En Europe

Visuel détail
Drapeau européen
Contenu
Titre
Principe et moyens de l'action de la ville
Contenu

Acteur majeur de la politique et de l’économie mondiales, l’Union Européenne est un espace intégré vivant et attractif. Au sein de cet espace, Lyon a su s’imposer comme une ville européenne de premier plan, développant des projets et des partenariats avec de grandes villes d’Europe et s’impliquant dans divers réseaux européens.

A travers ces différentes actions, Lyon met en évidence le dynamisme et l’inventivité des villes européennes et souligne l’importance du rôle des villes dans la marche vers des sociétés prospères, inclusives et durables.

Pour consolider sa position, la Ville dispose d’une représentation permanente à Bruxelles. Cette présence sur place renforce ses capacités d’action : meilleur accès à l’information (notamment en ce qui concerne les opportunités de financements), plus grande influence auprès des décideurs européens, contact facilité avec de potentiels partenaires d’Europe.

Titre
Villes partenaires
Contenu

Lyon compte 9 villes partenaires en Europe :

  • Barcelone (Espagne),
  • Birmingham (Royaume-Uni),
  • Francfort (Allemagne),
  • Genève (Suisse),
  • Göteborg (Suède),
  • Leipzig (Allemagne),
  • Lodz (Pologne),
  • Milan (Italie)
  • Turin (Italie).

Ces partenariats se manifestent par des échanges de pratiques en matière de politiques publiques mais aussi par l’élaboration de projets communs dans des domaines variés, tels que la culture, l’économie, la mobilité, la jeunesse, les nouvelles technologies, l’environnement, l’urbanisme, l’éducation ou encore la recherche.

Titre
Implication dans le réseau Eurocities
Contenu

Le réseau

Créé en 1986 par plusieurs grandes villes européennes, Eurocities est un réseau qui regroupe plus de 130 villes d’Europe représentant une trentaine de pays.

Il a trois objectifs principaux :

  • Constituer une plateforme d’échanges d’expériences et d’idées entre les villes membres
    Le réseau permet de partager et valoriser les connaissances et les expertises de chaque membre au regard des enjeux du développement urbain, dans le but d’améliorer collectivement les politiques publiques locales des villes. Eurocities réalise également une veille stratégique sur les évolutions de leur environnement et des réglementations qui les concernent.
     
  • Développer la participation des villes membres à des projets européens
    Eurocities informe régulièrement les membres sur les opportunités de financements européens. Le réseau peut monter des projets en tant que coordinateur et proposer aux membres d’être partenaires de ces projets ; il peut aussi rejoindre le consortium d’un projet monté par un membre du réseau.
     
  • Porter la voix des villes dans les débats relatifs aux politiques européennes
    Près de 75 % du droit français est impacté par la législation européenne. Alors que de multiples lobbyings s’exercent à Bruxelles, les villes, encore insuffisamment représentées dans les circuits de décision, doivent mettre en avant leur vision, leurs initiatives et leurs besoins pour influer sur la législation et les politiques européennes. S’appuyant sur les réflexions des groupes de travail thématiques du réseau, Eurocities joue ce rôle de porte-parole des villes auprès des institutions européennes.

    Piloté par un Comité Exécutif constitué de 12 villes, le réseau est actuellement présidé par la Ville de Gand. Six forums permanents, ouverts à tous les membres, sont en charge du suivi et de la coordination des activités dans les domaines suivants : culture, économie, environnement, société de la connaissance, mobilité et affaires sociales. Les forums s’appuient sur des groupes de travail thématiques (une quarantaine au total).

 

L'implication de Lyon dans le réseau

Lyon fait partie des villes fondatrices de Eurocities, dont elle a assuré la Présidence entre 2006 et 2008. Membre actif de Eurocities, la Ville participe aux rencontres du réseau et est impliquée dans plusieurs groupes de travail thématiques, en particulier dans les domaines de la culture, de l’économie et de la mobilité.

En avril 2017, Lyon a eu le plaisir d’accueillir une rencontre du forum Société de la connaissance (Knowledge Society Forum) sur le thème de « La co-création des villes intelligentes ».

