Thématique principale
Sport
- Publié le 14 juin 2016

De Lyon à Rio avec Auriane Mallo

Visuel principal
Vignette

Avec ses camarades de l'équipe de France féminine d'épée, Auriane Mallo incarne le renouveau de l'escrime française. Elle défendra les couleurs de la France, et de Lyon, aux JO de Rio en individuel et en équipe.

Contenu
Contenu

Comment as-tu découvert l’escrime ?
- Auriane Mallo : Ma mère cherchait un sport pour mon petit frère. Elle l’a inscrit à l’escrime et m’a demandé si je voulais en faire. Je lui ai dit : « Non, c’est un sport de garçons ». Puis j’en ai fait à l’école pendant l’année, j’étais en CE2. L’année suivante, j’ai pris ma première licence d'escrime.

Si tu devais associer ce sport à 3 mots ?
- En premier, je dirais « Famille ». Avec mes deux frères, on fait tous de l’épée... Je dirais aussi « Joie » et « Partage ». Les trois se rejoignent et même si il y a des hauts et des bas, je ne retiens que le positif.

Quelles sont les qualités pour pratiquer ?
- De la concentration.... Et de la coordination, même si en ce qui me concerne, je ne suis pas du tout coordonnée dans la vie courante. Le temps de l’escrime est important aussi : durant l’assaut, il faut sentir quand il faut y aller.

Quel est ton planning sportif habituel ?
- Le planning de la semaine est plus ou moins chargé, tout dépend si on a une compétition ou pas le week-end. Sur une semaine sans compétition, j'ai deux leçons, deux assauts et une ou deux préparations physiques. Ca prend une quinzaine d’heures. Le reste du temps, je suis à l’école de kiné. Je cours à droite à gauche, les journées sont chargées !

Quels sont tes meilleurs souvenirs sportifs ?
- En individuel, c’est la compétition européenne remportée il y a 3 ans. Je gagne 15-14 en finale. Quand tu gagnes d’un point, tu es vraiment contente parce que tu as géré une pression de folie. Par équipe, j’ai vraiment plein de supers moments avec le Club. On a gagné les championnats de France à plusieurs reprises. Et sinon, quand on a gagné les Universiades avec mes copines avec qui je pars aux Jeux dans quelques semaines.

Alors, puisqu’on parle de Rio, qu’est-ce que ça évoque pour toi ?
- C’est beaucoup d’inconnu… mais beaucoup d’excitation aussi. Quand tu rentres à l’INSEP, tu n’as qu’une envie c’est d’aller aux Jeux ! C’est beaucoup de travail. Pas que pour moi car je ne suis pas arrivée là toute seule. Il y a mes entraîneurs qui m’ont suivi depuis le début. Tous les gens du LEM* avec qui je me suis entraînée. Mes copines de l’INSEP… Au final, j’ai vraiment hâte d’y être !

Pourquoi faut-il regarder l’escrime cet été à la télé ?
- Parce qu'il faut arrêter de se focaliser sur un sport. Les JO c’est vraiment le moment idéal pour découvrir d’autres sports. L’escrime on en voit que pendant les Jeux. A regarder c’est quand même assez impressionnant. Je ne veux pas défendre mon sport plus que les autres car nous ne sommes pas les seuls à ne pas être médiatisés. Je pense juste que les JO c’est le moment de s’ouvrir et de regarder tous les sports possibles.

Est-ce que tu vas emmener un objet avec toi à Rio ?
- Non, je ne prends pas d’objet en particulier quand je pars en compétition. Je pense que pour Rio, je vais quand même emmener mes maillots de bain !

Qu’est-ce qui va te manquer une fois là-bas ?
- Rémy. Mon maître d’armes. Il ne pourra pas venir à Rio. Il va me manquer c’est sûr… Bon, il y a aura le téléphone. On parlera de mes matchs entre deux assauts. Mais il y aura mes parents, mes frères pour me soutenir… et mon chéri j'espère, mais je ne sais pas encore si il pourra venir.

* Lyon Epée Métropole son club actuel
Siège social : LEM, Cercle Bellecombe Lyon - 38 rue de la Viabert - 69006 Lyon
Salle d'armes : gymnase municipal Crillon, 27 rue Crillon dans le 6ème arrondissement de Lyon

http://www.lyonepee.fr/
 

A voir, un reportage réalisé par ICISSPORT :

 

Bloc recherche - Actualités