Thématique principale
Solidarité
- Publié le 15 décembre 2021

Parrainage républicain : accueillir au sein de la République

Visuel principal
Vignette

Le 18 décembre, à l’occasion de la journée internationale des migrants, les mairies du 3e, 5e et 7e arrondissement de Lyon organisent des cérémonies de parrainages républicains. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’action nationale impulsée par l’ANVITA (Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants).

Contenu
Contenu

Le parrainage républicain est une tradition qui remonte à la Révolution française : à l’époque, deux citoyens ou citoyennes en parrainaient un troisième, l’accueillant ainsi au sein de la République française.

Aujourd’hui, rapporté à la question de l’accueil des personnes migrantes, c’est un moyen de donner un parrain et/ou une marraine à une famille, un enfant, un jeune ou une personne isolée, quelle que soit sa situation administrative (avec titre de séjour, en procédure de demande d’asile, sans papiers, etc.).

Sans valeur légale ou juridique, il repose sur un engagement moral des parrains et marraines vis-à-vis de leur filleul. Il a aussi une dimension symbolique forte : lors des cérémonies de parrainage, les personnes parrainées sont reconnues comme des membres de la société à part entière par les citoyens et citoyennes et les élus.

A l’issue des cérémonies, un certificat de parrainage est remis à chaque filleul (ou, à défaut, une carte de parrainage). La mairie qui le délivre n’est cependant pas autorisée à l’inscrire sur le registre de l’état civil, et il n’existe pas de registre spécifique consignant les parrainages républicains.

Ces cérémonies ont pour objectif de rappeler la nécessité d’un meilleur accompagnement des personnes migrantes, en mettant en lumière la dégradation de leurs conditions d’accueil, le manque de moyens étatiques et la mobilisation des acteurs de terrain qui appellent à travailler en concertation avec l’Etat pour un accueil respectueux.


Associations, citoyens et citoyennes

Les parrainages s’organisent généralement avec la collaboration d’acteurs associatifs locaux. Ainsi, de la Fédération de l’Entraide Protestante à l’Ouvre-Porte, en passant par SOLIDRU, Terre d’Ancrages ou encore la Ligue des droits de l’Homme, de nombreuse associations seront associées aux cérémonies républicaines. Chaque citoyen et citoyenne peut également devenir parrain ou marraine.

Si ces cérémonies ont un caractère festif elles visent également à montrer l’engagement de citoyennes et citoyens français en faveur d’un accueil inconditionnel des personnes migrantes.

Colonne de droite 1

 

 

 

anvita

L’Association Nationale des Villes et territoires accueillants (ANVITA) est une association d’élus et de collectivités réunis autour du principe d’accueil inconditionnel, soit l’accueil de toutes et tous, peu importe la nationalité ou le statut administratif. Fondée en 2018 par neuf villes fondatrices suite à la Convention sur les Migrations de Grande-Synthe, elle offre un espace à des communes, intercommunalités, départements et régions qui s’engagent à respecter la charte d’accueil inconditionnel.
Colonne de droite 2

une opération nationale

Pour cette opération à dimension nationale, une quinzaine de collectivités dont celles de Paris, Montpellier, Strasbourg ou encore Tours se joignent à la Ville de Lyon en se mobilisant aux côtés des acteurs associatifs pour sensibiliser l’opinion publique et faire valoir une politique migratoire respectueuse des individus.

Bloc recherche - Actualités