Symphonie Héroïque

Accroche Date / Lieu
Les 3 et 5 décembre, Grande salle de l'Auditorium
Visuel principal
Symphonie Héroïque
Thématique principale
Musique
Concert
Accroche détaillée

À 135 ans d’écart, la Symphonie héroïque de Beethoven et le Concerto funèbre de Hartmann traduisent une même haine de la tyrannie et des atrocités qu’elle entraîne. Voyage au cœur de pages sombres de l’histoire, mais surtout de magnifiques partitions.

Contenu
Contenu

La Symphonie héroïque devait à l’origine s’intituler Bonaparte. Mais son encre était à peine sèche que Napoléon se fit sacrer empereur. Beethoven entra dans une colère noire, avant de la débaptiser : «Ainsi, ce n’est donc qu’un homme ordinaire, et rien de plus ! Désormais, il foulera au pied les droits de l’homme et ne vivra que pour sa propre vanité ; il se placera au-dessus de tout le monde pour devenir un tyran !» En 1939, le Munichois Karl Amadeus Hartmann n’en est plus à parler au futur des atrocités du régime hitlérien. Il les dénonce dans ce poignant concerto qui rappelle Bartók autant que Chostakovitch. Une partition à découvrir absolument, qui trouvera en Jennifer Gilbert, violon solo supersoliste de l’Orchestre national de Lyon, sa digne ambassadrice.

Infos pratiques

Les 03/12/2020 et 05/12/2020

Infos dates / horaires supplémentaires

Jeu. 3 déc 2020 à 20h
Sam. 5 déc 2020 à 18h
Durée : environ 1h45

Equipement

Auditorium - Orchestre National de Lyon

Adresse
149 rue Garibaldi

Code postal
69003
Ville
Lyon

Tarif / Infos pratiques supplémentaires

De 8 à 49 €

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés