Thématique principale
Quartiers
- Publié le 13 mars 2019

La Maison des Cités d’or fait société

Visuel principal
Vignette

Même avec la meilleure volonté, être citoyen et s’impliquer pour faire évoluer la société ne va pas de soi. Il faut être aidé, guidé, formé… Telle est la promesse de la Maison des Cités d’or qui ouvrira en avril.

Contenu
Contenu

Quartier des Terreaux

La première maison créée par l’association les Cités d’or s’appelle l’Athanor « du nom du fourneau utilisé par les alchimistes pour composer la pierre philosophale », explique Margaux Boué, chargée de développement. Créée en 2007 à Champigny-sur-Marne et en 2012 à Lyon, l’association s’est donné pour but de réduire les différentes fractures, sociales, générationnelles, ethniques, religieuses… qui divisent notre société. Le moyen d’y parvenir : rendre les citoyens véritablement acteurs.

Pour ce faire, elle formera gratuitement toute personne intéressée. « La formation couvre 5 compétences : tisser du lien, s’informer, s’exprimer, comprendre son environnement, confiance en soi et conscience de soi. » Chaque module dure une dizaine d’heures. Deux sessions, regroupant une cinquantaine de personnes chacune, seront délivrées par an au sein de l’Athanor. « Les 120 m2 de ce nouveau lieu d’échanges, d’écoute et de partage sont répartis en une salle polyvalente avec un café associatif et un coin bibliothèque salon. Nous allons aussi ouvrir un cinéclub où nous proposerons des projections et débats », décrit Margaux Boué. Il suffit de pousser la porte…

Revaloriser

À l’origine, l’association les Cités d’or s’adressait à ceux que les Anglo-saxons désignent par “NEET”, « c’est-à-dire les jeunes qui ne sont ni stagiaires, ni employés, ni étudiants. Nous leur proposons notre École buissonnière. C’est un parcours d’autonomie et de citoyenneté de 6 mois ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans en service civique. Dans ce cadre, ils passent deux jours et demi par semaine dans des structures de type centre social pour repérer les initiatives des habitants et les mettre en lumière. Ce, pour revaloriser les quartiers populaires dits sensibles. » L’intérêt général, toujours.

Plus d'infos

2 rue Commarmot
69001 Lyon

En savoir plus sur lescitesdor.fr

Toute l'information du 1er arrondissement sur mairie1.lyon.fr

Toute l'actualité de votre quartier dans la rubrique "La ville côté quartiers"

Bloc recherche - Actualités