Contact : Clémence Thibaut, Cheffe de projets Affaires européennes du Service des Relations Internationales de la Ville de Lyon, correspondante à Bruxelles – cthibaut@grandlyon.com

Pour aller plus loin : www.eurocities.eu

Titre
Participation à des projets européens
Contenu

Projet SECUR’CITIES (2019-2021) (Fond de Sécurité Intérieure – Police, Commission Européenne)

Les attaques terroristes menées récemment en Europe ont remis en cause les politiques publiques et les organisations en matière de sécurité. Elles ont mis en évidence le nécessaire recours à des équipements à même de protéger les cibles, le besoin de repenser - par anticipation - l’aménagement urbain et de développer une véritable culture de sécurité. L’objectif est double : renforcer la prévention de tels actes et bien sûr préserver le caractère libre des espaces publics en continuant à organiser des manifestations.

Les attaques terroristes menées récemment en Europe ont remis en cause les politiques publiques et les organisations en matière de sécurité. Elles ont mis en évidence le nécessaire recours à des équipements à même de protéger les cibles, le besoin de repenser - par anticipation - l’aménagement urbain et de développer une véritable culture de sécurité. L’objectif est double : renforcer la prévention de tels actes et bien sûr préserver le caractère libre des espaces publics en continuant à organiser des manifestations.

Ainsi, les villes de Lyon et Barcelone se sont associées pour impulser un partenariat autour de la sécurisation des espaces publics et des événements sur leur territoire à travers le projet SECUR’CITIES. Cette coopération leur a permis d’obtenir un financement européen à hauteur de 2,78 millions d’euros. Les deux villes vont ainsi pouvoir, sur une durée de 3 ans, d’une part créer des passerelles entre leurs services pour échanger sur leurs expériences et expérimenter de nouvelles approches ; et d’autre part acquérir de nouveaux équipements adaptés.

Contact :
Christophe Aubry de Maraumont, Chef de projet SECUR’CITIES de la Direction « Sécurité et Prévention » de la Ville de Lyon – christophe.aubrydemaraumont@mairie-lyon.fr
Clémence Thibaut, Cheffe de projets Affaires européennes du Service des Relations Internationales de la Ville de Lyon, correspondante à Bruxelles – cthibaut@grandlyon.com

Pour aller plus loin : Fond de Sécurité Intérieure - Police

 

Projet ROCK (2017 – 2020)

La Ville de Lyon participe au projet européen ROCK (Regeneration and Optimisation of Cultural heritage in creative and Knowledge cities), un projet ayant pour objectif la valorisation du patrimoine historique des villes avec l’idée que cette valorisation est un levier de développement économique, culturel et social. La Ville de Lyon, reconnue pour son expérience et ses savoir-faire en matière de gestion du patrimoine, contribue à ce projet qui s’inscrit dans une démarche de revitalisation urbaine des quartiers historiques et de développement durable.

Le projet ROCK est financé dans le cadre du programme européen « Horizon 2020 », le programme de recherche et d’innovation de l’Union Européenne. Piloté par la Ville et l’Université de Bologne, il associe près de 30 partenaires – villes, universités, entreprises, fondations – mais aussi d’autres acteurs tels que le réseau LUCI ou encore l’Agence d’urbanisme de l’aire métropolitaine de Lyon. Lancé en milieu d’année 2017, ce projet est prévu pour durer 3 ans.

Contact :
Clémence Thibaut, Cheffe de projets Affaires européennes du Service des Relations Internationales de la Ville de Lyon, correspondante à Bruxelles – cthibaut@grandlyon.com
Céline Lyöen, Cheffe de projet ROCK de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Lyon –  celine.lyoen@mairie-lyon.fr

Pour aller plus loin : https://rockproject.eu

 

Projet MC2CM (2015 – 2018)

Depuis 2015, la Ville de Lyon participe, aux côtés d’autres villes européennes, de CGLU (Cités et Gouvernements Locaux Unis) et d’agences des Nations Unies, au projet MC2CM (Mediterranean City-to-City Migration). Il a pour objectif de permettre aux villes d’échanger entre elles sur les questions relatives aux migrations et de rechercher des solutions aux défis auxquels elles sont confrontées : cohésion sociale, dialogue interculturel, emploi, accès aux services de base, etc. Dans ce projet, un accent particulier est mis sur l’intégration et l’inclusion socio-économique des migrant-e-s, ainsi que sur leur accès aux droits et aux services.

