Thématique principale
Projets urbains
- Publié le 20 juin 2022

Zoom sur le quartier Ménival

Visuel principal
Vignette
Crédit photo : Muriel Chaulet


Entre sa MJC, son club de foot, ses parcs, Ménival, sur le plateau du 5e à la lisière de Tassin-la-Demi-Lune, est un quartier vivant et verdoyant. « Un bon coin », résume Christiane qui y réside depuis trente ans.

Contenu
Contenu

La MJC Ménival et l’École de cirque, le club de football Ménival FC, le marché place Schweitzer le dimanche matin rythment la vie du quartier. Ce sont des lieux d’échanges, de retrouvailles, de convivialité. Habitant le quartier depuis trente ans, adhérente de la MJC, Christiane s’y trouve « presque comme dans un petit village car c’est calme. De plus, on est tout de suite dans les monts du Lyonnais pour se promener. » À noter que le Sytral, organisant les transports en commun, va améliorer la desserte du secteur avec la création d’une ligne de tramway express enterré sous la colline de Fourvière. Ce Teol rejoindra Jean-Macé (7e) en utilisant les voies existantes à partir de Sainte-Blandine (2e). Mise en service prévue en 2031.

Ce nouvel axe pourrait permettre à davantage de Lyonnais de profiter des espaces de nature propres au quartier. Entre le jardin des Mûriers accueillant la Maison de l’enfance, le parc-promenade Élise Rivet, les liaisons vertes - un réseau de cheminements piétons de 2,3 km entre le 5e et le 9e -, les habitants sont en effet gâtés. Ils ont de quoi varier les pauses en famille ou entre amis pour se promener, pique-niquer, se mettre au frais.

Une maison pour les habitants

Dans la liste de ses valeurs, la MJC Ménival « encourage la prise en main par les habitants de toutes sortes d’initiatives ». Ils peuvent monter une expo, initier des projets… Ou apprendre des autres comme au sein du groupe Part’âges créé en 1998. « Il est né du mouvement des réseaux d’échanges réciproques de savoirs », indique sa fondatrice, Anne-Marie, « nous pouvons tous transmettre. Ici j’ai appris la cuisine, la marche et la peinture. »

À ses côtés, dans la salle dédiée aux travaux manuels, plusieurs femmes s’affairent. Dont Françoise : « C’est en venant animer un atelier couture pour les enfants que j’ai découvert ce groupe. Entre autres, je participe au Tricot solidaire en faveur des associations Donner la main, don de soi (sans-abri), Act for Ref (réfugiés) et Epifree (étudiants). » Michèle fréquente la MJC depuis 6 ans : « Une fois venue, je ne suis plus repartie. Je vais lancer un projet d’achats groupés de parfumerie et parapharmacie. » « Moi j’ai proposé l’atelier Cinexpo, on va voir un film ou une exposition », embraye Christiane. Elle habite le quartier depuis trente ans, les autres “Part’âgeuses” font le chemin depuis les Battières, Champvert ou encore Tassin ne loupant jamais leurs rendez-vous hebdomadaires qui sont, il faut le préciser, ouverts à tout le monde.
29 avenue de Ménival / 04 72 38 81 61 / mjcmenival.com / accueil@mjcmenival.com

Un lieu : le "Château"

Qu’est-ce que cette bâtisse d’aspect Renaissance vient faire en front d’immeubles des années 60 ? Le Château de Ménival, puisque c’est ainsi qu’il est désigné, a été construit à la fin du 19e siècle à la place d’un vrai château par un propriétaire sans doute féru d’architecture du 16e siècle. Les balcons, fenêtres à meneaux, les tours rondes et hexagonale, la couleur ocre jaune de cette grosse maison bourgeoise… interpellent les passants dans ce cadre urbain. Si une partie du rez-de-chaussée est occupé par le Relais d’assistantes maternelles 1, 2, 3 Soleil, l’édifice a été divisé en logements abritant une dizaine de copropriétaires depuis les années 70. Des châtelains en somme…

Colonne de droite 1

iNTERVIEW

Djoudi Boumaza, président du Ménival Football Club

Le Ménival FC ?
Il existe depuis 1959. Nous avons 380 licenciés, de 6 ans à vétérans. On s’entraîne aux stades Morin et de la Sarra. J’y suis depuis plus de 30 ans, je le préside depuis 12 ans. C’est un club où l’on joue en famille, entre voisins... 

À votre “palmarès”, Samuel Umtiti…
Oui, il était ici de 1998 à 2001. C’est une fierté. Il nous rend encore visite (ndlr : en attestent les nombreuses photos du champion du monde 2018 affichées au club house). La même année, nous avions Sébastien Flochon, finaliste de la Coupe de France 2018. Les internationaux Goran Jerkovic et Mickaël Poté ont aussi été licenciés ici.

Une botte secrète ?
Non, mais du travail, du travail, du sérieux… Mais aussi du plaisir quand même ! Et notre vingtaine d’éducateurs
formés.

Des équipes féminines ?
Pas encore, mais j’y tiens ! Nous avions réussi à constituer 3 équipes avant le Covid. Mais les joueuses ne sont pas revenues après. Nous avons 6 nouvelles recrues et on ne lâche pas, quitte à démarrer doucement. D’ailleurs je lance un appel !

menival-football-club.footeo.com 

04 78 36 11 82

Bloc recherche - Actualités

En images