Thématique principale
Quartiers
- Publié le 11 octobre 2017

Essaimer des jardins

Visuel principal
Vignette

Mercredi après-midi, la température est douce. Face à l’entrée du parc du Vallon, Benjamin assure sa permanence dans le Jardin d’Émile, un jardin pédagogique et participatif qui a éclos au printemps.

Contenu
Contenu

Quartier de La Duchère

À cause d’un mal de dos, Célia ne peut plus jardiner, mais elle vient régulièrement, souvent avec un petit quelque chose à manger qu’elle a préparé. « Je suis venue aussi durant l’été. Avec mes petites-filles, nous avons fait des pique-niques. » Aldjia est aussi passée aujourd’hui avec un petit cadeau pour le jardinier, Benjamin. « J’ai cuisiné les branches de courgettes comme on le fait en Algérie. C’est assez long à préparer mais c’est très bon. Vous me direz ce que vous en pensez. » Toutes deux, et plusieurs dizaines d’autres habitants du quartier n’ont pas tardé à s’intéresser à ce projet de jardin pédagogique et participatif. « Ça change », assure Aldjia, « ça permet de sortir de chez soi. » Il y a quelques jours, avec l’aide d’Andrea, elle a désherbé autour des pommes-de-terre.

Palette végétale

Chef de projet, Benjamin est salarié de Pistyles, société coopérative d’intérêt collectif. Créée il y a plus de deux ans, celle-ci a répondu à un appel d’offres pour la création et l’animation d’un jardin pédagogique lancé par l’aménageur, la Serl. « L’objectif est que les habitants acquièrent des notions de jardinage pour pouvoir essaimer ensuite des jardins dans les coeurs d’îlot et les espaces publics partagés situés entre les nouveaux bâtiments. » Fil rouge, la gestion écologique, le respect de la nature.

Le Jardin d’Émile - dont le nom est un clin d’oeil à l’ancienne barre des 1 000 sur le terrain de laquelle il est implanté - est à la fois ornemental et potager. Avec les bons soins des habitants, melons, courges, aubergines, tomates, blettes, haricots verts, cornichons, piments…, ont prospéré. « Nous avons une palette végétale pour faire découvrir les cycles des saisons notamment mais aussi différents types de consommation. » De plus, Benjamin organise régulièrement des ateliers à thème. À venir : les boutures, les plantations d’automne…
Si le jardin est ouvert à tous, en permanence, le jardinier est présent le mercredi après-midi et le vendredi matin. Poussez la porte…

lien interne

 

Lien externe

 

lien email

 

Bloc recherche - Actualités