Thématique principale
Education
- Publié le 2 septembre 2019

C'est la rentrée !

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Marianne Pollastro

Une rentrée 2019 marquée par l’ouverture de 3 nouvelles écoles situées dans les 7ème et 8ème arrondissements. Ainsi Lyon dépasse la barre symbolique des 200 écoles publiques sur son territoire, 204 exactement, pour accueillir plus de 38 300 élèves.

Contenu
Contenu

Les écoles un investissement prioritaire

Cette triple actualité illustre l’engagement fort de la Ville au service de l’éducation et de la jeunesse. Cela reflète l’attractivité et le dynamisme démographique qui constituent une chance pour le territoire. Mais cela constitue également un défi qui suppose de conjuguer vision prospective de la population scolaire et exigence de qualité dans les équipements mis à disposition, en tenant compte de fortes contraintes financières.

Pour accompagner cette évolution démographique, la Ville, s'appuyant sur les études de son observatoire urbain, ouvre 3 nouvelles écoles cette année, en rénove et étend de nombreuses autres et anticipe pour les années à venir :

  • Groupe scolaire Simone Veil (8ème arrondissement)

    D’une capacité de 18 classes, il comprend également un restaurant avec un self-service en élémentaire, un gymnase scolaire.

    A cette rentrée, 145 élèves sont inscrits en maternelle (5 classes) et 144 en élémentaire (5 classes). A noter que, suite à l’incendie dont a été victime cet été l’école Edouard Herriot également située dans le 8ème arrondissement, l’école Simone Veil accueille les 170 enfants des six classes de cette maternelle, ainsi que de l’équipe pédagogique, le temps des travaux.

    Cette opération s’inscrit dans une démarche de performance environnementale avec comme objectif la réalisation d’un bâtiment à énergie quasi positive (il produira plus d’énergie qu’il n’en consommera). La structure est composée de béton avec une isolation par l’extérieur. La toiture du préau est végétalisée et des panneaux photovoltaïques sont prévus en toiture pour une production de 100 KWatt. L'école bénéficie également d’un système de bio-climatisation
     
  • Groupe scolaire Françoise Héritier (7ème arrondissement)

    Cette nouvelle école d’une capacité de 18 classes, comprend un restaurant scolaire avec un self-service en élémentaire ainsi qu’un gymnase ouvert à des activités extérieures.

    Le bâtiment en béton d’une surface de 3 350 m2 se compose de deux ailes, (une aile d’un étage et une aile de deux étages). Il a la particularité de bénéficier d’une cour en toiture qui intègre un terrain de sport et un jardin pédagogique.

    Conçu pour être particulièrement performant en matière de gestion de l’énergie, il bénéficie du label « effinergie+ » distinguant les actions de réduction de la demande énergétique par la conception architecturale, de réduction de la consommation d’énergie primaire et de réduction des émissions de polluants dans l’atmosphère.
     
  • Groupe Scolaire provisoire Blandan  (7ème arrondissement)

    Cette école provisoire a été décidée en préfiguration d’un nouveau groupe scolaire qui sera créé 2022. Objectif : accueillir les enfants du secteur Blandan en forte croissance démographique. Plutôt que d’ouvrir des classes supplémentaires dans les écoles du quartier, la Ville privilégie la proximité et prépare l’avenir en permettant à une communauté éducative de se créer dès maintenant, puisque ce sont les mêmes équipes encadrantes qui seront présentes à l’école provisoire du parc Blandan, puis à l’école Duvivier-Cronstadt dans 3 ans.

    Dès cette rentrée, l’école prend donc place dans l’enceinte du parc qui constitue un espace favorable pour les enfants à plusieurs titres : environnement, qualité de l’espace, possibilités d’activités pour le périscolaire….

    Ce groupe scolaire d’une capacité totale de 11 classes, (maternelles et élémentaires) comprend un restaurant scolaire. A la rentrée 2019/2020, ouverture de 8 classes : 4 en maternelle et 4 en élémentaire (183 élèves au total).

Rénovations et extensions : des projets cruciaux
De nombreux chantiers d’envergure sont réalisés pour cette rentrée ou démarrent cette année :

  • Groupe scolaire Gilbert Dru – Lyon 7°, augmentation de la capacité de 4 classes et accessibilité des locaux
  • Groupe scolaire Anatole France – Lyon 3°, extension du restaurant scolaire et accessibilité des locaux
  • Groupe scolaire Lumière – Lyon 8°, extension du restaurant, déplacement de la salle d’évolution, accessibilité du bâtiment central et remplacement de menuiseries extérieures
  • Groupe scolaire Jean Jaurès – Lyon 6°, travaux d’adaptation du restaurant scolaire, augmentation de la capacité de 5 classes et accessibilité des locaux
  • Groupe scolaire Léon Jouhaux – Lyon 3°, augmentation de la capacité et centre de loisirs

Pour une école éco-responsable

Patrimoine immobilier et développement durable

Chacune des opérations lancées par la Ville de Lyon pour construire ou rénover les groupes scolaires s’inscrit dans son Plan d’action Climat-énergie, démarche de qualité environnementale, de promotion des énergies renouvelables et de maîtrise des coûts de fonctionnement.

L’enjeu de la 5ème façade :  Les toitures offrent une opportunité en matière de développement durable. La Ville de Lyon s’engage, chaque fois que cela est possible, à optimiser les toitures des futurs bâtiments municipaux avec un cahier des charges exigeant intégrant le photovoltaïque et/ou la végétalisation.

Alimentation : qualité et lutte contre le gaspillage

Avec en moyenne 26 000 repas servis chaque jour et 7% d’enfants inscrits en plus par rapport à l’an dernier, les restaurants scolaires lyonnais sont confrontés à des défis importants : concilier qualité de l’accueil et de l’alimentation dans un tel volume de production, et pour un coût maîtrisé.

La Ville s’appuie sur sa cuisine centrale ouverte en 2014. Elle est dotée des équipements permettant la cuisson à basse température qui assure la qualité gustative des viandes et le traitement de certains légumes frais en légumerie.

En parallèle des actions menées sur la qualité de sa restauration scolaire, la Ville de Lyon s’est engagée depuis 2015 sur un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire avec deux objectifs majeurs : bien manger et moins jeter.

Alimentation et santé : du bio dans les assiettes

Il y a 15 ans déjà que la Ville a fait le choix de miser sur des produits de qualité, en circuits courts et issus de l’agriculture biologique dans les menus de ses restaurants scolaires.
L’an dernier cet engagement en faveur d’une alimentation saine et responsable a été renforcé avec le passage à 40% de bio dans les assiettes. 

Parallèlement, la Ville de Lyon privilégie toujours un approvisionnement local : 55 % de ses produits sont issus d’exploitations ou de sites de fabrication situés à moins de 200 km de Lyon. Et toutes les volailles utilisées sont élevées en plein air, de même que les oeufs proposés dans les menus.

Menus : à l’écoute des besoins de tous

Depuis des années, à Lyon les enfants ont la possibilité de choisir chaque jour entre un menu classique, un menu complet sans viande (qui est remplacée par du poisson, des oeufs, du tofu, du fromage, des galettes végétales…) et un menu mixte.

Et à partir de cette rentrée, une fois par semaine une option végétarienne sera indiquée sur les menus. Objectif : agir dans la lutte contre le réchauffement climatique en proposant des repas non carnés dont la production est très consommatrice d’énergie et intégrer l’évolution des pratiques alimentaires.

Mieux produire en maîtrisant le « trop commandé »...

... et avec le  E-service « commande/décommande des repas ».
Les parents d’élèves disposeront dans les prochaines semaines d’une application web destinée à la fois à leur faciliter la vie et à lutter contre le gaspillage alimentaire en diminuant le trop commandé lié aux oublis de décommande des familles.

En savoir plus

En savoir plus sur la commande et décommande des repas scolaires

La restauration scolaire dans les écoles lyonnaises

Les menus de la semaine

L'alliance éducative au service des enfants

La semaine des écoliers

La semaine comprend 4 jours d’enseignement scolaire avec une matinée d’apprentissage renforcée (3h30 le matin et 2h30 l’après-midi).

Elle s’accompagne d’une offre d’activités : le soir de 16h45 jusqu’à 18h30 le lundi, mardi, jeudi et le vendredi, et le mercredi matin : de 8h30 à 12h.

A cela, s’ajoute la généralisation à toutes les écoles des garderies gratuites dès 7h50 (le lundi, mardi, jeudi et le vendredi).

En savoir plus

Les temps d'accueil périscolaires

Le Projet Educatif de Territoire : socle de l’alliance éducative

Le Projet éducatif de Territoire (PEdT) de la Ville de Lyon concerne 78 000 enfants et adolescents de 2 à 16 ans et leurs familles, puisqu’il englobe tous les temps de la vie (scolaire et hors scolaire).

Le Projet Educatif de Territoire

Co-éducation : les parents au coeur de l’école

L’année 2019-2020 s’inscrira dans la continuité de la précédente, en mettant toujours plus l’accent sur l’un des piliers du Projet éducatif de Territoire de la Ville de Lyon (PEdT) : la co-éducation. Car la place et la participation des parents à l’école constituent l’un des enjeux principaux de ce projet.

Implantés aujourd’hui au sein d’une trentaine de groupes scolaires, les Lieux Accueil Parents permettent d’accueillir, d’informer, de guider les parents dans leur connaissance de l’école, d’offrir des temps d’échange entre parents, de construire des projets collectifs. En somme, ils leur offrent une possibilité de s’impliquer différemment dans la vie scolaire de leurs enfants, au-delà des actions traditionnelles. Ces espaces permettent de proposer aux parents des temps de rencontre et d’échange différents selon les écoles : permanences, conférence, accueil-café etc….

Colonne de droite 1

 

 

Chiffres clés

38 328 élèves inscrits

204 écoles : 109 maternelles et 95 élémentaires
Dont 3 nouveaux groupes scolaires

1 496 classes

29 103 enfants pré-inscrits à la restauration scolaire
3,6 millions de repas servis par an, soit 26 000 repas / jour en moyenne

128 restaurants scolaires : dont 69 selfs

29 500 enfants inscrits sur l’ensemble des séquences d’activités périscolaires

1 821 agents permanents de la Ville de Lyon dans les écoles

Budget de fonctionnement de la Ville pour l’éducation : 102 M€

165 millions d’euros d’investissement pour la période 2015-2020

Colonne de droite 2

Au moins 7 futures écoles à venir

- Groupe scolaire Joannès Masset  (Lyon 9) - Septembre 2020 - 18 classes
- Groupe Scolaire Julien Duret  (Lyon 8) - Septembre 2020 - 18 classes
- Groupe scolaire Confluence (Lyon 2) - 2022- 15 classes
- Groupe scolaire Duvivier Cronstadt (Lyon 7) - 2022 - 19 classes
- Groupe scolaire PUP Gingko (Lyon 7) - 2023 - 18 classes
- 2 projets à l’étude pour Mermoz Sud (Lyon 8) : Pasteur et Olympe de Gouges
- Plusieurs projets sont en réflexion pour répondre à la croissance démographique dans les quartiers Vaise-Industrie et dans le 8ème arrondissement.
Colonne de droite 3

Dédoublement des CP et CE1 en Réseau d’Education Prioritaire

A la rentrée 2017, le Ministère de l’Education nationale a initié une réforme dans les écoles en REP + (Réseau d’Education Prioritaire +) pour mettre l’accent sur les apprentissages fondamentaux « lire, écrire, compter » dans les quartiers populaires. Ainsi les classes de CP ont été dédoublées (soit 12 élèves maximum). A la rentrée 2018, cette réforme a été étendue aux CP en REP et les CE1 en REP+. En 2019, la réforme se poursuit. Les CE1 en REP sont désormais concernés, soit au total pour cette rentrée à Lyon : 37 classes de CP et 35 classes de CE1 dédoublées.

Bloc recherche - Actualités