Thématique principale
Culture
- Publié le 1 avril 2019

Partenariat renforcé avec l’Institut français

Visuel principal
Vignette

Coopération culturelle : une nouvelle convention tripartite vient d'être signée le 29 mars dernier pour 3 ans, un partenariat renforcé entre l’Institut Français, la Ville et la métropole de Lyon.

Contenu
Contenu

Depuis 20 ans, l’Institut français et la Ville de Lyon sont engagés ensemble pour développer les échanges culturels internationaux et la mobilité des artistes locaux en accompagnant plus de 480 projets et 200 structures : Quais du Polar, Lyon BD festival, les Nuits sonores, l’Orchestre national de Lyon, Le Périscope, le Grame, la Compagnie de cirque MPTA… Autant d’événements et d’acteurs culturels de renom qui s’exportent sur la scène internationale grâce à l’appui de l’Institut français, opérateur de l’action culturelle française à l’étranger.
Au service de la diplomatie d’influence de la France, il mobilise à cette fin les ressources de notre culture et de notre langue.
 

Une nouvelle convention pour 3 ans signée le 29 mars dernier

La Métropole de Lyon a intégré depuis l’an dernier ce partenariat historique "compte tenu de la complémentarité et de la convergence des objectifs", ce qui se traduit cette année par la signature d’une nouvelle convention tripartite aux côtés de la Ville et de l’Institut français. Elle permettra d’impulser de nombreux projets sur une période de 3 ans, avec comme priorités : le soutien à l’innovation culturelle et aux arts numériques, le partage des savoirs, les projets répondant aux enjeux du monde contemporain et aux questions de société. La Métropole emmène avec elle les acteurs culturels de premier plan que sont le TNP et les Ateliers Frappaz de Villeurbanne, les Rendez-Vous de la Biennale d’Art contemporain, le centre chorégraphique national de Rillieux la Pape, le théâtre de la Renaissance à Oullins, la Biennale Hors Normes…

Dans le cadre de la nouvelle convention, la participation annuelle de l’Institut français sera à hauteur de 130 000 euros, la Ville de Lyon investira 95 000 euros et la Métropole 35 000. Le principe étant que l’Institut français donne un montant égal à chaque fois à celui de la collectivité.
 

Une convention aux objectifs multiples

Des thématiques mises en avant 
La création numérique afin de faciliter la circulation des œuvres et des artistes à l’international, contribuer à l’étude des nouvelles pratiques numériques des publics et lancer des projets innovants, qui participent à l’implication de la Ville de Lyon dans le réseau des villes créatives de l’Unesco.
Livre et savoirs, grâce à la dynamique créée par plusieurs événements lyonnais autour du livre (Quais du Polar, Assises Internationales du Roman, Lyon BD festival) et la présence de grands établissements tels que la BM, l’ENS, l’ENSSIB, l’Ensatt, l’Ecole urbaine de Lyon, Lyon est une place repérée sur les questions de littérature, du livre et des savoirs à Lyon. Les festivals s’exportent à l’image de Quais du Polar qui a imaginé, avec le soutien de l’Institut français, un événement, intitulé Krimi, à Leipzig autour d’une Nuit du Polar et d’une enquête dans la ville sur le modèle de celle de Lyon.

Rendre Lyon visible dans certaines destinations prioritaires 
Lyon est considéré comme un partenaire essentiel dans certaines destinations. Lors du Salon du Livre de Francfort en 2017, où la France était pays invité d’honneur, Lyon, ville jumelée avec Francfort, a été particulièrement à l’honneur également grâce à la présence de nombreux acteurs culturels lyonnais invités à participer au Pavillon français : Lyon BD Organisation, Arty Farty, Quais du Polar, écriture d’un polar numérique par des collégiens des 2 pays, projet LIR de Joris Mathieu.

Les Saisons et Années croisées 
Depuis 1985, les Saisons ont fait dialoguer la France avec plus de 60 pays. Centrées à l’origine exclusivement sur les arts et la culture, elles s’ouvrent aujourd'hui à la recherche, l’enseignement supérieur, l’éducation, le sport, le tourisme, l’économie ou encore la gastronomie. D'une durée de 3 à 6 mois (Saison) ou de 6 à 12 mois (Année), les Saisons et Années croisées sont décidées au plus haut niveau de l’État et reflètent les orientations stratégiques de la politique culturelle extérieure de la France.
Lyon est par exemple la ville française la plus impliquée dans la Saison France-Roumanie 2019 qui se déroule actuellement. Jean-François Zurawik, coordinateur de la Fête des Lumières de Lyon a été choisi pour être le Directeur artistique de l’édition 2019 du « Festival Spotlight » de Bucarest qui sera l’évènement phare et populaire de l’ouverture de la Saison en Roumanie.

Lors du discours qu’il a prononcé à Ouagadougou le 28 novembre 2017, le Président de la République a annoncé l’organisation d’une Saison Afrique en 2020. La Ville et la Métropole de Lyon seront très fortement impliquées sur cette nouvelle Saison.

Les Focus 
Le FOCUS, dispositif initié par l'Institut français, avec le soutien du Ministère de la Culture, est destiné à accompagner les professionnels étrangers dans le repérage des scènes artistiques françaises.
Les FOCUS sont organisés en partenariat avec des manifestations rassembleuses en France ou autour de partenaires qui mobilisent l’intérêt des professionnels étrangers. Ils se déclinent dans les champs du spectacle vivant pour la danse, le théâtre et le cirque et pour les arts visuels et consistent à réunir sur quelques jours les professionnels d’un secteur autour d’un programme/parcours artistique.
A Lyon :
Focus Danse lors de la Biennale de la Danse
Focus Musique ancienne : en septembre 2017 lors du festival d’Ambronay
Focus transdisciplinaire (musique, numérique et débat d’idées) lors des Nuits Sonores et European Lab
Focus Livre à l’occasion du festival Quais du Polar

Bloc recherche - Actualités