Hippolyte / Phèdre

Accroche Date / Lieu
Du 6 nov. au 1er déc., Théâtre National Populaire
Visuel principal
Hippolyte / Phèdre
© Bernard Faye d'après André Pierre Pinson 1784
Thématique principale
Théâtre
Spectacle
Accroche détaillée

Deux victimes sur l'autel de l'interdit.
Christian Schiaretti présente deux pièces : la première "Hippolyte" de Robert Garnier et la seconde "Phèdre" de Jean Racine. A voir séparément ou à l'occasion d'une soirée intégrale.

Contenu
Contenu

Hippolyte

Du mercredi 6 novembre au dimanche 17 novembre 2019 

De la Grèce antique, l’auteur reprend l’infernal trio : le père Thésée, le fils Hippolyte et la nouvelle épouse du père, Phèdre. Sa volonté est de montrer sur la scène des corps en proie à la violence du Désir et aux jeux du Pouvoir. Pour nourrir son drame, il s’attache à montrer le massacre de l’innocence personnifiée ici par Hippolyte, sourd à l’amour, fuyant les intrigues des hommes et qui vit sans femme. Cette attitude lui vaut fascination et rancœur et le place en position sacrificielle. Tout commence par une ombre qui remonte des Enfers, bannissant la frontière entre les vivants et les morts. Dès lors, les actions, les rebondissements, les arguments, nés d’une rhétorique éblouissante où fusionnent verbe et pensée, vont s’enchaîner dans une langue archaïque, vigoureuse, qui donne aux protagonistes une liberté totale et sans retenue.
Conçu au XVIe siècle, avant le raz‑de‑marée du grand classicisme français, le théâtre de Garnier a une visée humaniste, il nous tend un miroir, et son tumulte n’est pas sans évoquer le chahut shakespearien.

De Robert Garnier
Mise en scène Christian Schiaretti

 

Phèdre

Du mardi 19 novembre au samedi 30 novembre 2019

Le malheureux destin d’une femme, conduite au suicide par un amour interdit, va inspirer à Racine son chef-d’œuvre, écrit pour une actrice dont il était épris. Il y présente sa Phèdre en victime‑coupable. Victime de la vengeance de Vénus qui s’arrange pour qu’elle soit saisie d’un amour impossible envers Hippolyte, le fils de Thésée son époux. On verra, en vain, la jeune femme tenter de résister.
Aussi à l’annonce de la mort de Thésée, Phèdre, encouragée par Œnone, dévoile-t-elle ses sentiments au jeune prince. Celui‑ci, horrifié, prend la fuite. L’acharnement de la déesse accélère les événements : l’annonce de la mort de l’époux n’était qu’une rumeur, le voici de retour. Le désordre est total. Œnone, pour préserver sa maîtresse, accuse Hippolyte d’un crime odieux. Phèdre sait ce qu’il en est et pourrait l’innocenter mais garde le silence par dépit amoureux, passant ainsi du statut de victime à celui de coupable. La tragédie est lancée, en une action, en un temps, en un lieu, selon les règles du XVIIe siècle. Par le rythme parfait de ses alexandrins, Racine excelle à montrer le feu sous la glace.

De Jean Racine
Mise en scène Christian Schiaretti

 

Soirées Intégrale Hippolyte et Phèdre les dimanches 24 novembre et 1er décembre à 15h30.

Vidéo

Infos pratiques

Du 06/11/2019 au 01/12/2019

Equipement

TNP, Théâtre National Populaire

Adresse
8 place Lazare Goujon

Code postal
69100
Ville
Villeurbanne

Tarif / Infos pratiques supplémentaires

De 9 à 25 euros
 

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés