Mangées : Une histoire des mères lyonnaises

Accroche Date / Lieu
Le 22 février, Librairie Passages
Visuel principal
Eugénie Brazier, dite "la Mère Brazier" dans sa cuisine - Source: http://numelyo.bm-lyon.fr
Thématique principale
Livre
Conférence
Accroche détaillée

Rencontre - signature avec Catherine Simon qui nous conte les tours et détours de ces femmes fortes en gueule...

Contenu
Contenu

Visuel : Eugénie Brazier, dite "la Mère Brazier" dans sa cuisine - Source : http://numelyo.bm-lyon.fr

Mangées : Une histoire des mères lyonnaises

Qu’elles aient basculé dans le luxe, façon Brazier, ou soient restées fidèles à une cuisine plus économe, les mères avaient nourri la ville entière. On passait de l’une à l’autre comme on change de chemise, se régalant ici d’une tarte légère à la praline, là d’un saint-marcellin crémeux ou d’une salade de cochonnailles. Souvent du solide, parfois de l’aérien. Toujours des produits frais. Pas de congélateur et quelquefois (chez les anciennes) pas de frigo. Elles formaient à elles seules une famille méconnue, hétéroclite et laborieuse, dessinant une géographie sociale de la ville, déroulant un siècle d’histoire. Elles avaient façonné les quartiers, les avaient bercés, accompagnés. »

Sur les traces des mères les plus célèbres – de La Génie à Marie-Thé Mora, en passant par Eugénie Brazier, Léa Bidaut ou Paule Castaing –, le récit nous invite à un voyage étonnant, à la fois historique et gastronomique, dans Lyon et ses environs. Grâce au passionnant travail de Catherine Simon, les mères lyonnaises redeviennent ce qu’elles étaient : des femmes d’exception, à qui le monde de la restauration doit un chapitre essentiel de son histoire.

... Oh, bonnes mères ! s'exclame le lecteur esbaudi !

Et pourtant nous sommes bel et bien à Lyon où le double journalistique de l'auteur nous conte les tours et détours de ces femmes fortes en gueule, "faible femme et forte tête", comme l'écriteau de l'une d'entre elles le proclamait sur le marché du quai saint-Antoine ! Quêtes, enquêtes, requêtes se succèdent sur un rythme étincelant, le lecteur est confronté à un pan important de la vie à Lyon, depuis les temps troublés de la seconde guerre mondiale jusqu'à... quand et où, d'ailleurs ?

... Mais laissons ici un peu de suspense pour vous inciter à découvrir toutes les intrigues dans ce livre en forme de récit romanesque... ou de de roman récitatif ? Et dans tous les tout cas, fortement incitatif à déguster l'une des recettes hommages situées à la fin de cet ouvrage, recettes qui donnent littéralement l'eau à la bouche !


Catherine Simon a grandi à lyon. Écrivain, elle a publié des romans noirs et des enquêtes, notamment Algérie, les années pieds-rouges (La Découverte). Elle a longtemps été correspondante en Afrique de l’Est pour RFI, puis au Maghreb pour Le Monde, dont elle a été l’une des grands reporters pendant plus de quinze ans.

Mangées. Editions Sabine Wespieser

Un ouvrage recommandé par la librairie Passages (Lyon 2ème), membre du réseau chez-mon-libraire.fr

Rencontre - signature avec l'auteur le 22 février 2018 à 19h

Infos pratiques

Le 22/02/2018

Infos dates / horaires supplémentaires

19h

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés