Thématique principale
Santé
- Publié le 19 octobre 2020

COVID-19 : ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

Visuel principal
Vignette

Suite au rétablissement de l'état d'urgence sanitaire par décret gouvernemental et aux déclarations du président de la République du 14 octobre, un couvre-feu a été mis en place à Lyon de 21h à 6h pour une durée minimum d'un mois, à partir du vendredi 16 octobre minuit. Il pourra être prolongé de deux semaines avec l'approbation du Parlement.

Contenu
Contenu

Quand et où ?

Le couvre-feu s’applique à Lyon et dans les 58 autres communes de la Métropole.

Il sera donc interdit de sortir de chez soi entre 21 h et 6 h du matin à compter du samedi 17 octobre pour une durée minimum d'un mois. Le couvre-feu pourra être prolongé de deux semaines avec l'approbation du Parlement.

Le couvre-feu concerne également Paris et  l'Île-de-France ainsi que les métropoles d’Aix-Marseille, Grenoble, Lille, Montpellier, Rouen, Saint-Étienne et Toulouse.

Le non-respect du couvre-feu fera l'objet d'une amende de 135 euros et jusqu'à 3 750 euros en cas de multiples récidives.


Des dérogations possibles

Un certains nombre de mesures dérogatoires sont listées par arrêtés par le préfet :

  • se rendre chez le médecin ou autres raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple)
  • se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital
  • pour raisons professionnelles 
  • déplacements en avion ou train (le billet faisant foi)
  • motif impérieux, assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants
  • se rendre auprès d’un proche dépendant
  • le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant
  • une convocation judiciaire ou administrative
  • participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative
  • sortir son animal de compagnie dans un rayon d’un kilomètre.

Les attestations peuvent se faire en ligne, sur un smartphone et sur papier libre. Elles sont valables une heure, en dehors du motif professionnel, ce dernier devant être accompagné d’un justificatif de l’employeur.

Télécharger une attestation pour le couvre-feu sur gouvernement.fr

Remplir en ligne une attestation dérogatoire pour le couvre-feu sur interieur.gouv.fr


Transports en commun

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun de  21h à 6h, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations.
Néanmoins, les TCL adaptent l'offre de nuit en fonction du couvre-feu. En savoir plus sur tcl.fr


Les établissements recevant du public

Tous les commerces ou services publics recevant du public seront fermés dès lors que le couvre-feu entrera en vigueur, c'est-à-dire entre 21 h et 6 h du matin.

Font bien sûr exception les établissements publics ou privés assurant un service de nuit : santé, hébergement de nuit, hôtels, restaurants pratiquant la livraison à domicile, commissariats... 

Les équipements sportifs (gymnases, stades, terrains de sport …) seront fermés également à partir de 20h pour laisser le temps au public de rentrer.


Interdiction des fêtes privées

Sur l'ensemble du territoire national : "Toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites. Tous les restaurants de France appliqueront la limite de six clients par table et l'enregistrement du nom des clients", a indiqué le Premier ministre.


Soutien aux entreprises

Le fonds de solidarité sera élargi à toutes les entreprises de moins de 50 salariés dans les zones en couvre-feu. Elles recevront une aide jusqu’à 1500 euros par mois quand elles accusent une perte de chiffres d’affaire d’au moins 50%.

Dans les secteurs de l’hôtellerie, des cafés, de la restauration, de la culture, de l’événementiel et du sport, le fonds de solidarité aux entreprises peut aller jusqu’à 10 000 par mois lorsqu’elles accusent une perte de chiffre d’affaire de 50% par rapport à 2019.
 

Soutien aux personnes en difficulté

Le Premier ministre a confirmé l’aide exceptionnelle qui va être allouée aux bénéficiaires du RSA et des APL soit une prime de 150 euros plus 100 euros par enfant d’ici à la fin de l’année.

Colonne de droite 1

 

 

Numéro utile

Toutes vos questions sur la COVID-19 sur la plateforme téléphonique du Gouvernement 

0800 130 000

 

 

plus que jamais les gestes barrières

 
L’ensemble de ces mesures ne doit pas faire oublier l’importance du respect de tous les autres gestes barrières au quotidien, notamment le lavage des mains et la distanciation physique dès qu’elle est possible.
Il est donc, plus que jamais, nécessaire de limiter les comportements à risque pour ralentir la propagation de l’épidémie et préserver le bien-vivre ensemble.

Bloc recherche - Actualités