Thématique principale
Sport
- Publié le 3 avril 2017

En terrain lyonnais avec Vikhael Tô-Landry (Lyon Hockey Club)

Visuel principal
Vignette

Nous avons rencontré Vikhael Tô-Landry au Hard Rock Café. Originaire de La Prairie (au sud de Montréal), le joueur vient de terminer une saison intense avec le Hockey Club de Lyon. Alors que peu de monde s’y attendait, le club a occupé la 1ère place de la Ligue Magnus pendant plusieurs semaines. L’équipe s’est finalement inclinée en ¼ de finale des play-offs. Mais espère aller encore un peu plus loin l’année prochaine…

Délaissant le terrain sportif, nous nous intéressons avec cette nouvelle série d'interviews à la façon dont les sportifs amenés à jouer à Lyon s'approprient leur nouvelle ville d'adoption.

Contenu
Contenu

Comment vous sentez-vous à Lyon ?
Je suis arrivé en France il y a 7 ans. La première année, j’étais à Paris. J’ai joué 5 saisons en tout avec Lyon parce que j’ai fait une coupure d'un an avec un autre club. Pour moi, Lyon ça me fait un peu penser à Paris mais en plus petit : il y a tout ce qu’il faut dans une ville à taille humaine. Tu peux tout faire… J’adore aller dans les restos, rencontrer des amis dans des bars, j’aime la mode, j’aime « magasiner »… Ca se passe bien pour moi, ici. C'est plus simple aussi du fait que je suis francophone.

Qu’est-ce qui vous manque ? que vous n’avez pas retrouvé ici ?
C’est pas tellement matériel. Ce qui me manque, c’est plutôt mes proches, ma famille. Je pense que j’ai le même style de vie à Montréal ou à Lyon. L’aspect négatif c’est que j’ai pas mes amis et ma famille avec moi. Ils viennent me visiter de temps en temps, mais sinon pendant 8 mois ½, je ne les vois pas.

Quand vous avez des proches qui viennent à Lyon, quels sont les endroits que vous leur faites découvrir ?
Souvent on commence par le centre-ville, Bellecour, Les Terreaux, c’est magnifique. C’est tellement grand, c’est spacieux. Au Québec, on a moins de grands espaces comme ça en ville. Et puis chez nous l’architecture est plus moderne. On va aussi au Parc de la Tête d’Or et à Fourvière. Je trouve ça très beau et je leur en fais profiter à chaque fois…

Ils apprécient la météo aussi ?
Oui surtout si ils viennent durant l’hiver !!! A Montréal, il a fait vraiment froid cette année avec des tempêtes de neige à profusion. Ici il y a moins de neige même si je trouve qu'il fait froid quand même.

Vous avez testé le patinage en loisir à Lyon ?
Non. Vraiment j’ai assez de patinage avec les entraînements de hockey (rires…). Franchement, j’irai pas patiner un après-midi de repos… Non dans ces moments, j’essaye de penser ou de faire autre chose que le hockey, c’est important.

Pour finir, un petit mot sur la cuisine lyonnaise, vous l'appréciez ?
Je suis un grand amateur de cuisine en général ! J'aime bien les mets français mais je ne suis pas un adepte de bouchon lyonnais, tout ce que est pied de cochon, andouillette, je n'en mange pas. Ma cuisine favorite est la cuisine vietnamienne : celle de mes origines du côté de ma mère ! Et j'adore regarder "top chef" cela me donne des idées pour cuisiner.


Suivez l'actualité sportive de Vikhael Tô-Landry et des Lions sur :

Bloc recherche - Actualités