Thématique principale
Quartiers
- Publié le 7 Mai 2018

Ecole Edouard Herriot : un tour en ballon

Visuel principal
Vignette

Le 9 juin (ou le 16 en fonction de la météo), 20 enfants en situation de handicap scolarisés en dispositif Ulis à Édouard Herriot vont s’envoler à bord d’une montgolfière. Exceptionnel.

Contenu
Contenu

Quartier Laënnec

Le projet, et l’aventure qui s’en est suivie, sont partis d’une boutade. « L’hiver dernier, la Mairie du 8e nous a invités à faire de la luge sur la patinoire des Lumières. Un très bon moment et une belle expérience pour nos élèves. À l’issue, une maman me lance : “À quand la prochaine sortie ? On fait de la montgolfière ?” Sauf que j’y ai réfléchi sérieusement… », raconte Rosaline Ha, coordinatrice Ulis à l’école Édouard Herriot.

Ce groupe scolaire n’est pas tout à fait comme les autres. En plus des classes ordinaires, il a trois Ulis, Unités localisées pour l’inclusion scolaire. Cela signifie qu’il accueille des enfants en situation de handicap. « Dans notre école, ils ont des troubles des fonctions motrices. Nous ne sommes que trois établissements en France à les recevoir. »
Les trente élèves en situation dehandicap sont répartis dans toutes les classes.

Acteurs

« Nous considérons que leur handicap ne doit pas être une barrière. C’est pourquoi, avec un collègue, nous nous sommes lancés dans le projet que nous avons appelé “Un peu plus près des étoiles”. » Ils ont vite compris que ce serait loin d’être simple, « à commencer par trouver une montgolfière adaptée. » Elle sera fournie par l’association de passionnés Annonay Berceau de l’Aérostation qui a proposé une prestation de vol captif (relié au sol) sur mesure. « En plus, elle viendra jusqu’à nous, à Parilly, car nous ne pouvions pas aller en Ardèche. »
Le budget était aussi un obstacle. Une vente de brioches, préparées en boulangerie, a été organisée. Plusieurs centaines ont été achetées.
« L’essentiel pour nous était que les enfants soient acteurs de la démarche », ajoute Mathieu Girot. Cela est, en plus, entré dans le programme scolaire. « Ils ont rédigé le projet, ont dû l’expliquer, planifier, faire des calculs… Cela les valorise beaucoup, ça donne du sens. De plus, ils ont été aidés par les élèves ordinaires donc l’inclusion prend toute sa dimension. »
Encore quelques détails à régler et ils pourront prendre leur envol !

Plus d'infos

Retrouvez toute l'info du 8e sur mairie8.lyon.fr

Toute l'actualité de vos quartiers dans la rubrique dédiée "La ville côté quartiers"

 

 

Bloc recherche - Actualités