Eaux naturelles

Visuel détail
Rhône
Accroche détaillée

Lyon puise une part de son attractivité dans les deux cours d'eaux qui la baignent. Il est ainsi primordial de s'assurer de leur bonne composition microbiologique et chimique.

Contenu
Contenu

Même si l'on y trempe seulement le bout des doigts, les eaux qui nous entourent représentent un élément vital qu'il nous faut préserver. La Direction de l'Ecologie Urbaine surveille ainsi régulièrement leur composition. Une attention toute aussi grande est accordée au biotope des eaux souterraines.

Eaux de surface

A Lyon, la baignade est interdite dans le Rhône et la Saône. La Direction de l'Ecologie Urbaine procède à des prélèvements pour analyses chimiques et microbiologiques dans les deux fleuves. Les résultats des analyses permettent de surveiller la variation de leur qualité.

Chaque mois, des prélèvements sont effectués sur quatre points :

Au nord :
- Rhône pont Poincaré
- Saône l’Ile Barbe

Au sud :
- Rhône - Gerland
- Saône le Confluent

Eaux souterraines

La Direction de l'Ecologie Urbaine effectue un contrôle mensuel de la stabilité des paramètres thermiques, physico-chimiques et microbiologiques des eaux souterraines destinées à des usages industriels.

Les prélèvements sont effectués en cinq points de puisage souterrains. La variation soudaine de ces paramètres naturels pourrait être l’indicateur d’une modification du biotope phréatique.

Risques de pollution

Sur certains secteurs de Lyon, des pollutions chroniques des eaux souterraines sont identifiées et justifient des restrictions des usages sensibles de l’eau de la nappe (boisson, hygiène corporelle, arrosage des végétaux,…). Des arrêtés municipaux délimitent les secteurs concernés et précisent les usages interdits :

Lyon 7ème :

Lyon 8ème :

D’autres secteurs peuvent être concernés. Des dispositions pourront être prises en lien avec la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du logement).