Thématique principale
Santé
- Publié le 20 octobre 2020

Election de Grégory Doucet à la présidence du Conseil de surveillance des HCL

Visuel principal
Vignette

Grégory Doucet, Maire de Lyon, a été élu à l’unanimité des suffrages exprimés, Président du Conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon, lundi 19 octobre 2020.

Contenu
Contenu

Parce que la santé est une priorité du mandat du Maire de Lyon, parce que la santé est au cœur des préoccupations, parce que la santé demande une attention de tous les instants, Grégory Doucet a brigué la présidence du Conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon. Elu – à l’unanimité des suffrages exprimés – il devient un acteur central de la stratégie hospitalière sur le territoire. Toujours dans une optique d’écoute et d’humilité, il s’est rendu dès son élection à l’hôpital Edouard Herriot entendre la parole des personnels hospitaliers et échanger sans intermédiaire sur leurs conditions de travail en cette période extrêmement compliquée.

En s’adressant aux membres du Conseil, Grégory Doucet a déclaré « Je suis très heureux de devenir le Président du Conseil de Surveillance des Hospices Civils de Lyon compte tenu des liens forts et historiques qui unissent Lyon et cette institution. Il faut mesurer la chance que nous avons, particulièrement en cette période, d’avoir à Lyon un CHU dynamique, innovant et agile ».

« Je ne peux être qu’attaché à l’hôpital public, lieu par excellence de cohésion et d’innovation sociales, lieu de production de valeurs » a-t-il ajouté.

A l’issue de la séance, le Président du Conseil de Surveillance a tenu à aller immédiatement à la rencontre de professionnels des Hospices Civils de Lyon. Il a notamment visité les services de réanimation, de déchocage et les blocs opératoires de l’hôpital Edouard Herriot où il a rencontré médecins et soignants. « Je souhaite apporter tout mon soutien à l’ensemble des soignantes et soignants qui œuvrent quotidiennement, dans l’ombre et sauvent nos vies. La période COVID que nous vivons met en lumière le besoin urgent de réinvestir dans l’hôpital public pour que nous puissions endiguer l’épidémie dans un contexte sain et protecteur pour ces professionnels. Investir dans notre santé doit être prioritaire parce que c’est cet investissement qui permettra de relancer l’économie de demain et de nous permettre de jouir à nouveau de nos espaces collectifs, de création et de sociabilisation.»

Le Conseil de surveillance a pour mission principale de se prononcer sur la stratégie de l’établissement et d’exercer à son égard le contrôle de sa gestion. Il délibère sur le projet d'établissement, le compte financier et l'affectation des résultats, la participation à une communauté hospitalière de territoire, le rapport annuel d'activité, les conventions conclues entre établissements…

Il émet des avis concernant la politique d'amélioration continue de la qualité et des prise en charge des usagers, concernant les acquisitions et les aliénations ou échanges d'immeubles, les baux supérieurs à 18 ans, les baux emphytéotiques ainsi que les contrats de partenariat. Enfin il est informé sur l'état prévisionnel des productions et des dépenses (EPRD) et sur le programme d'investissement.

Bloc recherche - Actualités