Thématique principale
Urbanisme
- Publié le 4 juillet 2022

La nouvelle charte de qualité urbaine et architecturale, 1 an après

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Kelvin Dolmaire /Construction à ossature bois - Opération Albizzia (2e arrondissement)
Lyon durable

Lyon engagée dans la construction bas carbone.

Contenu
Contenu

Il y a un an, Lyon s’est fixé un nouveau cap pour un urbanisme durable et responsable, en s’engageant dans une nouvelle charte de qualité urbaine, architecturale, paysagère et environnementale.
Véritable outil collectif au service des acteurs de la Ville, la charte fête son premier anniversaire avec de premiers objectifs atteints.

Alors que le secteur du bâtiment représente 28% des émissions de gaz à effet de serre en France, la stratégie nationale bas carbone, fixé l’objectif à 2030 de diminuer par deux les émissions et d’atteindre la quasi neutralité à 2050. Réduire les émissions de gaz à effet de serre et adapter la ville au changement climatique est un défi collectif, qui doit impliquer l’ensemble des acteurs de la Ville, publics et privés.

Face à ces enjeux d’adaptation des méthodes constructives pour bâtir une ville plus résiliente, de nombreux promoteurs et bailleurs, avec les architectes et bureaux d’étude environnement, font aujourd’hui le choix de techniques plus écoresponsables, comme le recours aux matériaux biosourcés, le recours aux matériaux biosourcés et géosourcés, encouragés notamment par la RE2020 entrée en vigueur au 1er janvier 2021.

Les pouvoirs publics, telles que les collectivités locales, ont un rôle à jouer dans la diffusion et l’impulsion de ces méthodes durables : à ce titre, Lyon, prend sa part.
 

« Avec la nouvelle charte pour que chaque bâtiment participe à la transition écologique, nous avons posé les bases pour agir sur la qualité de la construction à Lyon, tout en tenant le cap sur la construction avec 2900 logements par an.
Aujourd’hui, plusieurs acteurs privés relèvent le défi de la construction bas carbone, notamment avec le recours à la pierre et au bois.
Avec la charte et l’atelier préalable, l’enjeu est de changer d’échelle en adaptant les pratiques, tout en accompagnant les acteurs dans la ville diffuse. »
Raphaël Michaud, Adjoint au Maire de Lyon délégué à l’urbanisme

Colonne de droite 1

 

 

 

Lyon 2030 : un territoire engagé vers la neutralité climatique

La Ville de Lyon est engagée dans le programme européen des 100 Villes climatiquement neutres et intelligentes à horizon 2030, aux côtés de plusieurs grandes villes européennes.
L’objectif ? Atteindre la neutralité climatique du territoire grâce à la participation et à l’innovation de tout l’écosystème lyonnais. Elle mobilise déjà une centaine d’acteurs issus de tous les secteurs, avec plusieurs acteurs de l’aménagement engagés aux côtés de la Ville de Lyon : aménageurs publics, bailleurs sociaux, grands groupes de promotion immobilière et de construction, établissements d’enseignement, de formation et de recherche…
 
Colonne de droite 2

Bloc recherche - Actualités