Réduire la pollution atmosphérique avec la ZFE

Visuel détail
Panneau ZFE
Accroche détaillée

Une zone à faible émission (ZFE) est un périmètre dans lequel les véhicules anciens et polluants n’ont pas le droit de circuler ni de stationner.

Contenu
Contenu

Il s’agit d’un dispositif destiné à protéger les populations dans les zones denses où la qualité de l’air est la moins bonne. Une obligation pour les métropoles européennes les plus polluantes. Son principe : limiter l’accès à une partie du territoire aux véhicules les plus émetteurs de polluants atmosphériques. Ces restrictions de circulation s’appliquent 24h/24h et 7j/7j.

5 communes sont concernées par la ZFE : 
- la quasi-totalité des arrondissements de Lyon,
- les secteurs de Villeurbanne, Bron et Vénissieux situés à l'intérieur du boulevard périphérique Laurent Bonnevay,
- et l'ensemble de la commune de Caluire-et-Cuire.

Concrètement, vous ne pouvez plus circuler ni stationner dans la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon avec vos poids lourds et véhicules utilitaires légers destinés au transport de marchandises (catégorie N sur la carte grise) s'ils ont une vignette Crit'Air 3, 4, 5 ou "Non classé".

S’il est noté N sur la ligne J de la carte grise de votre véhicule vous êtes concernés par la ZFE. La catégorie N comprend les poids lourds (PL) et les véhicules utilitaires légers (VUL) destinés au transport de marchandises.
 

 


Depuis le 1er janvier 2021 :
L'accès, la circulation et le stationnement sont autorisés dans la zone :
- si votre poids lourd ou votre véhicule utilitaire léger a une vignette Crit'Air verte ou 1 ou 2.

L'accès, la circulation et le stationnement sont interdits dans la zone :
- si votre poids lourd ou véhicule utilitaire léger destiné au transport de marchandises a une vignette Crit'Air 3, 4, 5 ou est "Non classé",
- si la 1ère mise en circulation de votre véhicule utilitaire léger de motorisation essence est antérieure au 1er octobre 1997,
- si la 1ère mise en circulation de votre véhicule utilitaire léger de motorisation diesel est antérieure au 1er janvier 2006,
- si la 1ère mise en circulation de votre poids lourd de motorisation essence est antérieure au 1er octobre 2001,
- si la 1ère mise en circulation de votre poids lourd de motorisation diesel est antérieure au 1er octobre 2009.

En cas de non-respect de la réglementation, l'amende est de 68 euros pour les véhicules utilitaires légers et de 135 euros pour les poids lourds.

A partir de septembre 2022 : interdiction de la circulation et du stationnement pour les véhicules Crit’Air 5 et non classés. : ce sont les véhicules diesel qui ont plus de 20 ans (immatriculés avant le 1er janvier 2001) et les véhicules essences qui ont plus de 23 ans (immatriculés avant le 1er janvier 1997).

Entre 2023 et 2026 : interdiction progressive de la circulation et du stationnement des véhicules classés Crit’Air 4, 3 et enfin 2. Ce changement va se faire par étapes, dans le cadre d’une vaste concertation et en accompagnant les personnes et les entreprises concernées.

L’objectif à l’horizon 2026 est la sortie du diesel.

Bloc de droite

pour une meilleure santé

Sur l’ensemble des émissions annuelles de NO2 émises sur le territoire de la Métropole, plus de 60% sont liées aux émissions du trafic routier. Ces émissions des transports routiers proviennent à 96% des véhicules diesel.
 
La pollution de l’air affecte les plus fragiles, en particulier les enfants dans l’espace public, dans certaines cours d’écoles, ou encore les personnes habitant des quartiers Politique de la Ville, très souvent situés à proximité des axes de forte circulation routière. L'exposition à la pollution aggrave les inégalités de santé et contribue à réduire considérablement l'espérance de vie des plus défavorisés.