Piloté par le Centre International pour le Développement des Politiques Migratoires (ICMPD), ce projet doit se poursuivre jusqu’en 2018. Il s’inscrit dans la politique européenne de voisinage, une politique bilatérale entre l’Union Européenne et certains pays d’Europe, du Caucase et du pourtour méditerranéen, visant à assurer la prospérité, la stabilité et la sécurité de tous.

Contact : Valérie De Rosa, Chargée de mission Coopération décentralisée du Service des Relations Internationales de la Ville de Lyon – vderosa@grandlyon.com

Pour aller plus loin : www.cglu.org

 

Projet I am here (2015 – 2016)

Le projet "Je suis là" est une exposition itinérante rassemblant cent-quarante autoportraits créés par une centaine d’artistes sur les six derniers siècles. Financé par le programme Europe Créative, programme de l’Union Européenne visant à soutenir le secteur créatif et culturel, il a résulté de la coopération de trois grands musées européens : le Musée des Beaux-Arts de Lyon, les National Galleries of Scotland d’Edimbourg (Ecosse) et la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe (Allemagne).

L’exposition incluait des œuvres sur des supports traditionnels et contemporains, des dessins intimistes aussi bien que des selfies publiés sur Internet – œuvres toutes issues des collections des trois musées partenaires. Présentée successivement dans les trois villes entre octobre 2015 et octobre 2016, l’exposition a été déclinée en trois versions distinctes : « Je suis là ! » à Karlsruhe, « Autoportraits » à Lyon et « Facing the world » à Edimbourg.

Contact : Emmanuelle Willmann, Responsable Affaires européennes du Service des Relations Internationales de la Ville de Lyon – ewillmann@grandlyon.com

Pour aller plus loin : www.i-am-here.eu

 

Projet Alimentation durable dans les zones urbaines (2012 – 2015)

De 2012 à 2015, la Ville de Lyon a participé au projet Sustainable Food in Urban Communities, une initiative réunissant 10 villes européennes désireuses d'améliorer ou de développer un système alimentaire responsable et durable. Le projet visait à élaborer des solutions communes, efficaces et durables, permettant de répondre aux défis environnementaux dans les processus de production (faibles émissions de carbone, utilisation optimale des ressources), mais aussi de lutter contre les inégalités sociales en favorisant l'accès des personnes à bas revenu à des aliments nutritifs et équilibrés.

Piloté par Bruxelles Environnement - Région de Bruxelles Capitale, ce projet a été financé dans le cadre du programme européen « URBACT II », le programme de coopération territoriale de l’Union Européenne pour un développement urbain intégré et durable.

Contacts :
- Emmanuelle Willmann, Responsable Affaires européennes du Service des Relations Internationales de la Ville de Lyon – ewillmann@grandlyon.com
- Clémence Thibaut, Cheffe de projets Affaires européennes du Service des Relations Internationales de la Ville de Lyon, correspondante à Bruxelles – cthibaut@grandlyon.com

Pour aller plus loin : www.sustainable-everyday-project.net

 

Projet UrbanBees (2010 – 2014)

Entre 2010 et 2014, Lyon a participé au projet européen Urbanbees, une initiative visant à maintenir et augmenter la diversité et l’abondance des abeilles sauvages en milieux urbains et périurbains.

Dans le cadre de ce projet, différents sites de la Ville de Lyon ont été spécifiquement aménagés pour faciliter l'alimentation et la nidification des abeilles sauvages. Un suivi permanent de ces sites a permis d'observer et d'étudier le comportement de ces populations d'abeilles afin d'affiner les connaissances et d'améliorer la gestion des ressources dont elles ont besoin ; un guide de gestion a ainsi été élaboré. D’autres activités d’information et de sensibilisation ont été menées (conférences, exposition, interventions en milieu scolaire, journées d’information).

Piloté par l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) d'Avignon et l'association Anthropologia, ce projet s’inscrivait dans le cadre du programme européen « LIFE+ » ((L’Instrument Financier pour l’Environnement de l’Union Européenne) volet Nature et Biodiversité.

Contacts :
- Emmanuelle Willmann, Responsable Affaires européennes du Service des Relations Internationales de la Ville de Lyon – ewillmann@grandlyon.com
- Clémence Thibaut, Cheffe de projets Affaires européennes du Service des Relations Internationales de la Ville de Lyon, correspondante à Bruxelles – cthibaut@grandlyon.com

Pour aller plus loin : www.urbanbees.eu