Thématique principale
Quartiers
- Publié le 12 mars 2019

Avec les Célestins, l'école Aristide Briand cultive la culture

Visuel principal
Vignette

Parce qu’elle suscite l’émerveillement, qu’elle aide à comprendre le monde, qu’elle ouvre des horizons, la culture doit faire partie des apprentissages fondamentaux comme la lecture et le calcul. Les élèves d’Aristide Briand en font l’expérience cette année.

Contenu
Contenu

Quartier Gerland

Le projet est né d’une impulsion de l’équipe enseignante de l’école élémentaire Aristide Briand. « Nous voulions créer un projet pour ouvrir nos élèves à la culture », racontent Émilie Gachet et Béatrice Prost, professeures de CP, « mais nous souhaitions que toute l’école soit concernée et que cela dure 5 ans, du CP au CM2. » Toutes les classes de chaque niveau vont donc cette année côtoyer une institution culturelle : le théâtre des Célestins pour les CP, la Maison de la danse pour les CE1, le théâtre de la Croix-Rousse pour les CE2, le musée des Tissus pour les CM1 et le Centre d’Histoire et de la Déportation pour les CM2. Cette première année a été financée par la Ville de Lyon.

Les plus petits ont donc fait connaissance avec le théâtre des Célestins. Leur aventure a débuté par la visite du lieu. Puis ils ont vu la pièce Amour de la Cie Marie De Jongh qui met en scène des personnages sous forme de marionnettes. 190 personnes ont pu apprécier le spectacle dont 100 enfants et 75 parents. Une première pour la majorité d’entre eux.

Acteurs

Les comédiens sont ensuite venus dans les classes pour échanger autour de la pièce et répondre aux questions des écoliers. Puis les équipes techniques, couture, habillage, maquillage, coiffure, accessoires, ont fait le déplacement
à leur tour afin de dévoiler l’envers du décor. Mais pour une immersion totale, il était indispensable que les enfants deviennent acteurs. Sur le thème du rap, en partant d’histoires racontées en classe, ils se sont dessiné un costume… que les équipes des Célestins ont eu à coeur de leur fournir en allant piocher des déguisements (à la taille de chaque élève !) auprès du Foyer Notre-Dame des sansabri et d’Emmaüs - rendus par la suite.

Après un maquillage, une pose de perruque et le choix de quelques accessoires, les petits se sont glissés dans la peau d’un comédien en montant sur la scène de la Grande salle ! Ils ont interprété Bouge de là de MC Solaar, réécrite avec leurs propres mots. « Le spectacle de fin d’année sera nourri des expériences de chacun dans tous les niveaux. En plus d’être formateur, ce projet est très fédérateur au niveau de l’équipe enseignante et des familles », concluent dans un sourire les professeures. Pari gagné.

Plus d'infos

Toute l'information du 7e arrondissement sur mairie7.lyon.fr

Toute l'actualité de votre quartier dans la rubrique "La ville côté quartiers"

Bloc recherche - Actualités