Thématique principale
Sport
- Publié le 4 septembre 2023

Bienvenue aux All Blacks !

Visuel principal
Les All Blacks à l'Hôtel de Ville
Crédit photo : @Muriel Chaulet

La sélection néo-zélandaise a pris ses quartiers dans son camp de base lyonnais avec, en prime, un accueil chaleureux réservé par les fans à l'Hôtel de Ville.

Contenu
Contenu

" Lyon a choisi de nous accueillir, mais nous avions également choisi Lyon comme camp de base ! " Ian Foster, l'entraîneur de la sélection néo-zélandaise de rugby, a résumé en peu de mots la belle histoire qui lie désormais son équipe à la capitale des Gaules, lors de la cérémonie de bienvenue organisée dans la cour de l'Hôtel de Ville, le 1er septembre.
Les 33 joueurs à la fougère argentée se sont vus remettre les "caps" célébrant leur participation à la 10e Coupe du Monde de Rugby. Le tout en présence du Président de World Rugby, Sir Bill Beaumont, et de Jacques Rivoal, président du comité d'organisation France 2023. Un côté solennel important dans un sport qui cultive ses valeurs de solidarité et de respect. La veille, la délégation avait d’ailleurs rendu hommage à ses compatriotes tombés en France dans un cimetière militaire d'Arras, interprétant notamment un vibrant « haka ».

« Nous allons découvrir Lyon »

Visiblement heureux de l’accueil qui leur a été réservé à Lyon, les joueurs ont bien volontiers signé des autographes et pris des selfies avec les centaines de fans qui s’étaient rassemblés places des Terreaux et de la Comédie.
Ils comptent d’ailleurs bien récidiver. « Absolument, nous confiait l’arrière/ouvreur Beauden Barrett. Maintenant que nous sommes à Lyon, on a l’impression que la Coupe du Monde commence vraiment. Nous venons d’arriver mais nous sommes ici pour plusieurs semaines et nous avons bien l’intention de découvrir Lyon, on nous verra dans la ville ! » Un avis que partageait… son frère, le seconde ligne Scott Barrett. « Lyon est une très belle ville, avec une grande histoire qui se voit dans les bâtiments. »
Mais, attention, les triples champions du Monde ne perdent pas de vue leur objectif premier : la Coupe du Monde et ce match d’ouverture contre la France le 8 septembre. À peine arrivés à Lyon, les joueurs ont testé leur terrain d'entraînement à la plaine des jeux de Gerland, bichonné depuis de longs mois par les jardiniers de la Ville de Lyon. " Un excellent terrain", nous a d'ailleurs confié le deuxième ligne Sam Whitelock.
« La France pour débuter, ça va être un très, très gros match, c’est vrai, peut-être un des plus gros que nous ayons eu à jouer ces dernières années », conclut Scott Barrett.
Ils disputeront également deux rencontres au Parc OL, contre l’Italie le 29 septembre et l’Uruguay le 5 octobre.

 

Bloc recherche - Actualités

Bloc recherche - Actualités