Thématique principale
Solidarité
- Publié le 26 novembre 2021

Lancement du baromètre de non recours aux droits

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Muriel Chaulet

La Ville de Lyon lance un baromètre du non-recours aux droits et prestations, en lien avec la Métropole de Lyon, les services sociaux, et avec le soutien de la fondation Nexity. Objectifs : mieux comprendre le phénomène de non-recours, identifier les aides concernées, recenser les freins et mettre en place des mesures pour aider les personnes les plus fragiles à accéder à leurs droits.

Contenu
Contenu

Chaque année en France, environ une personne sur trois qui a droit à des prestations (aides, services, soin) n’en bénéficie pas. Le non-recours à ces aides peut être dû à une méconnaissance des dispositifs existants, à la complexité pour les obtenir, à la dématérialisation des procédures mais aussi à la crainte d’une stigmatisation.

Le non-recours a des conséquences graves : ne pas avoir recours aux aides, c’est plus de précarité, plus de difficultés pour se loger, se nourrir, être en bonne santé, trouver un emploi… C’est aussi plus d’isolement, de renoncement, d’exclusion.

Dans un contexte de crise sanitaire qui a eu des effets économiques et sociaux désastreux, la Ville de Lyon et le CCAS, en lien avec la Métropole de Lyon et de nombreux acteurs associatifs, prennent la problématique en main pour rendre visible, mieux agir et protéger.


« La lutte contre le non-recours est un véritable enjeu en matière de justice sociale et de lutte contre la précarité. Le baromètre préfigure le bouclier social municipal que la Ville souhaite mettre en place ; son objectif sera d’articuler plus efficacement les aides publiques à destination des plus fragiles, pour améliorer l’efficacité du service public et passer d’une obligation de moyens à une obligation de résultats. »


Une démarche pilote sur les territoires des 7ème et 8ème arrondissements de Lyon

Le baromètre du non-recours associe services sociaux, collectivités, chercheurs, partenaires institutionnels, avec une méthode de recherche-action développée par l’ODENORE (Observatoire des non-recours aux droits et services). Déjà éprouvée sur le territoire de Grenoble, cette méthode consiste à s’appuyer sur un questionnaire élaboré de manière scientifique et relayé par des médiateurs spécialisés. Elle se déploiera sur les 7ème et 8ème arrondissements de Lyon, puis pourra ensuite bénéficier à l’ensemble des arrondissements.

L’étude, financée par la Ville de Lyon et la fondation Nexity, portera sur un ensemble de droits et de services regroupant notamment l’ensemble des minimas sociaux, les aides du CCAS, l’aide alimentaire, la domiciliation, les soins de santé, mais aussi les aides pour l’accès au sport ou à la culture. Elle débutera à partir de janvier 2022, pour une mise en place des premières actions correctives à la rentrée.

Colonne de droite 2

à lire

Droits, démarches, informations... la rubrique dédiée au CCAS de la Ville de Lyon

Bloc recherche - Actualités