Rue des enfants

Visuel détail
Ecole Meynis, 3e arrondissement
© Muriel Chaulet / Ecole Meynis (3e)
Accroche détaillée

Pour leur sécurité mais aussi leur bien-être, les enfants doivent pouvoir circuler en toute liberté aux abords de leur école. Apaisées, végétalisées et esthétiques, les Rues des enfants sont créées dans cet objectif.

Contenu
Contenu

La ville doit s’adapter aux enfants et leur permettre de circuler sans danger. La sécurisation des abords de l‘école, l’aménagement de zones de rencontres limitées à 20 km/h, l’apprentissage de la conduite du vélo et de la trottinette, permettront de créer les conditions propices à l’épanouissement des enfants pour qu’ils puissent vivre demain dans une ville apaisée et sereine.

Titre
Des espaces réaménagés pour et avec les enfants
Contenu

Le travail d'apaisement de l'espace public autour des écoles se poursuit...

Ces aménagements engagés depuis l’été 2020 ont pour objectif de tranquilliser la ville, de laisser les enfants se réapproprier l’espace autour de leur établissement scolaire, leur permettre de circuler sans danger à proximité des écoles et de répondre aux défis environnementaux et climatiques de plus long terme. En pleine épidémie de Covid-19, ces travaux viennent également libérer l’espace, pour permettre aux usagers des écoles de circuler plus facilement dans le respect des distanciations sociales.

Co-construction avec les enfants

Les piétonisations sont pensées pour et par les enfants. Les « rues des enfants » sont en effet créées en co-construction avec les écoliers. Leur avis est sollicité avant les aménagements. La démarche est parfois transformée en outil pédagogique avec la réalisation de maquettes avec les élèves. 

LES ÉCOLES DÉJÀ AMENAGÉES

Au 1er septembre 2020 : piétonisation des tronçons de voie aux abords de :
► École élémentaire Robert Doisneau (1er), Groupes scolaires Lamartine (2e), Meynis (3e), Jean de La Fontaine (4e), Gilbert Dru (7e), Edouard Herriot (8e), Joannès Masset (9e).

Fin 2020 :
► Groupe scolaire Michel Servet (1er) : neutralisation des places de stationnement en amont de l’école.
► Groupe scolaire Harmonie Rebatel (3e) : fermeture partielle de la rue de l’Harmonie pour sécuriser la zone entre les deux écoles.
► Groupe scolaire Jean Gerson (5e) : piétonisation de la rue François-Vernay, entre le quai et la rue Louis-Carrand.
► Écoles élémentaires du Commandant-Arnaud (4e) / de la gare d’Eau (9e) : neutralisation de places de stationnement pour élargir le cheminement piéton.

En 2021 :
► École élémentaire Victor Hugo (1er) : création d’une zone de rencontre.
► Groupe scolaire Léon Jouhaux (3e) : piétonisation de la rue des Rancy, entre les rues Garibaldi et Léon-Jouhaux, en lien avec la cour de récréation place des Martyrs-de-la-Résistance.
► Écoles Laurent Mourguet et Georges Pompidou (3e) : piétonisation de la rue des Petites-Soeurs.
► Groupe scolaire Ferdinand Buisson (5e) : élargissement du parvis des écoles, végétalisation, sécurisation des traversées piétonnes.
► École élémentaire Louis Pradel (6e) : piétonisation de la rue Viricel, entre les rues Bossuet et de Sèze.
► Groupe scolaire Gilbert Dru (7e) : suite à la première phase de piétonisation, aménagement de la rue St-Michel pour offrir un nouvel espace public.
► Groupe scolaire Marc Bloch et crèche Chevreul (7e) : création d’une zone de rencontre ouverte uniquement aux bus, cycles et véhicules de secours. L’espace a été requalifié. 
► Groupe scolaire Julie Victoire Daubié (7e) : création d’une zone de rencontre.
► Groupe scolaire Charles Péguy (8e) : piétonisation de la rue Joseph-Chapelle, plantations d’arbres.
► Groupe scolaire Anne Sylvestre (8e) : piétonisation des abords du groupe scolaire, végétalisation de la place Garon-Duret.
► École élémentaire de la gare d’Eau (9e) : création d’une zone de rencontre, végétalisation.

LES CRÈCHES DÉJÀ AMENAGÉES

► Crèche Chardonnet (1er) : piétonisation de la place Chardonnet. 
► Crèche St-Lazare (7e) : neutralisation de places de stationnement au droit de la sortie.
► Crèche St-Mathieu (8e) : aménagement au droit de la crèche afin de réduire les vitesses de circulation.

 

Titre
Un espace de création et d'expression
Contenu

L’objectif final de ces Rues des enfants demeure leur appropriation par les premiers concernés également par un biais artistique et créatif. Il s'agit de réinvestir les rues, de réinventer le collectif, laisser la culture imprégner l'espace public.

Temps forts 

Pour finir l'année scolaire 2020-2021 en beauté, les élèves de 5 écoles lyonnaises, accompagnés par 5 artistes en partenariat avec le MAC de Lyon, ont eu l'opportunité de créer des oeuvres collectives éphémères dans la rue piétonnisée devant leur école. L'occasion pour les enfants de se réapproprier l'espace public dans une ambiance apaisée et créative.

En savoir plus sur la rencontre avec les écoliers de Gerson (Lyon 5e)

En complément des aménagements de voirie et d'espaces verts la réalisation de fresques artistiques contribuent à créer une nouvelle perspective et imaginer d'autres usages de la rue.

En savoir plus sur la fresque devant l'école Meynis (Lyon 3e)

A venir d'autres projets artistiques, en collaboration avec les enfants sont prévus en 2022.

 

 

Bloc de droite

Les zones de rencontre

Une zone de rencontre est une zone où les piétons sont évidemment prioritaires mais où la circulation reste autorisée aux véhicules motorisés avec une vitesse limitée à 20 km/h.

En images