Thématique principale
Quartiers
- Publié le 3 octobre 2019

De l'eau... au savon

Visuel principal
Vignette

Dans la rubrique “Solidarité” de lyon.fr, à la page “Lutte contre la précarité”, figure l’accès à l’hygiène, notamment à l’eau. Le sujet intéresse Lalca, une association de chercheurs, architectes et artistes. Elle est en résidence aux bains-douches.

Contenu
Contenu

Quartier de Gerland

Lalca (Local à louer compagnie d’architecture) réunit des chercheurs, architectes et artistes, travaillant sur les questions urbaines. « Nous choisissons nos sujets en fonction de ce qui nous préoccupe. Il y a trois ans environ, nous avons démarré un cycle sur la notion d’hospitalité dans l’espace public », explique Florent, architecte.
À chaque nouvelle recherche, Lalca fait appel à des spécialistes susceptibles de l’éclairer dans les domaines qu’elle étudie avec minutie. Ce peut être des jardiniers, des personnes travaillant dans le domaine de la santé publique ou du logement social… mais aussi les habitants d’un quartier.

Valorisant

Actuellement, Lalca est en résidence aux bains-douches Delessert. Gérés par la Ville de Lyon, ils sont ouverts à tous gratuitement pour se laver. C’est ici que leur quête d’hospitalité dans la ville les a menés.

« Nous y tirons le fil de l’eau », souligne Julie, également architecte. « L’accès à l’hygiène est essentiel pour se présenter devant les autres et le monde. Or, nous nous sommes rendu compte que les bains-douches ne sont pas uniquement utilisés par les personnes sans-abri mais aussi par celles qui subissent une coupure d’eau, des travailleurs précaires qui ont très peu de revenus…, des profils très différents… » 300 personnes fréquentent l’établissement chaque jour.

De leur présence, de la collecte des témoignages des usagers comme des agents de la Ville, a émergé l’idée d'un atelier pour fabriquer un savon… de Gerland. « C’est une manière de valoriser le lieu, ses utilisateurs et ses employés », affirme Julie. La Légumerie, qui gère le jardin partagé l’Oasis de Gerland, et des étudiants de l’école d’agriculture Isara ont mis la main à la pâte. Pour cette première expérience collaborative, le savon a été produit en petite quantité.
Les chercheurs planchent sur la suite à lui donner.

Dans l’intervalle, pour maintenir le courant, Lalca créera un événement en mars prochain à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, nous y reviendrons.

Plus d'infos 

Toute l'information du 7e arrondissement sur mairie7.lyon.fr

Toute l'actualité de votre quartier dans la rubrique "La ville côté quartiers"

Bloc recherche - Actualités