Rétrospective John Cassavetes

Accroche Date / Lieu
Du 30 août au 6 octobre, Institut Lumière
Visuel principal
Rétrospective Cassavetes
Thématique principale
Cinéma
Festival
Accroche détaillée

John Cassavetes, acteur de formation, entame sa carrière de cinéaste en 1959 avec Shadows sans savoir qu’il marquera à jamais les cinéphiles du monde entier. À l’image de la Nouvelle Vague en France, il a bouleversé les codes du cinéma américain, délaissant les expériences douloureuses de grands studios hollywoodiens pour une production indépendante d’une totale liberté qui fera sa légende (Faces, Une femme sous influence, Opening Night …).

Accompagné d’une troupe d’acteurs d’exceptions : Ben Gazzara, Peter Falk, Seymour Cassel et l’époustouflante Gena Rowlands, son épouse, il est le père du Nouvel Hollywood qui bouleversera le cinéma américain.

Contenu
Contenu

Soirée d’ouverture - Mardi 3 septembre à 19h30
Husbands de John Cassavetes (1970, 2h11)
Présenté par Fabrice Calzettoni

Les séries des cinéastes, John Cassavetes - Mardi 10 septembre à 19h
John Cassavetes – De Johnny Staccato à Columbo
Par Fabrice Calzettoni
En 1972, Peter Falk impose à la production de Columbo que le prochain tueur soit son ami John Cassavetes, déjà vedette dans Johnny Staccato. Résultat sans faute pour l’épisode Symphonie en noir : une des plus belles enquêtes de la série, où la complicité des deux compères transpire à chaque séquence.

Rencontre avec Sophie Soligny - Jeudi 19 septembre 
L’auteure de la nouvelle et indispensable biographie L’Impossible Monsieur Cassavetes (Séguier) sera présente pour évoquer la vie et l’oeuvre du cinéaste.
Dès 18h, signature par Sophie Soligny de son livre à la Librairie Cinéma de l'Institut Lumière.
18h45 - Shadows de John Cassavetes(1959, 1h27)
21h - Meurtre d’un bookmaker chinois de John Cassavetes (1976, 1h48)
La séance de Shadows sera suivie d’une discussion avec Sophie Soligny.

 

Les films présentés 

Je 19/09 à 18h45 en présence de Sophie Soligny – Ma 24/09 à 17h – Me 2/10 à 17h – Ve 4/10 à 17h
Shadows de John Cassavetes (1959, 1h27)
New York, années 1950. Benny, Hugh et Lelia rêvent d’écriture, de musique et de jazz... Loin des studios, Cassavetes expérimente une liberté totale et déclare son amour à ses comédiens, au jazz et à la mise en scène. Ce premier film sera récompensé au festival de Venise. Une oeuvre révolutionnaire.

Je 26/09 à 19h Séance unique
Too Late Blues de John Cassavetes (1961, 1h43)
La déchéance d’un groupe de jazz, qui, refusant le conformisme ambiant, se déchire... Doté d’un superbe noir et blanc, Too Late Blues est le premier film tourné en studio pour Cassavetes, à la Paramount.

Ve 20/09 à 17h – Ma 24/09 à 19h – Me 25/09 à 17h – Sa 28/09 à 19h
Un enfant attend de John Cassavetes (1963, 1h42)
Jean Harlan (Judy Garland), professeur de musique, propose ses services à l’institution pour enfants autistes du docteur Clark (Burt Lancaster). Très vite, elle s’attache au jeune Reuben, un garçon isolé, abandonné par ses parents… Un plaidoyer émouvant en faveur du droit à la différence.

Je 5/09 à 17h – Ve 6/09 à 17h – Sa 21/09 à 16h15 – Ve 27/09 à 18h30
Faces de John Cassavetes (1968, 2h09)
Richard, marié à Maria, s’éprend de Jeannie, une call-girl. Il l’annonce à sa femme, des disputes éclatent... Trois ans de travail qu’il finança par ses prestations d’acteur dans Rosemary’s Baby ou Les Douze salopards : Cassavetes est de retour au cinéma indépendant. Faces s’installera comme une oeuvre fondamentale de sa filmographie et marquera l’histoire du cinéma.

