémentaires ont été créées sur le territoire métropolitain pour accueillir les femmes victimes de violences, dispositif géré par l'association Le MAS.


A Lyon, les nouvelles modalités d’accueil des femmes victimes de violences

Suspension de tous les accueils physiques dans les structures accueillant le public en journée. Mise en place de permanences téléphoniques :

  • L'association Violences Intra Familiales Femmes Informations Libertés (VIFFIL) propose des permanences téléphonique à destination des femmes victimes de violences (04.78.85.76.47)
    Du lundi au vendredi de 9h30 -12h30 et 13h30 - 17h (sauf jeudi après-midi).
    Un suivi par téléphone des personnes accompagnées et/ou hébergées est maintenu.
     
  • Le Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) propose des permanences téléphoniques pour les femmes victimes de violences.
    Du lundi ou vendredi de 10h-13h (04 78 39 32 25).
     
  • Le Mouvement d’Action Sociale (MAS) propose des permanences téléphoniques pour l'aide aux victimes d'infractions au 04.78.60.00.13 ou par mail infodroitsvictimes@mas-asso.fr.
    Un suivi par téléphone des personnes accompagnées est maintenu.
     
  • Le Mouvement français pour le planning familial (MFPF) propose une ligne d'écoute et d'information téléphonique locale concernant l'IVG, contraception, sexualités et violences (04 78 89 50 61 ou contact@planningfamilial69.fr).
    Pour la semaine du 23 au 27 mars, les horaires sont : de 9h à 12h et de 14h à 16h : Lundi, Mardi, Jeudi et Vendredi.
     
  • L'Amicale du Nid propose un suivi par téléphone des personnes accompagnée et/ou hébergées.

Victimes ou témoins, appelez les numéros d'aide :

  • 3919 : numéro national pour les violences faites aux femmes de 9h à 19h du lundi au samedi.
  • Numéro local pour les femmes victimes de violences, Viffil : 04 78 85 76 46.
    Du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h sauf les jeudis après-midi
  • 119 : numéro national enfance en danger, 24h/24, 7jours/7.
  • 17 : en cas d'urgence, police nationale, 24h/24, 7jours/7.
  • 114, par SMS. Le numéro d'urgence destiné aux personnes sourdes est également accessible aux victimes de violences familiales depuis le 1er avril 2020 .
  • Sur internet, plateforme de signalement en ligne anonyme et gratuite 24h/24 et 7 jours/7 : arretonslesviolences.gouv.fr,contre les violences sexistes et sexuelles.
  • Sur internet, la plateforme d'information et de signalement en ligne Enfance en danger allo119.gouv.fr, anonyme et gratuite 24h/24 et 7 jours/7. 

En cette période exceptionnelle de confinement, il est encore moins aisée aux victimes d'appeler à l'aide ou d'entreprendre des démarches.

Si vous êtes témoins de violence au sein d'une famille, si vous entendez des cris et êtes inquiets, vous pouvez appeler le 3919 (Violences faites aux femmes) ou le 119 (Enfance en danger).

En cas d'urgence appelez Police Secours au 17 ou le 112 (portable).

Colonne de droite 1

 

 

 

les dispositifs nationaux

- 3919 pour toutes les questions relatives aux violences faites aux femmes (gratuit, anonyme, intraçable) :
de 9h-19h du lundi au samedi.
 
- La plateforme d'information et de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles arretonslesviolences.gouv.fr
 
- La plateforme d'information et de signalement en ligne Enfance en danger allo119.gouv.fr
 
- Le 17 Police Secours (112 Portable).
 
- Le 114 par SMS.
 
- Le 0 800 08 11 11 pour tous les questionnements sur la contraception, l'IVG, la sexualité (gratuit et anonyme, intraçable).
 
- 08 00 05 95 95 : SOS Femmes, Informations Viols
 
- 0 801 901 911 : numéro vert d'écoute à destination des auteurs pour éviter les passages à l'acte.

Bloc recherche - Actualités