Un automne en BD

Accroche Date / Lieu
A partir du 24 septembre, à Lyon
Visuel principal
Un automne en BD
Thématique principale
Livre
Festival
Accroche détaillée

Année de la bande dessinée, 2020 est une année particulière pour Lyon BD qui fête également le quinzième anniversaire de son festival.

Contenu
Contenu

Face à une crise sanitaire inédite, il a finalement fallu renoncer à ce dernier au profit d’un Joyeux non-festival en ligne. Désormais, la réouverture d’un grand nombre des lieux culturels permet de lever le voile sur la Saison d’automne Lyon BD, qui se tient du septembre à décembre prochain, avec plus de vingt événements au programme dont voici un aperçu.

OUVERTURE EN MUSIQUE ET DESSINS

L’autrice libanaise Raphaëlle Macaron signe l’affiche de cette saison d’automne et rejoindra sur scène, en compagnie d’autres auteurs·trices, le collectif électro Acid Arab pour un concert illustré qui a lieu le 24 septembre sur l’esplanade François Mitterrand, devant l’Hôtel de Région (Lyon, 2e).

DES PRODUCTIONS LYON BD

Autres événements au programme de cette saison, Lyon BD produit plusieurs expositions originales. Ainsi, Tim Douet expose ses Portraits Singulier(s), photographies sur la vie de la bande dessinée à Lyon, accompagnées des textes du journaliste Vincent Raymond, sur la Place des Jacobins au mois de septembre. De même, l’exposition Éruptions, consacrée à l’illustration des mouvements contestataires par le neuvième art à Hong-Kong, Beyrouth ou Santiago, est présentée dans le cadre de la programmation du festival Mode d’emploi à la Villa Gillet en novembre.

DES TÊTES D’AFFICHE

Au fil de la saison ce sont plus de 70 artistes de bande dessinée qui sont mis en avant par la programmation. Ainsi, Guy Delisle, auteur, entre autres, des Chroniques de Jérusalem et du Guide du mauvais père (ed. Delcourt / Shampooing), est à l’honneur de la nouvelle exposition de la médiathèque de Francheville à partir de la mi-novembre. Cy, autrice du Vrai sexe de la vraie vie (ed. Lapin) et Radium Girls (ed. Glénat), est sur la scène de l’Odéon (Lyon, 2e) avec Julien Limone pour un concert dessiné, le 17 octobre. Alfred, auteur notamment de Come Prima et Senso (ed. Delcourt), prend ses quartiers au Théâtre des Célestins (Lyon, 2e) pour deux projets : la réalisation d’une bande dessinée sur le théâtre et la création d’un concert dessiné pour la fin d’année. Et Gilles Rochier est présent pour la première du spectacle inspiré de sa bande dessinée TMLP (ed. 6 pieds sous terre), mis en scène par le collectif Improjection au Rize de Villeurbanne, le 11 décembre.

DES COLLABORATIONS INÉDITES

Cette saison est également l’occasion pour Lyon BD d’investir de nouveaux lieux culturels. Ainsi, une dizaine d’auteurs·trices, parmi lesquel·le·s Chloé Cruchaudet, Charlotte Rousselle, Guillaume Long ou l’anglaise Kate Charlesworth, s’installent dans le musée des Tissus (Lyon, 2e ), le 26 septembre, pour une performance de dessin sur chevalet des pièces présentées dans le musée. Un événement réalisé en partenariat avec l’Épicerie Séquentielle. De même, l’Auditorium-Orchestre national de Lyon consacre, le 10 octobre, une journée entière à la bande dessinée avec des ateliers pour la jeunesse et le concert Tintin autour du monde de l’orchestre Pasdeloup.

DES EXPOSITIONS ATTENDUES

Enfin, la bande dessinée intégre également les collections du musée de l’Imprimerie et de la Communication graphique, dans le cadre de VinylesMania, ainsi que celles du Lugdunum musée et théâtres romains avec (Super) Héros, deux expositions qui ouvrent enfin leurs portes au début de l’automne.

Infos pratiques

Du 24/09/2020 au 31/12/2020

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés