Lyon capitale du rock - 1978-1983

Accroche Date / Lieu
Du 15 mai au 21 septembre, Bibliothèque de la Part-Dieu
Visuel principal
Lyon capitale du rock - 1978-1983
Thématique principale
Exposition
Musique
Accroche détaillée

L’ambition de l’exposition est de faire (re)découvrir l’effervescence DIY de cette époque, les lieux, les groupes, les radios pirates puis libres...

Contenu
Contenu

Aujourd’hui, il ne fait aucun doute que Lyon est une ville musicale importante sur le territoire national. Les salles de concert, les festivals, les labels, les artistes… foisonnent et font montre d’un dynamisme créatif reconnu.

Ce dynamisme prend ses racines dans une histoire musicale parfois méconnue mais riche, variée – c’est l’une des caractéristiques de Lyon que de ne pas être rattachée à un seul genre musical dominant – dont l’un des plus célèbres épisodes est la période couvrant la fin des années 70 et le début des années 80, de l’immédiat after-punk au début de ce que l’on appellera l’industrie musicale c'est-à-dire la récupération mercantile d’un mouvement populaire.

Durant ces quelques années, sorte de parenthèse enchantée, Lyon sera même considérée, selon un titre Libération, comme la Capitale du rock.

L’ambition de l’exposition « Lyon capitale du rock 1978-1983 », organisée par la bibliothèque municipale de Lyon qui documente au jour le jour cette riche histoire musicale dans son fonds Mémoire des musiques lyonnaises, est donc de faire (re)découvrir l’effervescence Do It Yourself de cette époque, les lieux, les groupes, les radios pirates puis libres dans un contexte politique et social hostile, fait d’interdictions et de défiance. De redonner la parole et rendre hommage aux témoins et acteurs de l’époque qui ont contribué à réunir plus de 1 500 pièces (billets, affiches, photographies, pochettes, goodies…) parmi lesquelles une sélection – difficile – enrichit les collections de la BmL pour cette exposition. De mettre en avant, par des concerts, des projections, des rencontres, une filiation évidente entre ces pionniers punk, new wave ou rock et une scène actuelle florissante.

Lyon capitale du rock 1978-1983, ou quand l’underground construisait l’avenir musical de la ville.

Commissaires : Juliette Abric, Benoît Galichet, Cyrille Michaud

Avec la collaboration de : Céline Boullet


Projection : « Sauvages ! », chronique de Lyon, ville rock (1975-1985)
En présence du réalisateur Thierry Gerberon

À Lyon en 1975, le rock et plus largement les musiques électrifiées sont interdites de séjour, après la déclaration du maire Louis Pradel au lendemain d’un concert de Led Zeppelin au Palais des sports : « Plus jamais de musique de sauvages dans ma ville ! ».
Le vendredi 20 septembre de 18h30 à 20h - bibliothèque de la Part-Dieu

Vignette
Cet événement est présenté dans le cadre du programme 40 ans de musiques actuelles à Lyon

Infos pratiques

Du 15/05/2019 au 21/09/2019

Equipement

Bibliothèque de la Part-Dieu

Adresse
30 boulevard Marius Vivier Merle

Code postal
69003
Ville
Lyon

Dans le cadre de

40 ans de musiques actuelles à Lyon

Octobre 2018 à juillet 2019, à Lyon

Le 29 juillet 1978, 5000 personnes font le déplacement à Fourvière pour un concert de 12h de musique non-stop. Une date marquante pour le rock à Lyon.

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés