Thématique principale
Sport
- Publié le 20 avril 2021

Aide à la reprise des clubs sportifs amateurs

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Muriel Chaulet - Ville de Lyon

Afin d’accompagner les clubs dans leur future saison sportive, le Maire de Lyon, Grégory Doucet et Julie Nublat-Faure, Adjointe au Maire déléguée au Sport, ont reçu mardi 20 avril des représentants de clubs sportifs lyonnais pour leur présenter un dispositif d’aide à la reprise.

Contenu
Contenu

Ce dispositif d’aide financier exceptionnel contribuera à un effet de « relance » des clubs. Le calcul de cette aide s’adossera principalement sur la perte d’adhérents constatée en fin de saison 2020/2021.

Depuis le mardi 20 avril, toutes les structures associatives lyonnaises à vocation sportive peuvent déposer une demande depuis la page Demande de subvention.


Calendrier

  • 15 mai 2021 : date limite de retour des dossiers
  • 8 juillet 2021 : vote de l’attribution des aides en Conseil Municipal

Accompagner toutes les situations

Depuis le début de la crise sanitaire, la Ville de Lyon est en contact régulier avec les associations sportives afin de mesurer l’impact de la crise sanitaire sur leurs activités et d’identifier ceux dont la viabilité serait menacée à court terme.

À ce titre, déjà 6 clubs ont été soutenus en urgence à l’occasion du Conseil Municipal de mars 2021 : Délibération 2021/660 : Attribution d'un soutien exceptionnel aux clubs sportifs en difficultés.

Ce dispositif est compatible avec les autres dispositifs d’aide existants : mesures de soutien de l’Etat, Fonds de Solidarité de l’Agence Nationale du Sport, Pass Sport…

Un contexte compliqué

Le sport amateur subit de plein fouet les effets de la crise sanitaire :

  • la baisse de 30% du nombre de licenciés sur le plan national constitue la principale source d’inquiétude des clubs, notamment à Lyon où les chiffres sont équivalents.
  • les sports de contact et pratiques en intérieur sont les plus touchés, avec en tête, les sports de combat avec des baisses allant jusqu’à 80% d’adhérents.

Optimiser et augmenter le patrimoine sportif

Pour une pratique sportive accessible au plus grand nombre et dans de bonnes conditions, des gymnases, piscines et stades seront rénovés. Mais au-delà, de nouveaux équipements sont prévus.

  • Plus de 40 M€ seront investis dans la conservation du patrimoine sportif
  • 8 établissements seront concernés par des travaux au montant supérieur à 1 M€ :
    • Complexe sportif Duplat Genety (1er),
    • Complexe sportif Charial (3e)
    • Patinoire Charlemagne (2e),
    • Piscine Garibaldi (3e)
    • CNTB (7e)
    • Piscine de Gerland (7e)
    • Piscine de Vaise (9e)
    • Gymnase Dodille (5e)
    • 2 réaménagements de surface sportive de stades : Foe (3e) et Dumont (8e)
    • 1 démolition reconstruction : salle Jeanne d’Arc (3e)
  • La piscine intercommunale Aquavert bénéficiera également d'une rénovation tandis que la piscine Charial sera déployée en mode estival.
  • Enfin, des enveloppes thématiques sont attribuées, dont une dédiée au travail de rénovation sur les vestiaires et services associés (accueil et bien être des usagers).
     
  • 2 nouveaux équipements sportifs :
    • Gymnase Confluence (2e)
    • Piscine et gymnase Kennedy (8e)
Colonne de droite 1

 

 

Colonne de droite 2

un fort soutien aux clubs

La Ville de Lyon subventionne en 2021 près de 130 clubs sportifs amateurs et permet la pratique de plus de 500 clubs sur les équipements municipaux. Le soutien municipal aux clubs sportifs amateurs s’élève à un montant de plus de 3 millions d’euros.

Le sport au sens large

Cette rencontre avec les représentants des clubs a aussi été l’occasion de partager et d’échanger sur les éléments structurants de la nouvelle politique sportive municipale. Féminisation, transition écologique, santé/bien-être et émancipation. Autant d’aspect pour valoriser, rénover, conserver et accompagner le sport lyonnais dans son évolution vers toujours plus de fierté et d’épanouissement dans la vie de tous les habitants et habitantes de la cité.

Les priorités du mandat

► Mieux répartir les subventions aux clubs sportifs.
► Repenser les attributions de créneaux dans les équipements.
► L’amélioration des services existants en piscines.
► Les actions en faveur du « sport santé ».
► L’animation autour du sport avec le projet Educatif de Développement Territorial et les accueils de loisir Divertisport.
► Accompagner les acteurs du sport vers l’éco-responsabilité.

Bloc recherche - Actualités