Thématique principale
Vie municipale
- Publié le 22 Mai 2019

Lyon, toujours plus durable

Visuel principal
Vignette

RÉFÉRENCE. La ville de demain est plus nature, sans produits phytos, ouverte aux déplacements doux. La ville de demain se prépare à Lyon aujourd’hui.

Contenu
Contenu

Climat de confiance

Si les villes produisent l’essentiel des émissions polluantes, Lyon propose des solutions et obtient des résultats pour inverser la tendance.

-21 % d’émissions de gaz à effet de serre depuis 2010, 21 % de l’énergie utilisée par les services d’origine renouvelable et une consommation totale en recul de 8 % : voici quelques résultats concrets du programme que la Ville s’est fixé pour protéger le climat.

L’exemple de La Confluence, éco-quartier où les émissions de CO2 en 2030 seront les mêmes qu’en 2000 malgré la construction d’1 million de m2, prouve que les solutions existent, avec les immeubles à basse consommation où à énergie positive comme le programme Hikari.

Autre illustration d’une stratégie ambitieuse : la nouvelle chaufferie biomasse de Surville, la plus grande de France.

Pour Lyon, protéger la nature passe également par l’abandon depuis 15 ans (bien avant la loi de 2017 !) des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts.

Lire +

 

436 Ha d'espaces verts

Jardin André Malraux (5e), parc Zénith (3e), parc du Clos Layat (8e), jardin Rosa Mir (4e), parcs du Vallon et des Trembles (9e) : quelques-uns des plus emblématiques espaces verts créés ou entièrement revus depuis 2014.

De quoi porter à 300 le nombre de parcs, squares et jardins gérés par la Ville pour un total de 436 ha.

Lire +

 

53 jardins partagés

Ce sont autant de petites oasis de proximité aux bénéfices multiples : espaces verts, ils contribuent au bien-être et amènent de la fraîcheur l’été ; jardins, ils permettent de cultiver soi-même des produits bio et créent de la vie en suscitant des rencontres entre habitants.

Lire +

 

Mobilités réinventées

Pour mieux respirer, changer nos habitudes de transport est une nécessité. Et la transformation se fait à grande échelle.

Pour y parvenir, augmenter l’offre de transports en commun est primordial. L’inauguration de la nouvelle ligne de Tram T6 en fin d’année va permettre de relier Debourg à Hôpitaux Est et d’inaugurer la première ligne de transports circulaires.

D’ici à 2020, le déploiement de nouvelles rames va augmenter les capacités et les cadences des lignes A, B et D du métro ; alors que la nouvelle ligne E est à l’étude pour l’ouest lyonnais et que la ligne B ira jusqu’à Hôpitaux sud en 2023.

Changer nos habitudes, c’est aussi utiliser Yea !, Citiz de LPA, Bluely, les 3 offres d’autopartage disponibles. Ou bien les navettes autonomes électriques comme Navya, testées à La Confluence désormais en libre accès à Jonage et, bientôt, au Groupama Stadium.

Lire +

 

300 km de réseau cyclable en 2020

147 en 2014, 250 aujourd’hui pour 300 km programmés d’ici l’an prochain : le déploiement du réseau de pistes et de bandes cyclables a permis la multiplication par 2,5 du trafic cycliste depuis 2010.

On y inclura le développement des double sens cyclables en zone apaisée et l’arrivée du nouveau Vélo’v, plébiscité par les Lyonnais.

Lire +

 

Lyon, ville équitable et durable

Lyon, ville équitable et durable est d’abord un label pensé pour soutenir les commerces engagés dans une démarche de développement durable qui a séduit 240 enseignes.

C’est aussi un engagement de longue date dans la cité berceau de l’économie sociale et solidaire.

Et, depuis 2018, c’est une récompense décernée par l’Europe qui a reconnu à Lyon le titre de « ville du commerce équitable ».

Lire +

 

Portrait d'une ville et de ses arrondissements de 2014 à... demain :

A feuilleter en ligne
Ou à télécharger :
Colonne de droite 2

Garibaldi : rue modèle

Terminée « l’autoroute urbaine » ! En 2 phases, entre les rues Vauban et des Rancy, la rue Garibaldi a vu pousser, dans une végétation arborée : pistes cyclables, allées piétonnes et terrasses de café. Un bel exemple de ville apaisée.
Colonne de droite 3

C'est déjà demain

Sortie d’autoroute !

Déclassée en 2016, l’autoroute A6/A7 va recevoir ses premiers aménagements d’ici à 2020 : parking relais, lignes de bus express et voie réservée à l’autopartage, avant sa transformation en boulevard urbain à l’horizon 2030. De quoi faire baisser le trafic de 115 000 véhicules/jour à 50 000 sur les 16 km entre Dardilly et Pierre-Bénite

Lire +
 

Des forêts d'Asie à la Tête d'or

Seule métropole auréolée de 4 Fleurs au classement des villes et villages fleuris, Lyon protège la biodiversité. En 2019, débute la création de l’enclos des Forêts d’Asie au zoo du parc de la Tête d’Or dont l’une des ambitions sera de protéger les espèces menacées.

Lire +
 

Les gares montrent la voie

Portes d’entrée de l’agglomération, les gares de Perrache et de la Part-Dieu vont donner l’exemple des mobilités repensées.

La gare de la Part-Dieu va doubler sa superficie et changer de nature. Elle sera connectée, au sous-sol de la place Béraudier, au métro, à un nouveau parking public de 650 places et à une station pouvant accueillir 1 500 vélos.

Quant au pôle d’échanges de Perrache, il cessera d’être le verrou de La Confluence. La voûte ouest deviendra un tube modes doux dès 2020, doté d’un nouvel accès au métro.

Un souterrain accessible aux personnes à mobilité réduite desservira, lui, les quais depuis la place des Archives devenue piétonne.

Lire +

Portrait d'une ville et de ses arrondissements de 2014... à demain :

Télécharger :

 

Feuilleter en ligne :

Lyon, toujours plus...

Bloc recherche - Actualités