Thématique principale
Vie municipale
- Publié le 16 décembre 2021

La Ville s'engage en faveur d'un pacte social ambitieux pour ses services publics en 2022

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Muriel Chaulet - Ville de Lyon

A l’occasion du conseil municipal de la Ville de Lyon qui s’est tenu jeudi 16 décembre, plusieurs délibérations déclinent le pacte social porté par l’exécutif lyonnais. A compter du 1er janvier 2022, plusieurs mesures seront effectives : le salaire des agents de la Ville sera revalorisé, un « bouclier social » s’appliquera sur leur temps de travail, la protection santé des agents sera améliorée.

L’objectif : consolider les services publics du quotidien et valoriser le travail des agents municipaux. Retour en chiffres sur ce qui va changer en 2022.

Contenu
Contenu

Des services publics du quotidien consolidés : 7 millions d’euros pour revaloriser les salaires des agents

Applicables dès le 1er janvier 2022, plusieurs mesures votées par le conseil municipal de la Ville de Lyon visent à soutenir son service public à travers un véritable pacte social destiné à mieux valoriser le travail de ses agents et à considérer la pénibilité des métiers pratiqués. Ces mesures reconnaissent le rôle majeur des services publics dans notre quotidien.

Près de 7 millions d’euros seront notamment dédiés à revaloriser les salaires des agents municipaux et favoriser l’attractivité de la fonction publique territoriale.

Cette mesure, qui est l’une des revalorisations les plus importantes sur l’ensemble territoire national, entend ainsi reconnaître l’importance des services publics du quotidien et contribuer à rendre attractive une fonction publique délaissée par les jeunes générations.

Cette politique de revalorisation a été guidée par plusieurs marqueurs importants :

  • L’augmentation des salaires des plus modestes, les agents de catégorie C (+600€ bruts/ an en moyenne)
  • L’augmentation des filières les plus féminisées pour favoriser l’égalité salariale entre les femmes et les hommes. Certaines filières féminisées connaîtront des augmentations significatives (+150€, +200€, +250€ brut/mois… selon les métiers)
  • L’augmentation des salaires des métiers en tension : les policiers municipaux bénéficieront d’une revalorisation de plus de 1400€ brut par an afin d’accélérer le recrutement de +20% de policiers municipaux sous le mandat ; les auxiliaires de puériculture verront leur régime indemnitaire augmenter de plus de 1000€ brut par an, de manière à pourvoir une centaine de postes dans les crèches municipales.

En 2022, ce seront également 50 nouveaux postes créés au sein de la Ville de Lyon qui seront dédiés notamment aux enfants, à la transition écologique, aux arrondissements, à une meilleure prise en compte du handicap et à la santé. En 2 ans de mandature, ce seront près de 150 postes qui auront été créés au total.


Un bouclier social dédié au temps de travail

En écho à la loi de transformation de la fonction publique imposant aux collectivités de respecter un temps de travail de 1607 heures travaillées par an sous peine d’être condamné à payer des pénalités financières, l’exécutif lyonnais a fait le choix de limiter les effets négatifs de cette loi en protégeant les agents les plus exposés. En prenant en compte la pénibilité des métiers, près de 5000 agents, pour la plupart issus de catégorie C, bénéficieront ainsi d’un maintien des 3 jours extra-légaux.

La couverture santé des agents municipaux est également renforcée avec une participation financière plus importante de l’employeur (+190.000€/an).
 

«Nous nous engageons pour une vraie reconnaissance du service public. Les services publics font partie de notre bien commun, et ces mesures sont une preuve de notre mobilisation auprès des agents et, plus globalement, des Lyonnaises et des Lyonnais pour continuer de leur proposer des services de qualité »

Laurent Bosetti, adjoint délégué à la promotion des services publics.

Bloc recherche - Actualités