Ma 3/09 à 19h30 présenté par Fabrice Calzettoni – Sa 7/09 à 16h –
Di 8/09 à 18h30 – Ve 13/09 à 21h
Husbands de John Cassavetes (1970, 2h11)
Trois quarantenaires, Archie, Harry et Gus, perdent leur quatrième ami Stuart. Afin d’échapper au chagrin, ils partent quelques jours, propices à une profonde remise en question… Cassavetes s’entoure de ses acolytes favoris Peter Falk et Ben Gazzara pour signer une ode à l’amitié et à la vie.

Sa 31/08 à 21h – Ma 3/09 à 17h – Sa 14/09 à 18h30 – Sa 5/10 à 16h30
Minnie et Moskowitz de John Cassavetes (1971, 1h56)
Moskowitz, un gardien de parking solitaire, rencontre Minnie, une femme élégante et raffinée qui travaille au Musée d’Art moderne. Leur admiration pour le cinéma et Humphrey Bogart semble bien être leur seul point commun… Une comédie sentimentale et furieuse au service d’une histoire d’amour entre tendresse et agression, l’oeuvre la plus optimiste et jubilatoire de John Cassavetes.

Ve 30/08 à 20h – Sa 31/08 à 18h – Di 15/09 à 14h30 – Je 3/10 à 17h –
Sa 5/10 à 20h45
Une femme sous influence de John Cassavetes (1974, 2h35)
La fragile Mabel s’ennuie chez elle tandis que son mari, contremaître, est dévoré par son travail... Le couple le plus prolifique et le plus fascinant du cinéma indépendant américain offre ici une plongée dans le quotidien des Américains middle-class. Un magnifique portrait de femme, une Gena Rowlands époustouflante.

Je 19/09 à 21h à en présence de Sophie Soligny – Di 22/09 à 19h –
Ve 27/09 à 21h – Ma 1er/10 à 20h (Villa Lumière)
Meurtre d’un bookmaker chinois de John Cassavetes (1976, 1h48)
À Los Angeles, Cosmo Vittelli est tenancier de boîte de nuit. Ayant une dette auprès de la mafia, il doit rembourser ou tuer son bookmaker... Cet opus, d’abord sorti en France sous le titre Le Bal des vauriens, revêt tous les codes du film noir. Cosmo, qui combat les puissances de l’argent, est Ben Gazzara qui hypnotise en loser sublime. Un film qui prend le pouls de la rue.

Me 4/09 à 20h – Ve 6/09 à 20h – Ve 4/10 à 21h – Di 6/10 à 17h30
Opening Night de John Cassavetes (1978, 2h24)
Myrtle Gordon, comédienne de théâtre adulée et penchée sur la bouteille, assiste à la mort accidentelle d’une admiratrice qui venait de lui crier son adoration... Témoignage de la deuxième passion de Cassavetes, le théâtre, Opening Night est un film extraordinaire sur les apparences, les métamorphoses et le temps qui passe.

Ve 30/08 à 17h30 – Di 1er/09 à 16h30 – Sa 7/09 à 18h30 – Ve 13/09 à 18h30
Gloria de John Cassavetes (1980, 2h01)
Une femme se retrouve en charge d’un jeune garçon dont le père est poursuivi par la mafia... De retour à Hollywood, Cassavetes s’adonne sans retenue au film de genre et affirme une autre facette de son cinéma. Le film connut un succès mondial, Gena Rowlands fut nommée pour l’Oscar de la meilleure actrice et Cassavetes décrocha le Lion d’Or à Venise.

Me 4/09 à 17h – Ma 10/09 à 21h – Je 26/09 à 21h – Sa 28/09 à 16h30
Love Streams de John Cassavetes (1984, 2h20)
Robert est un romancier alcoolique. Sarah, sa soeur, en pleine procédure de divorce, débarque chez lui et tente de reconstruire leurs vies à la dérive... Le dernier film du cinéaste convoque l’indicible, ces torrents (“streams”) de désespoir et de sentiments qui submergent les individus. Cassavetes, déjà malade, reprend le rôle initialement tenu par Jon Voight au théâtre de façon bouleversante.

 

Infos pratiques

Du 30/08/2019 au 06/10/2019

Equipement

Institut Lumière

Adresse
25 rue du premier Film

Code postal
69008
Ville
Lyon

Bloc recherche - Agenda

Choix des dates
Filtres avancés