Thématique principale
Sport
- Publié le 12 juillet 2019

Sports : Lyon s'impose

Visuel principal
Vignette

3 titres de champions de France et 5 formations qualifiées pour les grandes coupes d’Europe la saison prochaine : le bilan sportif des équipes de l’agglomération lyonnaise est inédit. C’est aussi le fruit d’une conjonction d’éléments favorables.

Contenu
Contenu

À l’heure des comptes, la besace des clubs lyonnais engagés au plus haut niveau est bien remplie. C’est presque une habitude, mais le nouveau triplé (coupe - championnat - Ligue des champions) de l’OL féminin démontre la force de caractère de ce groupe hors du commun. Côté basket, le Lyon ASVEL féminin et LDLC ASVEL chez les garçons ont réalisé un doublé national qui ne s’était pas produit depuis… 1963 ! Quant à l’OL masculin et au LOU rugby, ils terminent tous deux à la 3e place de leur championnat. Et l’on n’oublie pas le LOU féminin champion de France de 2e division et promu en élite.

Le bonheur est dans l'après

Autre vertu de ces résultats, ils qualifient toutes ces formations pour la Coupe d’Europe la plus relevée de leur discipline, comme autant de promesses d’affiches alléchantes pour les supporters, aux anges. Plusieurs raisons expliquent ce leadership lyonnais sur le sport national. La structure économique des clubs, tout d’abord. Ainsi l’OL et le LOU disposent de leur propre stade. L’ASVEL, dont l’académie va ouvrir à la rentrée à Gerland, vient d’annoncer son rapprochement avec… l’OL pour que les 2 partenaires grandissent encore à l’international ; suivant l’exemple de clubs multisports comme le FC Barcelone ou le Real Madrid. L’excellence de la formation est le corollaire de cette maturation. Après l’OL, d’où tant de jeunes sont sortis (Benzema, Umtiti, Fekir, Aouar et l’on en passe), c’est au tour du LOU de faire émerger les Lambey, Couilloud (déjà internationaux), Barassi, Crétin…

Enfin, premier et plus important étage de la fusée, ce tissu de clubs locaux où l’on détecte, encadre et fait progresser les enfants, futurs sociétaires des grands clubs de l’agglo. Des clubs qui n’oublient pas d’où ils viennent. Comme le prouve le nouveau dispositif Trait d’union. Initié par la Ville, ce fonds de 250 000 € est abondé à hauteur de 45 000 € par le LOU, le Lyon ASVEL féminin et la Fondation OL pour financer les initiatives des clubs amateurs. On voit ainsi l’OL soutenir le Lyon 5 handball, l’ASVEL féminin un nouveau dispositif de l’Office des sports du 5e pour amener les scolaires au stade, ou encore le LOU s’engager aux côtés d’autres clubs de Gerland comme l’Association laïque Gerland Mouche et le Tennis de table. Et boucler une boucle vertueuse.
 

Bloc recherche - Actualités