Thématique principale
Solidarité
- Publié le 7 septembre 2020

La Ville de Lyon soutient Khaled Drareni et la liberté d’information en Algérie

Visuel principal
Vignette

La Ville de Lyon s’associe aux campagnes de soutien de TV5 Monde et de Reporters Sans Frontières pour demander la libération de Khaled Drareni.

Contenu
Contenu

Khaled Drareni est un journaliste reconnu par ses pairs pour son professionnalisme et son intégrité. Arrêté pour avoir couvert les manifestations du Hirak, il risque aujourd’hui jusqu’à trois ans de prison ferme. Son procès en appel s’ouvre demain, le 8 septembre 2020, à la Cour d’Alger.

Grégory Doucet, Maire de Lyon exprime son soutien à « toutes les personnes manifestant pacifiquement, défendant les droits humains, les journalistes critiques et les blogueurs, celles et ceux emprisonnés pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression, afin que l’information libre continue d’être un socle politique dans l’Algérie de demain. »

Sonia Zdorovtzoff, adjointe aux Relations, à la coopération et à la solidarité internationales forme le voeu que la comparution de Khaled Drareni trouve demain une issue heureuse : « alors que le président Abdelmadjid Tebboune a décrété que le 22 février, date anniversaire des rassemblements massifs de 2019, sera désormais fêté tous les ans en tant que « Journée nationale de la fraternité et de la cohésion entre le peuple et son armée pour la démocratie », il est essentiel que cette volonté de démocratisation se traduise dans les actes. »

Colonne de droite 1

 

 

 

rappel

Les manifestations du Hirak, qui ont rassemblé des centaines de milliers de personnes en Algérie en 2019 et 2020 pour exiger un refonte du système politique en place, ont permis de nombreuses avancées démocratiques dans le pays. Pourtant, les défenseuses et défenseurs de la liberté d’information continuent d’y faire face à des persécutions administratives et judiciaires. La pression populaire a permis le départ de la présidence de la République d’Abdelaziz Bouteflika, mais des pratiques d’intimidation subsistent à l’encontre de celles et ceux qui expriment publiquement une revendication politique, ou cherchent simplement à diffuser une information libre.

Bloc recherche - Actualités